Rafael Da Silva

Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

 

- Rafael Da Silva -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rafael Da SilvaBon pour te remonter le moral
Rafael Da Silva
https://www.ciao-vecchio.com/t8762-rafael-da-silva https://www.ciao-vecchio.com/t8769-rafael-o-42-ans-o-professeur-de-sciences-et-de-maths
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Pedro Pascal © Hidden Falls
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence conjugale, meurtre, drame familial
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 917 - Points : 1035
Rafael Da Silva C4c125387c7d88f20551f863aae013705a078ad5
Âge : 42 ans (18/11/1978)
Métier : Professeur de sciences et de maths au lycée
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Rafael Da Silva ( le Lun 19 Avr 2021 - 22:05 )
RAFAEL DA SILVA
rôle inventé + pré-lien d' Ishbel Tejeiro
thèmes abordés, TW : violence conjugale, meurtre, drama familial, surdité

Identité :Rafael, un prénom cher au cœur de sa maman qui était très pieuse et qui a décidé de lui donner le nom de l'un des Archanges. Da Silva, le nom de son géniteur, un nom qu'il n'aime pas, un nom qu'il dénigre, qu'il rejette même, mais qu'il porte malgré lui. On le surnomme bien souvent Raf.

Naissance :Il a 42 ans. Rafael est né le 18 novembre 1978 à Milan.

Origines :Il est de nationalité italienne mais ses racines sont au Chili de par ses deux parents qui étaient touste deux des réfugié.e.s politiques qui se sont installé.e.s en Italie dans le milieu des années 70. A également des origines colombiennes par l’un.e de ses grands-parents.

Statut :Il n'a aucune préférence, il se définit comme pansexuel. Il est célibataire. Il n’a jamais voulu vraiment se marier mais a eu quelques relations relativement sérieuses. Sa plus longue relation aura duré 4 ans, mais son secret, bien trop lourd à porter, a eu raison d’elle. Reste à savoir si la prochaine résistera, s'il avouera enfin ce qui le ronge. Pour le moment, il flâne et il faut dire qu'il est actuellement sous le charme. Rendre visite à son père de substitution à la maison de retraite n'est plus une corvée lorsqu'elle est là.

Métier :Scientifique dans l'âme, il les enseigne les sciences et les maths dans un lycée de Naples.

Argent :Il gagne modestement sa vie, mais une partie de ses revenus part dans les frais qu'il paie pour son père de substitution qui est à la maison de retraite. Il mange à sa faim c'est tout ce qui compte.

A Naples depuis :Ses 12 ans, depuis 1991.

Attentionné - Chaleureux - Charmeur - Concerné - Distrait - Dramatique - Jaloux - Maladroit - Nerveux - Nostalgique - Patient - Réfléchi - Secret - Sensible - Superstitieux - Têtu - Volubile

chronotype :
soir
permis :
oui
saison :
Printemps


la chanson la plus écoutée en boucle :
I can dream about you Dan Hartman


Conclusion de ta vie Une vie qui aurait pu être parfaite sur le papier. Mais il subsiste des zones d'ombre qu'il n'est pas encore sûr de vouloir dévoiler. Pourtant, cela lui a coûté une relation, voire même plusieurs, une potentielle vie avec des enfants, mais le secret ne lui permet pas d'être pleinement heureux. Son psy lui a dit un jour qu'il s'empêchait d'aller de l'avant, qu'il s'empêchait d'être heureux, car il pensait tout simplement qu'il ne le méritait pas. Un seul acte, de multiples conséquences, il en a payé le prix fort, voilà pourquoi il n'est pas méritant. Maintenant, qu'Uriela est revenue dans sa vie, sans qu'elle ne le sache vraiment, peut-être arrivera-t-il à se libérer de ses chaînes qu'il s'est lui-même mises à ses pieds ?

(un) Rafael a été placé en famille d'accueil à l'âge de 12 ans après le drame qui a secoué la famille Da Silva. Un drame conjugal qui s'est terminé dans le sang, la douleur et les cris. Manuela Da Silva est jugée et emprisonnée tandis que le géniteur de ses enfants finit entre quatre planches, laissant ainsi deux enfants dans le besoin. Si Rafael a été placé à Naples, chez Massimo, sa petite sœur, elle, n'a pas eu la chance de le suivre, restant à Milan, dans une famille d'accueil différente.
(deux) Rafael n'a pas été tendre avec Massimo lorsqu'il est arrivé chez lui. Séparé de sa petite sœur, il a tenté plusieurs fois de la retrouver, fuguant de nombreuses fois avant de finir au poste de police le plus proche. Il a passé une période à en vouloir à la terre entière. La nouvelle concernant l'amnésie de sa sœur n'a rien arrangé, le plongeant dans un mutisme qui a duré plusieurs jours. Après quelques mois, Rafael s'ouvre enfin, un peu, découvrant la vie napolitaine, mais encore profondément choqué par le drame qu'il venait de vivre.
(trois) Juste avant leur séparation, Rafael a eu le réflexe de garder quelque chose de sa sœur, sa médaille de baptême qu'il porte autour du cou encore aujourd'hui après avoir fait rallonger la chaîne. Il n'est pas croyant, loin de là, mais c'est tout ce qu'il reste de sa sœur, la chose qui lui tient le plus à cœur.
(quatre) Il considère Massimo, comme un père, d'ailleurs, il l'appelle "papa" depuis la fin de son adolescence, sans honte aucune. Son géniteur n'est de toute façon plus là pour l'en empêcher. Le seul regret qu'il peut avoir, c'est que sa petite sœur n'ai pas connu Massimo comme lui l'a connu.
(cinq) Sa plus longue relation aura duré 4 ans avant que son ex compagne ne quitte la région pour se rapprocher de sa famille qui vivait dans le nord du pays. Rafael n'a pas voulu la suivre, sa vie était à Naples, il n'avait aucun intérêt à quitter cette ville de cœur. La rupture était inévitable du fait de son passé trop trouble pour elle, un passé qu'il ne lui a jamais confié, un des grands regrets de sa vie.
(six) Son secret le ronge, encore trente ans après les faits. Légitime défense, certes, mais parricide quand même. Rafael arrive toujours à relativiser en pensant à sa petite sœur qui était en danger ce soir-là, sans lui, peut-être qu’elle ne serait plus là aujourd’hui, qui sait ? Mais le simple fait de l’acte le terrifie. Personne ne connaît son secret, à part peut-être son psy ou son père d'adoption, mais ses différent.e.s exs n'ont jamais su.
(sept) Il a toujours le sourire aux lèvres, il est rare de voir Rafael faire la tête ou alors c’est parce que Monsieur a décidé de bouder, mais cela ne dure jamais bien longtemps, tout simplement parce qu’il craque très facilement et qu’il ne supporte pas le conflit.
(huit) C’est un grand fan des dinosaures. Une passion transmise par celui qui l’a recueilli après le drame qui a secoué la famille Da Silva. La sortie en salles de Jurassic Park quelque temps après son arrivée à Naples a fini par le chambouler tout à fait, il a même voulu devenir paléontologue, mais étudier des fossiles n’a aucun intérêt pour lui, ce qu’il voulait, c’était de voir des dinosaures en vrai. Autant dire qu’il a été déçu de savoir qu’il n’y avait rien de réel dans Jurassic Park.
(neuf) Il adore regarder des telenovelas à la télévision, c’est son péché mignon. Plus c’est dramatique, mieux c’est. Il ne faut pas s’étonner de le voir commenter les épisodes notamment celui où Pablo a préféré renoncer à son mariage avec Estrella pour s’enfuir avec Diego qui est en fait le frère jumeau caché de cette même Estrella. Les intrigues, il les connaît par cœur.
(dix) Sa maladresse est presque légendaire dans le lycée où il enseigne. On ne compte plus le nombre de fois où il a dû faire évacuer sa classe de peur qu'une réaction chimique provoque un accident. Rafael est du genre à s'empêtrer dans ses propres pieds lorsqu'il ne fait pas attention, lorsque ses pensées sont ailleurs. On dit que c'est cela fait son charme, il a un peu de mal à le croire, mais si on le dit..
(onze) Au début de l'année, Rafael a dû prendre des dispositions concernant Massimo tout simplement parce qu'il représente tout ce qu'il lui reste. Il n'a jamais été marié, n'a jamais eu d'enfant et c'est donc Rafael qui s'est mis à tout gérer lorsque ses soucis de surdité ont commencé. Sa petite santé n'arrange rien et il devient difficile pour le professeur de le laisser seul sans avoir la peur au ventre. Le placer en maison de retraite était le dernier recours, mais Rafael ne peut plus jongler entre son travail et les visites à son père. Pourtant, lorsque le dossier d'admission a été accepté, Rafael a pris peur. Et si c'était le début de la fin pour son père ? Pour lui ? Il a mis quelques jours avant de donner suite, cédant enfin, ce n'était que pour le bien de Massimo. Il lui rend visite plusieurs fois par semaine, encore inquiet pour son bien-être.
(douze) Il est assez superstitieux. Passer sous une échelle ? Hors de question. Être 13 à table ? Encore moins. Pour certains, c'est ridicule, mais pour lui, c'est tout à fait normal. Sa mère était ainsi, d'aussi loin qu'il se souvienne, il reproduit le même schéma malgré lui. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé près d'une fontaine pour faire un vœu, quelques jours avant l'admission de son père. Il avait besoin d'un signe, il avait besoin de savoir si les choses allaient bien se passer, s'il allait pouvoir se libérer de ce qui le pesait depuis toutes ces années. C'était peut-être un acte désespéré ou alors un simple vœu. Tout ce dont il se rappelle, c'est qu'il a croisé un regard, ce jour-là, un regard qui l'a troublé et qu'il a recroisé plus tard, dans cette maison de retraite. Un signe ? Il a envie d'y croire.
(treize) Sa petite sœur représente beaucoup pour lui. Lorsqu'il a appris qu'elle s'installait à Naples, il a littéralement sauté de joie avant de se rappeler qu'elle n'avait aucun souvenir de lui. Le drame qu'iels ont vécu l'a marqué au point de le rayer de sa mémoire, lui et tout le reste. Malgré son envie de la retrouver durant leur séparation, il s'est abstenu de peur de la traumatiser plus qu'elle ne l'était déjà. Il a été en contact avec sa famille d'accueil bien sûr, mais ne s'est jamais mêlé de sa vie, préférant la préserver. À l'heure actuelle, Rafael est juste un minuscule repère pour elle, un ami de la famille qui l'a accueillie, rien de plus. Lorsqu'il est en sa présence, il prend sur lui pour ne pas la prendre dans ses bras, cachant l'humidité de ses yeux, il l'a enfin retrouvée. Oui, mais à quel prix ?
(quatorze) Sa mère était une violoniste hors pair, elle lui a d'ailleurs transmis cette passion dès son plus jeune âge. Lorsqu'il était enfant, Rafael aimait jouer de cet instrument notamment pour sa soeur, pour la calmer ou l'endormir. Il en joue beaucoup moins aujourd'hui, cela reste en fait relativement rare. Il est un peu rouillé et n'oserait pas joué devant qui ce soit.
ton groupe :TIRAMISU ton avatar (crédit) :Pedro Pascal (celticaddiction)


pseudo, prénom : Auréliecombien de bougies ?Bien tropd'où viens-tu ?de la Francecomment t'as atterri ici ?Je sais plus mais j'arrive pas à partir





Dernière édition par Rafael Da Silva le Lun 21 Juin 2021 - 14:00, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Da SilvaBon pour te remonter le moral
Rafael Da Silva
https://www.ciao-vecchio.com/t8762-rafael-da-silva https://www.ciao-vecchio.com/t8769-rafael-o-42-ans-o-professeur-de-sciences-et-de-maths
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Pedro Pascal © Hidden Falls
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence conjugale, meurtre, drame familial
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 917 - Points : 1035
Rafael Da Silva C4c125387c7d88f20551f863aae013705a078ad5
Âge : 42 ans (18/11/1978)
Métier : Professeur de sciences et de maths au lycée
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Lun 19 Avr 2021 - 22:06 )
tuer le pèrerien n’est jamais sans conséquences
TW : violence conjugale, violence sur enfant, sang, meurtre

19 novembre 1990

Tout est prêt pour la soirée d'anniversaire de Rafael qui a fêté, la veille, ses douze ans. Manuela avait pris le temps de faire un gâteau au chocolat tout simple, avec un nappage au caramel et était sortie acheter quelques bougies pour remplacer celles usagées. Les enfants allaient bientôt rentrer de l'école qui n'était qu'à une centaine de mètres de la petite maison où vivaient la maman célibataire ainsi qu'Uriela et Rafael. Malgré la bonne soirée qui s'annonçait, Manuela n'était pas tranquille. Le père de ses enfants était dans le coin et avait apparemment prévu de passer. Elle avait beau dire qu'elle ne voulait pas de lui chez elle, il s'était contenté de lui crier dessus au téléphone en lui disant qu'il pouvait au moins voir son fils le jour de son anniversaire. Bien évidemment, il avait un jour de retard, il n'avait jamais été capable de retenir la date de naissance de ses propres enfants. Ni autre chose d'ailleurs, que ce soit leurs loisirs ou leurs plats préférés. Hernan n'a jamais été un père présent, il n'a d'ailleurs pas cette appellation de père pour ses rejetons qui ne le voient qu'une à deux fois par an. Cet homme leur fait peur, toujours. Iels sont encore trop jeunes pour comprendre, trop jeunes pour savoir que leur géniteur n'avait jamais voulu d'elleux, mais qui lui arrive d'avoir un sursaut paternel quelques fois par an. Manuela les a toujours protégé.e.s en leur disant que leur père était en voyage et qu'il reviendrait bientôt, mais les seules fois où iels avaient la chance de le voir, cela se finissait toujours de la même manière : les cris. Les enfants étaient mis au lit avant d'entendre des éclats de voix, des bruits sourds, puis des pleurs. Ce soir, donc, Manuela attendait patiemment les enfants, la peur au ventre.

Hernan ne donne finalement pas de signe de vie avant que Rafael ne souffle ses bougies, tout sourire. Le jeune garçon est heureux, entouré de sa mère et de sa petite sœur qui ne le lâche pratiquement pas d'une semelle lorsqu'ils sont à la maison. La peur de Manuela s'est envolée pour le moment, elle profite de ce moment de bonheur avec ses enfants qui étaient partis dans un fou rire dû à une blague qu'elleux seul.e.s pouvaient comprendre, s'amusant à cet instant à faire du collage. La jeune maman aimait à les regarder s'amuser, n'osant parfois pas déranger cette forte complicité qui s'était installée entre ses enfants. Quelques coups à la porte la ramènent à la réalité, la peur qui l'avait quitté plutôt, la reprend plus que jamais. Uriela et Rafael comprennent, en regardant le visage de leur mère, que quelque chose ne va pas. Iels sont presque tenté.e.s de lui dire de ne pas aller ouvrir, mais la peur s'insinue en elleux également. Sans surprise, Hernan passe la porte et arrive bientôt dans le salon, avec ce regard noir et sévère, le même que la dernière fois, le même que toutes les autres fois. Rafael est un garçon poli, c'est dans sa nature de saluer toute nouvelle arrivée, mais pas ce soir. Ce soir, il voit cet homme, ce géniteur, comme un ennemi. Il le sent au plus profond de lui, quelque chose n'allait pas. Est-ce que c'était les tremblements de sa mère, cachée derrière cet homme, la petite main froide et fébrile d'Uriela dans la sienne qui lui mettent la puce à l'oreille ? Possiblement.

Uriela n'a pas quitté les genoux de son frère, serrant contre elle la peluche qu'il lui avait offert à son dernier anniversaire. Rafael, lui, ne lâchait pas l'homme des yeux. Ce dernier n'avait lâché que quelques mots formels, froids et distants, il semblait même avoir oublié l'anniversaire de son propre fils. Manuela, qui était restée debout, emmitouflée dans son gilet, ne savait pas quoi faire de sa peau. Elle semblait clairement tourmentée, en pleine lutte interne. Elle ne souhaitait qu'une chose, renvoyer Hernan d'où il venait, le faire sortir d'ici. Pourtant, elle est incapable de dire quoi que ce soit, trop inquiète des représailles, trop inquiète pour ses enfants. Uriela finit par se mettre à pleurer, bien trop bouleversée par ce qu'il se passait et puis l'homme lui faisait peur. Elle se cache dans les bras de son frère en sanglotant de plus belle alors qu'un poing s'abat sur la table, faisant sursauter toutes les personnes présentes dans la pièce. « Fais la taire. » Rafael met un moment avant de comprendre qu'on s'adresse à lui et son étreinte se resserre autour de sa sœur, la berçant doucement pour la calmer, mais rien y fait. « Fais la taire ou je m'en occupe ! » Le rugissement d'Hernan lui glace le sang et les pleurs d'Uriel redoublent, mais cela finit par faire réagir Manuela qui vient tirer sur la manche de cet homme qui n'était plus le bienvenu. « Va t'en Hernan, va t'en s'il te plaît. » La voix de la jeune femme est suppliante, tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il sorte de leur vie. Elle ne lui réclamait rien, pas d'argent, pas de protection de sa part, elle voulait juste qu'il les laisse seul.e.s.

Comme à son habitude, Manuela avait essayé d'attirer l'attention de son ex-conjoint afin qu'il laisse ses enfants tranquilles et qu'iels aient le temps de filer dans leur chambre. Mais ce soir, Hernan ne l'entend pas de cette oreille et repousse violemment la jeune femme qui se cogne brutalement contre le coin de la table dans un cri de douleur. Rafael se redresse, alerte, sa sœur encore contre lui, croisant le regard de sa mère qui lui fait signe de ne pas approcher. Il était bien tenté de venir l'aider, mais Uriela pleurait toujours tout contre lui, il ne pouvait pas la laisser. « Fais la taire, je ne le répéterai pas. » Sa voix grondante semblait faire trembler les murs, paralysant le jeune garçon qui avait toutes les peines du monde à rassurer sa jeune sœur. Il le voit approcher, alors il recule sans prendre garde à ce qui se trouve derrière lui, puis il se trouve dos au mur. Uriela était toujours contre lui, serrant son pull de toutes ses forces entre ses doigts blanchis, pleurant toutes les larmes de son corps et peinant parfois à reprendre son souffle. Manuela pleure elle aussi, supplie qu'on laisse ses enfants tranquilles mais Hernan est devenu sourd à ses suppliques et alors que sa main se lève, Rafael esquisse le geste et s'enfuit, tirant sa jeune sœur par la main pour retrouver leur mère. Mais l'homme est plus rapide qu'on ne pourrait le penser, il a le temps de tendre le bras pour attraper celui d'Uriela qui se met à crier. Le jeune garçon n'a pas d'autre choix que de la lâcher, de peur de lui faire mal et se trouve déséquilibré, s'échouant lamentablement contre la table, comme sa mère un peu plus tôt. C'est alors qu'il les voit. Les ciseaux. Manuela n'aime pas le voir jouer avec lors de leurs collages, mais ils étaient plus efficaces que les petits ciseaux pour enfants et puis Rafael était du genre précautionneux. Jusqu'à maintenant. Les cris de sa sœur résonnaient dans la pièce, les suppliques de sa mère aussi, cette cacophonie ne semblait pas vouloir prendre fin, il fallait qu'il fasse quelque chose. Alors Rafael prend la paire de ciseaux et tend le bras, lui aussi. Il a l'air d'être ailleurs, il a l'air de ne pas savoir ce qu'il fait et pourtant, c'est tout l'inverse. Hernan pousse un cri étouffé par la surprise, lâchant Uriela qui se réfugie dans les bras de sa mère, tremblant de tous ses membres. Rafael, lui, observe ce qu'il vient de faire. La paire de ciseaux s'était enfoncée dans le bas de son ventre, touchant sans le vouloir le foie. L'homme s'effondre, il perd déjà beaucoup de sang, ses mains n'arrivent même pas à stopper l’hémorragie qui lui sera fatale.

Hernan meurt avant l'arrivée de l'ambulance sous les yeux de son fils, totalement hébété par ce geste qu'il a commis. Manuela, elle, tente de rationaliser, elle n'aura plus à craindre cet homme, seulement un acte pareil ne reste pas impuni, même s'il s'agit de légitime défense. Et il s'agissait de son fils, il risquait le centre de redressement et Dieu seul savait ce qu'il s'y passait vraiment, elle ne pouvait pas le laisser aller là-bas. Alors elle fait ce que n'importe quelle mère pourrait faire, elle se dénonce à la place de son fils. Avant que la police n'arrive, elle lui fait promettre de ne rien dire et de la laisser parler, ce qu'il fera, de toute façon trop choqué par ce qu'il venait de faire. Manuela essaiera de négocier auprès des services de police, tout ce qu'elle voulait, c'était que ses enfants ne soient pas séparé.e.s. Seulement, elle ne sera pas entendue. Alors qu'elle est jugée à l'emprisonnement pour quelques années, ses enfants sont placé.e.s dans des familles d'accueil différentes, elle n'aura aucun moyen de les contacter et ne quittera jamais les murs de cette prison qui sera sa dernière demeure.


Dernière édition par Rafael Da Silva le Mer 21 Avr 2021 - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishbel TejeiroBon pour te remonter le moral
Ishbel Tejeiro
https://www.ciao-vecchio.com/t5598-j-aimerais-m-reveiller-sans-m https://www.ciao-vecchio.com/t5644-cherche-regard-neuf-sur-les-choses-ishbel
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Natalie Portman @Dorianna the Lovely + bone_echo
Style RP :
Pronoms RP : Elle / Ishbel / Isa
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violences conjugales, dépression, consommation de cannabis, traumatismes liés à un accident de voiture.
Messages : 605 - Points : 1489
Rafael Da Silva Original
Âge : 39 ans
Métier : Avocate pour l'Ecurie Ferrari, bénévole au refuge animalier Refuge Un'Altra Chance et dans une maison de retraite
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Lun 19 Avr 2021 - 22:13 )
HYPE HYPE HYPE HYPE HYYYYPPPPPEEEE Rafael Da Silva 2567113648 Rafael Da Silva 3203843487 Rafael Da Silva 1685732633 Rafael Da Silva 2491463887


Silver lining
Comme quoi, une femme sans amour c’est comme une fleur sans soleil, ça dépérit.by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elisa WilsonTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Elisa Wilson
https://www.ciao-vecchio.com/t7585-elisa-lonely-flower https://www.ciao-vecchio.com/t7616-elisa-don-t-stop-me-now
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Alicia Vikander (Doriana)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires

Sujets sensibles : Les relations toxiques
Thème·s abordé·s : handicap; deuil et mort; maladie (mucoviscidose)
Messages : 1407 - Points : 1240
Rafael Da Silva B85f5e42b0ead07bb94e476e39261970f9d28965
Âge : 31 ans (18.12.89)
Métier : Historienne-archéologue, avec une spécialité pour l'époque contemporaine et la seconde guerre mondiale
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 7:46 )
Ce choix Rafael Da Silva 3697028852 que dis-je: ces choix Rafael Da Silva 3697028852 Rafael Da Silva 3697232556 Rafael Da Silva 2110055558 Rafael Da Silva 3096864900
Rebienvenue chez toi Rafael Da Silva 3858275945 Rafael Da Silva 3697232556




You don’t just give up. You don’t just let things happen. You make a stand! You say no!
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Da SilvaBon pour te remonter le moral
Rafael Da Silva
https://www.ciao-vecchio.com/t8762-rafael-da-silva https://www.ciao-vecchio.com/t8769-rafael-o-42-ans-o-professeur-de-sciences-et-de-maths
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Pedro Pascal © Hidden Falls
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence conjugale, meurtre, drame familial
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 917 - Points : 1035
Rafael Da Silva C4c125387c7d88f20551f863aae013705a078ad5
Âge : 42 ans (18/11/1978)
Métier : Professeur de sciences et de maths au lycée
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 9:10 )
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 9:48 )
bienvenue à toi Rafael Da Silva Herz
Revenir en haut Aller en bas
Silena GiordanoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Silena Giordano
https://www.ciao-vecchio.com/t8737-silena-giordano https://www.ciao-vecchio.com/t8742-silena-o-32-ans-o-ingenieure-en-aerospatial
ID : Illy
Pronom : Elle
Faceclaim : M. Roxburgh © Djoan
Style RP : 1ère/3ème personnes, présent, 500 lignes environ, flashbacks possibles ; à l'aise avec tout pronom, temps, nombre de lignes de la part de mes partenaires.
Thème·s abordé·s : Abandon, homophobie.
Je suis absent-e : Du 12 juillet au 1er août.
Messages : 174 - Points : 250
Rafael Da Silva Qfvo
Âge : 32 ans.
Métier : Ingénieure en aérospatial pour le CIRA, elle travaille en ce moment sur le projet Daedalus de l'ESA.
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 10:22 )
Oh, mais c'est Mando (et futur Joel aussi). Rafael Da Silva 3156031636
Re-bienvenue à la maison avec ce nouveau perso. Rafael Da Silva 3407175773


ALWAYS REACH FOR THE STARS
and i'd give anything to hear you say it one more time, that the universe was made just to be seen by my eyes. with shortness of breath, i'll explain the infinite. how rare and beautiful it truly is that we exist. • SIGN BY COM
Revenir en haut Aller en bas
Déva StaçionToujours frais après un litre de café
Déva Staçion
https://www.ciao-vecchio.com/t8630-deva-stacion https://www.ciao-vecchio.com/t8643p10-deva-o-32-ans-o-directrice-et-d-animatrice-au-centro-ricreativo
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : anna kendrick - whovian (avatar), magma (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : l'abandon, la violence conjugale, les enfants en difficultés.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 103 - Points : 227
Rafael Da Silva 4kup
Âge : trente deux ans. (11.08)
Métier : directrice et animatrice du Centro Ricreativo, avec spécialisation pour les enfants avec un handicap.
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 10:40 )
Envahis le forum c'est bichette Rafael Da Silva 2805480963
Rebiznvenue et bon courage pour la suite de ta fiche Rafael Da Silva 3203843487 Rafael Da Silva 1368629478



Dreaming Light
Suddenly... life has new meaning
Suddenly... feeling is being
Suddenly... I don't have to be afraid
Suddenly... All falls into place
Revenir en haut Aller en bas
Rosie GiordanoTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Rosie Giordano
https://www.ciao-vecchio.com/t8470-rosie-giordano#285566 https://www.ciao-vecchio.com/t8475-rose-o-31-ans-o-brigadiere-protection-des-mineurs#285707
ID : djoan, yohan
Pronom : Il
Faceclaim : || Brie Larson || avatar: ©wanderlust | sign : ©astra.
Style RP : Pronom personnel : Je - Rp hot : Avant/Après - Flashback : oui - Longueur : Moyenne de 400 mots - Confort : Je suis mal à l'aise avec les rp en tu - Disponibilité : 1/3.
Thème·s abordé·s : Amnésie.
Messages : 488 - Points : 349
Rafael Da Silva E0dc9d6a9ed044a250d18bbab2245c50c7bf1e97
Âge : 31 ans.
Métier : Brigadière dans la protection des mineurs.
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 18:09 )
Bienvenue à toi ! Rafael Da Silva 3858275945 Très bon choix d'avatar ! Et très bon choix de pré-liens. Tu fais une heureuse. Rafael Da Silva 3537243446
Je te souhaite une bonne rédaction pour ta fiche. Rafael Da Silva 3126859329

Si tu as besoin , n'hésite pas à....Oui, je sais, tu connais déjà la maison. Haha ! Rererere...bienvenue à ce nouveau personnage ! Rafael Da Silva 1754192869


Remember our
HAPPY DAYS
MY MEMORIES ARE ON STANBY

Revenir en haut Aller en bas
Rafael Da SilvaBon pour te remonter le moral
Rafael Da Silva
https://www.ciao-vecchio.com/t8762-rafael-da-silva https://www.ciao-vecchio.com/t8769-rafael-o-42-ans-o-professeur-de-sciences-et-de-maths
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Pedro Pascal © Hidden Falls
Style RP : Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : violence conjugale, meurtre, drame familial
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin août
Messages : 917 - Points : 1035
Rafael Da Silva C4c125387c7d88f20551f863aae013705a078ad5
Âge : 42 ans (18/11/1978)
Métier : Professeur de sciences et de maths au lycée
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le Mar 20 Avr 2021 - 18:15 )
@Amalia Lombardi Merciii Rafael Da Silva 2491463887

@Silena Giordano Ouiiii et re ouiii Rafael Da Silva 3858275945
Mando dans mon coeur Rafael Da Silva 133097411 Rafael Da Silva 3407175773  et merciii Rafael Da Silva 1685732633

@Déva Staçion Oopsie Rafael Da Silva 2458541263 Rafael Da Silva 1685732633
Merci petit chaaat Rafael Da Silva 4125685566

@Rosie Giordano Rafael Da Silva 1125647845
J'avoue que je commence à connaître les lieux :mdr Merciii Rafael Da Silva 3858275945
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Rafael Da Silva Empty
# Sujet: Re: Rafael Da Silva ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Rafael Da Silva -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant