Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Revenir en haut
Aller en bas

-28%
Le deal à ne pas rater :
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à 59,98€
59.98 € 82.99 €
Voir le deal

 

- Sweet evening ~ Gianni & Elena -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elena ComuzziTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Elena Comuzzi
https://www.ciao-vecchio.com/t8825-elena-comuzzi https://www.ciao-vecchio.com/t8831-elena-o-40-ans-o-restauratrice-de-meubles-proprietaire-d-un-haras
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle/iel
Faceclaim : Elsa Pataky (@Cinderella + Doriana pour le Pokemon)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Sujets sensibles : Les relations toxiques
Thème·s abordé·s : pression familiale; abandon des parents; grossesse à l'adolescence: féminisme
Messages : 64 - Points : 157
Sweet evening ~ Gianni & Elena Tumblr_pm9dm3Nehx1y0fs57o7_400
Âge : 40 ans (2 février 1981)
Métier : Restauratrice de meubles et propriétaire d'un haras.
Sweet evening ~ Gianni & Elena Empty
# Sujet: Sweet evening ~ Gianni & Elena ( le Mar 18 Mai 2021 - 15:49 )

Sweet Evening
Gianni & Elena


OUTFIT - Ses cheveux, encore mouillés de sa douche récente, fouettant au vent, vêtue d’un pull léger et d’un jean confortable, des tongs à ses pieds, Elena peignait sur sa terrasse arrière, tout en se dodelinant au son de la musique qui sortait de son enceinte bluetooth. Elle profitait du beau temps, bien que frais de ce mois de mai, pour peindre dehors. A l’origine, elle voulait peindre le Vésuve, ce mont réputé qu’elle n’avait pas encore réussi à peindre ou à dessiner depuis son arrivée. Il lui résistait, du haut de ses mille deux cents quatre-vingt-un mètre. Elle avait même l’impression qu’il la narguait, ce qui avait tendance à l’agacer. Pourtant, elle ne désespérait pas un jour de réussir. Il fallait juste qu’elle trouve le bon déclic, le bon angle, ou qu’elle soit tout simplement satisfaite de ce qu’elle faisait. Un autre point bien difficile à réaliser pour la belle blonde. En attendant, elle s’attelait à d’autres œuvres, d’autres paysages. Parfois à des portraits, comme celui de Théa, sa fille qui vivait bien loin d’elle désormais. Cette dernière avait même envoyé un mail à sa mère dans la journée, l’invitant à venir passer une semaine ou plus aux Etats-Unis, à ses côtés, au cours de l’été à venir. Proposition intéressante, à laquelle Elena s’était promis de réfléchir. Une invitation qui avait néanmoins donné un grand sourire à la mère de cette étudiante prometteuse. Et qui apaisa la contrariété de la restauratrice face à son incapacité à peindre encore et toujours le volcan emblématique de Naples, sur lequel elle avait pourtant une jolie vue de son jardin.
Elle tenta quand même durant de longues minutes, cherchant à savoir par où commencer pour une telle montagne. Sans succès. Alors, après avoir longuement contemplé sa toile blanche, la Comuzzi avait fini par se mettre à peindre un paysage de Naples, vu de haut, une vue qu’elle avait eu un peu plus tôt dans la journée, après une balade à cheval avec Maximus. Une longue balade à cheval, dans laquelle elle s’était lancée dans un long galop, sensation qu’elle aimait tant. Un fin sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme en repensant à cela, avant qu’elle ne se laisse emporter par une chanson de Céline Dion. Rien ne pouvait l’arrêter quand il était question de Céline. Un amour pour la chanteuse que lui avaient transmis son oncle et sa tante, il y a bien des années en France. Chez ses parents, on n’écoutait pas ce genre de musique impie. Enfin, selon les propos de sa mère.

Laissant d’autres chansons de Céline Dion tournait, la blonde peignit un petit moment, avançant un peu dans sa toile, avant de faire une pause pour se préparer à manger. Pasta alla bolognese et mousse au chocolat. Le tout maison. Et en entrée, un concombre acheté au marché bio, qu’elle coupa en rondelles. Des rondelles qu’elle pourrait grignoter tout en continuant de peindre, tandis que la bolognaise finissait de cuire tranquillement dans la cuisine. Sur minuterie bien sûr, merci la merveille des plaques à induction. Sinon, Elena avait tendance à oublier ses plats quand elle était en pleine création, comme ce soir.
Elle n’avait d’ailleurs toujours pas mangé, quand Neve, toujours à ses côtés se redressa soudainement en jappant. Un jappement de joie, pas de colère ou de menace non. Un jappement qui annonçait l’arrivée d’une présence amicale, en tout cas pour elle. Le bruit tira néanmoins Elena de ses pensées et de sa chanson, qu’elle chantait en dansant devant sa toile, à laquelle elle apportait quelques touches, quand les souvenirs lui revenaient en tête. Peut-être aurait-elle dû faire une photo du paysage. La prochaine c’est ce qu’elle ferait, ce serait bien plus pratique pour elle. Gardant son pinceau en main, elle saisit une rondelle de concombre qu’elle croqua avant de se retourner vers le nouveau venu ou la nouvelle venue. Nouveau venu en l’occurrence, puisque son regard tomba sur Gianni, le vétérinaire attitré du ranch, et aussi un de ses locataires depuis quelques semaines. Vétérinaire que la chienne d’un an de la blonde adorait. Elle le suivait souvent lors de ses tournées auprès des chevaux. L’animal évoluait avec une facilité déconcertante dans le ranch, mais après tout, elle était chez elle. Un sourire se dessina sur ses lèvres.

- Bonsoir Gianni ! Que me vaut le plaisir de cette présence ?

Il avait sûrement dû l'entendre. Mais au moins, sa musique à elle, n'était pas aussi forte que sa batterie ou sa guitare. Enfin, c'était ce que lui avait dit Clara, la directrice du ranch et voisine du vétérinaire. Ce qui avait fait rire Elena.

(c) DΛNDELION


@Gianni Portelli




I am and always will be the optimist, the hoper of far-flung hopes and the dreamer
-  of improblable dreams
Revenir en haut Aller en bas
Gianni PortelliToujours frais après un litre de café
Gianni Portelli
https://www.ciao-vecchio.com/t8877-gianni-portelli https://www.ciao-vecchio.com/t8880-gianni-o-38-ans-o-veterinaire
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Chris Hemwsorth, © Proserpine
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
Flashback : oui si cela est utile
RPs hot : avant/après, l'important c'est de s'accorder ensemble
Longueur : c'est sans pression, selon l'inspiration

Thème·s abordé·s : déscolarisation, fugues, thérapie, corruption
Je suis absent-e : En présence réduite jusque fin juillet
Messages : 89 - Points : 186
Sweet evening ~ Gianni & Elena Tumblr_nyazzthX5B1trsn9io6_250
Âge : 38 ans (10/08/1982)
Métier : Vétérinaire de campagne, spécialisé dans le domaine équin
Sweet evening ~ Gianni & Elena Empty
# Sujet: Re: Sweet evening ~ Gianni & Elena ( le Mar 25 Mai 2021 - 17:52 )

Sweet Evening
Gianni & Elena


OUTFIT - Lorsque l'on s'occupe de chevaux, qu'on les soigne en l'occurrence, il fallait se faire à l'odeur un peu particulière, mais cela n'avait jamais dérangé Gianni. Aussi bizarre que cela puisse paraître, il avait toujours trouvé cette odeur réconfortante, cela le ramenait loin à chaque fois, à son adolescence, les souvenirs de sa découverte, certes catastrophique, de cet animal, mais aussi de la paix que cela lui apportait. Il y avait quelque chose de rassurant à être ici, dans les box des chevaux, dans ce haras même. Il pouvait évoluer parmi ces animaux qui avaient sûrement évité la faillite à ses parents, après des années de psychanalyse. Ici, il pouvait travailler dans un presque silence, seulement dérangé par un léger hennissement ou un souffle qui trahissait une gêne, avec le temps, le vétérinaire avait appris à comprendre tout cela. En cette fin de soirée, Gianni faisait le tour des box, comme à l'accoutumé, vérifiant que tout le monde se portait bien. Maximus, notamment qui était plutôt calme et il comprend alors qu'il avait dû sortir pour une promenade contrairement à Cornetto qui était plus remuant et plus fébrile aussi. Le blond le rassure d'une caresse, prenant un moment avec lui pour lui parler, flatter sa belle crinière qu'il allait devoir brosser. Gipsy, lui, était monté sur un petit ballot de paille et regardait tout ce petit monde comme s'il régnait sur les lieux. Neve ne l'avait pas rejoint ce soir et il semblait bouder ce qui faisait rire le vétérinaire, mais au moins l'instant était calme, il n'avait pas cette crainte de se prendre les pieds dans quelque chose alors que les chiens jouaient autour de lui. Un dernier tour, toujours, plus rapide, histoire de dire bonne nuit aux habitants des box, c'était son petit rituel, et il prend le chemin de la maison où il logeait.

Sur le chemin, Gianni entend de la musique, apparemment venant de chez Elena, mais il n'arrive pas tellement à discerner quel style de musique cela pouvait être. Les mains dans les poches, il rentre tranquillement, une idée en tête, suivi par Gipsy qui traînait des pattes. Aussitôt rentré, il file sous la douche histoire d'éliminer cette odeur et se change pour une tenue plus décontractée et surtout moins sale. Le temps de remplir la gamelle du Samoyède de croquettes et de récupérer une bouteille de vin, Gianni était de nouveau sorti. La musique ne s'était pas tue, signe que la propriétaire du haras était toujours là, apparemment sur sa terrasse et c'est en faisant le tour de la maison qu'il commence à se demander s'il n'allait pas la déranger même si, jusqu'ici, cela n'était jamais arrivé. Sur le chemin, le vétérinaire avait ramassé quelques fleurs sauvages pour en faire un bouquet, seulement il en avait tellement peu que cela se résumait en fait à trois pauvres fleurs, mais c'était déjà ça. Il passe le coin de la maison et aussitôt, il voit Neve déjà en alerte qui l'avait sûrement senti arriver. Il voit aussi Elena qui est là, en train de peindre ou de danser, il ne saurait pas dire exactement, mais ses lèvres se fendent d'un sourire. Elle repère finalement sa présence alors que Neve gravitait autour de lui à mesure qu'il approchait. « Et bien.. je passais par là, par hasard. » Il baisse les yeux vers ses mains, sur la bouteille et les quelques fleurs. « Bon, peut-être pas par hasard, mais je me suis dit que ce serait peut-être mieux de partager cette bouteille, plutôt que de la boire seul ? » Piètre excuse il est vrai, il aurait pu la boire seul, mais pour le coup, il avait eu envie de la partager avec la propriétaire des lieux. « J'espère que je ne dérange pas. Je vois que tu es en pleine "Session peinture".. » Il fait un signe de tête en direction du chevalet et de la toile qu'elle était en train de réaliser.

(c) DΛNDELION

@Elena Comuzzi


Sweet evening ~ Gianni & Elena Tumblr_nyahwvRfLi1saweyxo4_400
Revenir en haut Aller en bas
Elena ComuzziTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Elena Comuzzi
https://www.ciao-vecchio.com/t8825-elena-comuzzi https://www.ciao-vecchio.com/t8831-elena-o-40-ans-o-restauratrice-de-meubles-proprietaire-d-un-haras
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle/iel
Faceclaim : Elsa Pataky (@Cinderella + Doriana pour le Pokemon)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Sujets sensibles : Les relations toxiques
Thème·s abordé·s : pression familiale; abandon des parents; grossesse à l'adolescence: féminisme
Messages : 64 - Points : 157
Sweet evening ~ Gianni & Elena Tumblr_pm9dm3Nehx1y0fs57o7_400
Âge : 40 ans (2 février 1981)
Métier : Restauratrice de meubles et propriétaire d'un haras.
Sweet evening ~ Gianni & Elena Empty
# Sujet: Re: Sweet evening ~ Gianni & Elena ( le Dim 13 Juin 2021 - 9:11 )

Sweet Evening
Gianni & Elena


OUTFIT - Les plaisirs les plus simples étaient les plus beaux, du point de vue d'Elena. Ainsi peindre, cuisiner, chanter ou même danser la mettait de bonne humeur en un rien de temps. Tout comme monter à cheval. Et aujourd'hui, la jeune femme avait tout ça, alors en cette belle soirée tiède de fin de printemps, alors que le soleil italien déclinait, elle savourait ces petits moments de bonheur. Peignant, colorant la toile blanche quelques minutes auparavant, elle dansait doucement au rythme de la voix et des chansons de Celine Dion, cette artiste qu'elle aimait tant. Sa bolognaise finisasit de cuire dans la cuisine, et en attendant, elle picorait de temps à autre des rondelles de concombre qu'elle avait coupé et placé dans une coupelle, non loin de ses mains, afin de pouvoir en saisir une de temps à autre.
Toute prise à sa peinture, la blonde oublie le temps, comme souvent quand elle se lance dans cette activité. Elle ne revint au monde réel qu'en entendant Neve japper à ses côtés, la tirant de sa chanson et de sa danse. Si sa chienne avait bougé, elle qui dormait à ses côtés quelques instants plus tôt, c'est que quelqu'un arrivait. Et vu le jappement plutôt joyeux, une personne qu'elle aimait et connaissait. Attrapant une rondelle de concombre dans laquelle elle croqua, elle se retourna avec grace et élégance, pinceau toujours à la main. Et son regard tomba sur Gianni, son locataire et le vétérinaire du ranch.

Si elle était surprise de le voir, n'attendant à vraidire personne, la Comuzzi ne laissa rien paraître et lui adressa un sourire qui se dessina doucement sur ses lèvres. Dans les mains, il tenait quelques fleurs ainsi qu'une bonne bouteille. Le passage par hasard n'en était pas un visiblement, et vu le regard éloquent que la blonde eut, Gianni reconnut que ce n'était pas vraiment le cas, faisant doucement rire la jeune femme.

- Il est vrai qu'un verre avec quelqu'un est bien plus convivial que seul chez soi !

Confirma-t-elle en hochant la tête, un sourire amusé sur les lèvres. C'était une agréable surprise. Heureusement qu'elle avait préparé à manger pour plusieurs, comme toujours, elle pourrait proposer au jeune homme de se joindre à elle pour le repas en échange d'un ou deux verres de cette bouteille de vin.

- Non, tu ne me déranges pas. Je tentais juste de peindre un paysage que j'ai pu observé cette après-midi !

Tout en parlant, la blonde posa son pinceau sur sa palette non loin et sortit son portable de la poche de son jean pour couper Celine Dion qui continuait de chanter en fond sonore. Ce serait plus agréable pour discuter avec le vétérinaire.

- Si tu partages ta bouteille de vin, je te propose de partager mon repas avec moi, si tu n'as pas dîner encore. Je t'avoue que toute prise à ma peinture que j'étais, je n'ai pas encore mangé !

Heureusement qu'elle mettait le minuteur de sa plaque à induction. Un vrai miracle.

- Je terminerai ma session peinture plus tard.

Dans la soirée ou demain. Ou un autre jour. Enfin elle verrait.

- En attendant, je t'en prie, installe toi à table, je vais nous chercher des verres pour cette délicieuse bouteille !

Et tout en parlant, elle rejoignit la cuisine pour en tirer deux beaux verres à ballon, et prépara les couverts pour plus tard, remuant au passage la bolognaise encore chaude et cuite. Elle remit une casserolle d'eau à chauffer pour les pâtes, afin de les réchauffer et de les saisir à nouveau quelques secondes pour parfaire la cuisson. Puis, elle retourna sur la terrasse, retrouver Gianni.
(c) DΛNDELION


@Gianni Portelli




I am and always will be the optimist, the hoper of far-flung hopes and the dreamer
-  of improblable dreams
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sweet evening ~ Gianni & Elena Empty
# Sujet: Re: Sweet evening ~ Gianni & Elena ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sweet evening ~ Gianni & Elena -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut