Thomas || Ratatouille

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €

 

- Thomas || Ratatouille -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leia ChandraLa figue, fruit de l'amour
Leia Chandra
https://www.ciao-vecchio.com/t9539-leia-chandra https://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
ID : Cilaos
Pronom : Elle.
Faceclaim : Diana Penty : moi ; Signa : Mars
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Abandon, amputation
Thomas || Ratatouille  Hedgehoglove-hedgehog
Âge : 35 ans
Métier : Designer textile
Messages : 793 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Thomas || Ratatouille ( le Jeu 1 Juil 2021 - 21:55 )
Avec une jambe elle était montée sur une chaise pour se mettre à l’abri. Elle entendait déjà les moqueries de ses frères et sœurs si elle essayait de leur raconter la scène mais c’était plus fort qu’elle. Elle avait entendu des bruits toute la journée et avait essayé de passer outre. Pendant un moment, Leia s’était même persuadée que tout ça était dans sa tête, mais lorsqu’elle se retrouva nez à nez avec ce satané rat elle n’eut d’autres moyens que de voir les choses en face. Dans cet appartement, il n’y aurait qu’un seul survivant et elle commençait à douter un peu que ce soit elle qui gagnerait face à ce rongeur. Elle avait bien essayé de trouver comment se débarrasser de cette chose toute seule et comme toute personne logique, elle avait demandé à Google. Mais trop paniquée par la situation et surtout impatiente, elle lut l’article en diagonale et n’en tira rien de bon. Elle se posa ensuite ces quelques questions. Est-ce qu’elle voulait la tuer ? Est-ce qu’elle voulait juste s’en débarrasser ? Non, la tuer. Définitivement. Mais ses pensées qui n’étaient pas d’une grande aide aujourd’hui l’empêcha d’aller jusque-là. Et si le rat avait une famille ? Et s’il était juste venu récupérer de la nourriture pour ses enfants et sa femme ? Est-ce que l’Indienne voulait vraiment être responsable de la mort d’un parent ? Non, elle ne pourrait pas garder ça sur la conscience. Donc c’était décidé, elle ne le tuerait pas.

Pour néanmoins se défendre, elle récupéra un parapluie dans l’entrée et s’en servirait pour assommer le rat et elle le mettrait à la porte de chez elle, en lui demandant de ne plus revenir. C’était un bon plan. Sur papier. Dans l’exécution… Elle s’était mise à taper dans le vide à chaque fois qu’elle entendait un bruit qui la faisait sursauter et à part presque se blesser elle n’en tira rien de bon. Aux grands maux les grands remèdes, elle envoya un message à Thomas pour lui demander de rappliquer.  Elle n’avait pas le temps de lui expliquer ce qui était en train de se passer et lui fit juste comprendre qu’elle était en danger. Certes, on pourrait débattre sur ce point et la notion de danger. Ce par quoi Leia répondrait qu’elle a chez elle le descendant direct du coupable de la peste. Elle n’avait pas envie de mourir comme ça. Alors Thomas ferait mieux de rappliquer et vite. Pendant ce temps, son plan avait été de l’attendre sagement au salon mais un bruit l’interpella dans la cuisine dans laquelle elle fonça. Un autre bruit un peu trop suspect l’obligea à donner un coup de parapluie dans la chaise. Un autre sur la table. Elle sentit quelque chose frôler sa jambe et ne prit aucun risque en montant directement sur la chaise. « Je suis prise en otage sur moi dans la cuisine ! » Message qu’elle envoya à Thomas en vocal pour qu’il accélère le mouvement. Si elle mourrait, elle viendrait le hanter en premier.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.


Dernière édition par Leia Pellegrino le Sam 9 Oct 2021 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaLa pomme, fruit libéré
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t9302-thomas-o-38-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine
Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Thomas || Ratatouille  Michiel-huisman-the-flight-attendant
Âge : 39 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
Messages : 2814 Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le Ven 27 Aoû 2021 - 23:54 )
La paperasse, ce n’est pas ce que Thomas aimait le plus faire, mais il était de corvée aujourd’hui et il le fallait bien. Voilà quelques jours qu’il repoussait l’échéance et la pile de papiers s’entassait toujours un peu plus sur son bureau, au local de l’association. Des factures, des invitations, des demandes d’information venant d’orphelin.es, tout comme lui, il y avait de tout. L’écrivain décide tout d’abord de répondre aux courriers des personnes qui cherchaient des renseignements sur leur famille, parce que c’est ce qui le motivait le plus sur l’instant, mais c’était aussi le but de cette association. Décidant d’écrire son courrier à la main, Thomas se met à la tâche s’appliquant le plus possible. Plongé dans l’écriture de sa lettre, il ignore son téléphone qui vibre une première fois, posé non loin de lui, il fallait absolument qu’il finisse sa phrase s’il ne voulait pas se perdre. Finalement, il termine son courrier avant de déverrouiller son téléphone pour y lire un message de Leia. Un message plutôt alarmant qui le fait décoller immédiatement de sa chaise. Un rat. Qu’est-ce qu’elle avait encore inventé celle-ci, elle était bien capable de lui dire que c’était lui le rat lorsqu’il allait entrer en trombe dans son appartement, alors elle allait attendre sagement. Thomas enfile tranquillement sa veste, range son téléphone dans la poche de son pantalon, attrape les clés de sa voiture et prend la route.

C’est en sortant de la voiture qu’il remarque un message vocal en attente qu’il écoute sans attendre, levant les yeux au ciel. Bon au fond, il ne faisait pas tellement le malin, il ne savait même pas comment il allait réagir face à cet animal, il appréhendait un peu à vrai dire. « Je suis en bas de chez toi, j’essaie d’arriver avant que tu ne fasses bouffer. » Message vocal qu’il envoie en réponse avant d’entrer dans l’immeuble. Ascenseur en panne, c’était bien sa veine. Thomas prend alors les escaliers et toujours aussi tranquillement, il gravit les marches sans trop se fatiguer, parce que la dernière fois, il avait bien failli y passer. Arrivé devant la porte de son appartement, il écoute un moment, l’oreille collée contre le bois, le silence, à part quelques bruits sourds qui ressemblaient à des coups. Ne la faisant plus attendre trop longtemps, il entre et referme aussitôt la porte derrière lui, ses pas le guident dans la cuisine. Il trouve alors Leia, debout sur la chaise, un parapluie entre les mains, tapant autour d’elle et vraiment ça méritait une photo. Thomas y pense bien sûr, mais il n’a pas le temps de sortir son téléphone de sa poche qu’il sent comme du mouvement à ses pieds et son premier réflexe est de grimper sur la deuxième chaise étouffant un cri de surprise. Il se tourne vers sa sœur de cœur avec un petit sourire gêné « Je ne sais pas si tu as fait appel à la bonne personne. » L’écrivain se penche un peu pour regarder sous sa chaise, mais il ne voit rien. Impossible de mettre la main sur ce fameux rat, il devait bien se cacher et c’était ça le plus flippant. « Bon, on fait quoi maintenant ? T’as un plan ? » C’était lui qui était censé aider, il était là pour ça, mais à l’heure actuelle, il n’avait aucune idée de ce qu’iels pourraient faire pour l’attraper et la simple idée d’avoir cette chose devant lui le dégoûtait. Non, il n’était vraiment pas la bonne personne.
Revenir en haut Aller en bas
Leia ChandraLa figue, fruit de l'amour
Leia Chandra
https://www.ciao-vecchio.com/t9539-leia-chandra https://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
ID : Cilaos
Pronom : Elle.
Faceclaim : Diana Penty : moi ; Signa : Mars
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Abandon, amputation
Thomas || Ratatouille  Hedgehoglove-hedgehog
Âge : 35 ans
Métier : Designer textile
Messages : 793 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le Sam 9 Oct 2021 - 21:40 )
Chaque minute qui s’écoulait était cruciale. Moins l’Indienne réagissait et plus le rongeur gagnait du terrain. Leia n’avait pas envie de déménager à cause d’une invasion de rats. Elle se sentait bien chez elle et même si au début elle faisait tout pour y rester le moins possible parce que son chez elle c’était surtout l’orphelinat… elle avait appris à apprécier les murs de cet appartement qu’elle avait décoré avec goût et amour. Dans un soupir, elle se demandait si elle allait devoir passer la nuit à l’orphelinat. Cette idée ne la dérangeait pas vraiment mais elle avait besoin de couper un peu du travail qui empiétait quand même pas mal sur sa vie personnelle. Son téléphone dans sa poche, elle le retirait toutes les trente secondes pour savoir où était Thomas. Même son message vocal ne lui inspirait pas confiance. Il était gentil de prévenir qu’il était en bas, mais moins de parlotte et plus de… extermination de rat ?

En entendant la porte s’ouvrir la jeune femme laissa s’échapper un soupir de soulagement. Enfin, elle allait pouvoir souffler. « Mais si, mais si. T’es moins cher qu’un exterminateur alors bien sûr que t’es la bonne personne. » Du moins, ça c’était avant de le voir monter sur la chaise à son tour. Qu’est-ce qu’il faisait ? Il était supposé la débarrasser du rat, pas l’imiter. « Bah mon plan c’était toi… » Elle cacha à peine la déception dans sa voix alors que son bras qui tenait le parapluie commençait à se baisser. Lorsqu’elle sentit quelque chose lui chatouiller le cou, la jeune femme hurla avant de brandir à nouveau son arme de défense. « C’EST QUOI C A ?? » Elle essayait de garder l’équilibre tout en s’agitant dans tous les sens. Au bout de quelques secondes elle se calma en se rendant compte de ce que c’était. « Ah c’était juste une mèche de cheveux. Fausse alerte… » Essoufflée par l’effort physique qu’elle venait d’accomplir, elle devait encore réfléchir parce que ça ne l’arrangeait pas tout ça. « Bon. Je sais pas où est le rat. » Commença-t-elle. « Enfin à part… » Elle pointa doucement du doigt Thomas en le balançant de haut en bas. Non, elle ne ratait jamais une occasion d’être une teigne. « Faudrait qu’on se sépare pour couvrir l’appartement au maximum. T’en dis quoi ? » Son plan n’était peut-être pas le meilleur mais c’était le seul qu’elle avait. S’il en avait une meilleure, Leia était prenante. De toute façon, aux grands maux les grands remèdes. « Tu sais pas faire le bruit du rat toi par hasard ? » Elle ne se risqua pas à reproduire le bruit que faisait le rat, mais elle se lança dans une pâle imitation en ramenant sa main vers sa bouche et fronça doucement le nez. Au moins pour donner le début à Thomas. Elle ferait l’image, il ferait le son.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaLa pomme, fruit libéré
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t9302-thomas-o-38-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine
Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Thomas || Ratatouille  Michiel-huisman-the-flight-attendant
Âge : 39 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
Messages : 2814 Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le Dim 17 Oct 2021 - 1:37 )
Thomas n’était décidément pas la bonne personne pour aider Leia aujourd’hui. Sa fierté entrait certes en jeu, mais l’idée de se retrouver nez à nez avec un rat n’était pas non plus la chose la plus rassurante qui soit. Mais ce n’était qu’un rat non ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui faire ? À part lui refiler la peste et contaminer tout Naples, puis toute l’Italie et ensuite l’Europe toute entière. Le monde entier allait mourir de la Peste à cause de Leia la peste, c’en était presque amusant. Rectification, c’était grave, très grave. L’écrivain était courageux, mais pas du tout téméraire, la preuve en est, la première chose qu’il trouve à faire, c’est de grimper sur la dernière chaise de libre. « Moins cher, mais plus classe. » Et ça, c’était certain, aucun exterminateur ne portait de costume de plusieurs centaines d’euros pour courir après les rongeurs. Peut-être qu’il aurait dû se changer avant de venir ? Bref, le plan. « T’as mis tous tes espoirs en moi ? Bah, laisse-moi te dire qu’on est dans la merde. » Autant être lucide.

Thomas regarde autour de lui, les yeux rivés au sol, dans l’espoir de voir cette sale bestiole pour lui sauter dessus, même s’il avait très envie de rester sur sa chaise. Il sursaute violemment en entendant le cri de Leia, manquant même de tomber de sa chaise et il doit se stabiliser en maintenant le dossier, retenant un juron. « Leia… » Thomas râle et marmonne dans sa barbe, essayant de faire baisser son rythme cardiaque. Il était censé être l’aîné, celui qui montrait l’exemple, tu parles d’un exemple. Il ne savait pas non plus où était le rat et le fait de ne pas savoir l’inquiétait vraiment. Et s’il surgissait de nulle part ? Est-ce qu’iels avaient à faire à un rat volant ? Tout ce qu’il voit à cet instant, c’est le doigt pointé sur lui. « Je suis meurtri par tes insinuations, un peu de respect merde ! Sinon je te laisse te démerder toute seule. » Et il ne plaisantait pas, il appellerait même les autres pour leur dire d’ignorer les appels à l’aide de Leia pour qu’elle reste sur sa chaise toute la nuit, ça lui ferait les pieds. « J’en dis que c’est une bonne idée. Je reste où je suis et toi, tu cherches, je suis à une bonne hauteur ici. » Non, ce n’était pas de la lâcheté, c’était stratégique. Peut-être qu’il en faisait des caisses, oui, mais il n’aimait pas ces bestioles. Pourquoi il était venu déjà ? Il jette un regard vers la jeune femme, visiblement blasé. « Et tu crois que ça fait quoi comme bruit le rat ? » Et malgré son air blasé, c’était une vraie question. Il n’en avait strictement aucune idée, mais Leia semble vouloir l’aider et il la voit bientôt tenter d’imiter le rat. Thomas pourrait éclater de rire, mais il n’en fait rien, il demeure concentré. « Squiit squiiiiiiit » Autant essayer. « Squiit squiiiiiiit gentil petit rat… sors de ta cachette. » L’écrivain prend légèrement confiance et met un pied à terre, les sens en alerte, continuant ses petits bruits de rat, du moins ce qui pense être le cri du rat. « LAAAA ! » Le cri est désespéré, il est tenté de monter sur la chaise de nouveau, mais à ce rythme, jamais iels ne s’en sortiraient. Thomas regarde autour de lui et remarque un carton vide, provenant sûrement d’un colis. Il s’en empare et s’approche du rat qui était tout près avant de lui balancer le carton au-dessus de sorte à le bloquer, sans même vérifier qu’il était bien en dessous. « Et voilà ! » Tout fier, Thomas poses ses mains sur ses hanches avant de sentir quelque chose passer entre ses jambes. « Leiaaaaa, viens m’aideeeer » Il pointe une direction du doigt, le rat s’était échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Leia ChandraLa figue, fruit de l'amour
Leia Chandra
https://www.ciao-vecchio.com/t9539-leia-chandra https://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
ID : Cilaos
Pronom : Elle.
Faceclaim : Diana Penty : moi ; Signa : Mars
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Abandon, amputation
Thomas || Ratatouille  Hedgehoglove-hedgehog
Âge : 35 ans
Métier : Designer textile
Messages : 793 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le Dim 24 Avr 2022 - 0:37 )
Si le plan semblait être bien, l’exécution était… y avait-il un synonyme au mot médiocre ? Leia n’avait pas assez de vocabulaire pour en voir un là. Tout ce qu’elle savait c’était qu’iels étaient deux ploucs en haut des chaises et que toute la réussite de ce plan reposait sur Thomas qui allait devoir imiter un rat. Ou une souris. Y avait-il une différence ? Jerry c’était un rat ou une souris ? Peu importe. Thomas allait devoir faire une belle imitation. Mieux encore, il allait devoir prendre son rôle de grand frère très au sérieux car ce n’était pas donné à tout le monde que de faire ça. «Euh bah… » L’Indienne ne savait pas vraiment quel bruit ça faisait. Elle savait quel bruit elle faisait elle à chaque fois qu’elle devait fuir, mais quel bruit faisait ce rongeur. « Ouais… Je crois que c’est ça. » Elle encourageait l’écrivain à exprimer son talent tout en chuchotant. Elle ne voulait pas que le rat, qu’elle pensait aussi intelligent qu’elleux - si ce n’était pas plus - n’entende sa voix et arrive à voir clair dans leur jeu. Pendant ce temps, sur la pointe du pied, la jeune femme descendit de sa chaise et commença à s’avancer dans le couloir pour sortir de la pièce. Elle ne savait même pas pourquoi elle faisait ça. A bien y réfléchir, iels s’étaient séparé.e.s parce que… ? Mais elle n’avait plus le temps de poser de questions. Elle était déjà mi-chemin jusqu’à les toilettes et toute cette histoire commençait à lui donner envie de pisser. Et si elle en profitait que Thomas gère la situation pour y aller. « Squit squit squit comme tu dis, ouais. » Continua-t-elle à chuchoter. Plus d’une fois, le cœur de la jeune femme rata un battement. Le moindre bruit suffisait à la mettre en alerte. Pareil pour toutes les sensations qu’elle pensait avoir. Le moindre courant d’air faisait sursauter Leia qui se retenait de ne pas hurler un peu plus. Dans les toilettes, elle ouvrit la porte pour avoir un œil sur Thomas et la belle performance qu’il était en train d’accomplir. Pour se défendre, elle récupéra la brosse pour les toilettes qu’elle comptait bien brandir si besoin. Avec son extrémité, elle s’en servait pour pousser la poubelle et tout ce qui pouvait se trouver sur son passage pour le dégager au maximum et envoyer la bête vers son frère pour qu’il en fasse ce qu’il voulait. A ce stade, il pouvait même le cacher dans sa tignasse pour qu’il l’aide à faire de la bouffe, elle n’en avait plus rien à foutre. Elle voulait juste que ce sale rat dégage. Et non, elle ne parlait pas de Thomas.

En entendant les cris, Leia en poussa un à son tour. D’abord  de peur puis de joie. Elle allait pouvoir dormir l’esprit tranquille ce soir en connaissant ce rongeur hors de son appartement. « COINCE-LA !! » Elle avait hurlé ces paroles un peu trop fort. Pendant un court instant elle se demanda comment cela se faisait que ses voisins n’étaient pas encore venus toquer à sa porte pour demander à ce qu’elle la mette en sourdine. Peu importe. «On va la mettre… » Elle ne termina même pas sa phrase que Thomas appelait déjà à l’aide. Sauf que demander de l’aide à Leia… Elle poussa un nouveau cri et s’accrocha à tout ce qu’elle pouvait pour se retrouver en haut des toilettes avec la brosse à chiottes entre les mains, prête à cogner. « Tu l’as laissé filé ??? THOMAS C’EST PAS POSSIBLE ! » Elle ne voulait pas lui en vouloir, mais difficile au vu des circonstances. «Je vais déménager et venir habiter chez toi ! » C’était sûrement la solution la plus simple pour tout le monde. « AH ELLE EST LA ! » Hurla l’Indienne qui vit quelque chose passer. Sans même réfléchir, elle essaya de descendre de la cuvette mais glissa et se retrouva le corps propulsé en avant. Elle poussa un autre cri, mais cette fois, ce n’était pas à cause du rat mais à cause de la chute monumentale qu’elle venait de faire. « Thomaaaas… » Gémit-elle à même le sol, la tête enfoncée dans son tapis de bain. Elle n’avait même pas envie de la relever, trop honteuse. Elle en avait vécu des choses honteuses, mais alors celle-là… elle venait sûrement de battre un nouveau record.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas De LucaLa pomme, fruit libéré
Thomas De Luca
https://www.ciao-vecchio.com/t7930-thomas-de-luca https://www.ciao-vecchio.com/t9302-thomas-o-38-ans-o-ecrivain
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Michiel Huisman, © Proserpine
Thème·s abordé·s : abandon, addiction aux jeux
Thomas || Ratatouille  Michiel-huisman-the-flight-attendant
Âge : 39 ans (15/05/1983)
Métier : Ecrivain, actuellement dans une impasse. Président d'une assocation venant en aide aux enfants abandonnés/placés
Messages : 2814 Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le Dim 1 Mai 2022 - 0:28 )
Toute cette situation était affreusement ridicule et Thomas espérait que cela ne sorte jamais d’ici car personne n’avait besoin de savoir qu’il préférait faire la chasse au rat en haut d’une chaise en poussant des hurlements. Il s’était pensé plus courageux en rejoignant l’appartement de Leia, mais ces bêtes-là le répugnaient. Pourtant, si jamais on venait lui dire à quel point son attitude était grotesque, il mettrait cela sur le compte de la peur de Leia qui lui avait été communicative, c’était faisable et n’importe qui pourrait le croire, du moins c’est ce qu’il espérait. Malgré cela, il devait faire en sorte de montrer l’exemple, de montrer que l’aîné n’avait peur de rien alors qu’il était n’osait même pas regarder le sol de la cuisine de peur d’y trouver un sale rat. Armé d’un courage dont il ne connaissait pas la provenance, ou alors était-ce de l’inconscience, Thomas met un pied à terre en tentant une imitation approximative du rat. Il était incapable de savoir d’où lui venait ce bruit qu’il était en train de faire, mais il trouvait que cela sonnait bien pour un rongeur. Il ne remarque même pas Leia qui quitte sa chaise dans le but d’aller se cacher et il ne lui en voudrait même pas, enfin juste un peu car elle le laissait seule face à la bestiole. Puis, il la voit, la coince à l’aide d’un carton, l’air fier, avant qu’elle lui file entre les jambes, littéralement. « JE FAIS CE QUE JE PEUX ! » C’en est trop pour l’écrivain qui appelle sa cadette à la rescousse, la trouvant armée d’une brosse de toilettes. Encore une fois, si la situation était tout autre, il en aurait ri. Rien n’allait, absolument rien. Il sursaute en entendant son cri et suit son doigt des yeux, ne voyant que la queue du rat se planquer sous un meuble avant qu’un bruit affreux et sourd ne se fasse entendre.

Tout se passe comme au ralenti, il la voit se pencher en avant pour descendre, le pied glissant sur la cuvette et bientôt, elle se retrouve par terre, l’appelant à l’aide d’une voix gémissante. L’écrivain se mord les lèvres, l’envie de rire le prend brutalement. La situation était tellement chaotique, les nerfs étaient tellement à vif qu’un rien les ferait craquer. Là, tout de suite, Thomas était secoué par un fou rire qu’il retenait tant bien que mal, les yeux brillant de larmes. Il se rapproche de la jeune Indienne, reprenant une inspiration pour tenter de retrouver son sérieux, mais cela n’a pas l’effet escompté et son rire fuse dans la salle de bain dont l’acoustique le fait résonner bien plus fort. « Pardon, pardon… » Il s’excuse déjà, un peu honteux de rire car elle s’était possiblement fait mal et elle n’avait sûrement pas envie d’entendre son rire à l’heure actuelle, mais c’était plus fort que lui. Son fou rire repart de plus belle, les mains posées sur les genoux, la revoyant tomber encore et encore, c’était hilarant. « Leia, ça va ? Est-ce que tu t’es fait mal ? » Le rat était le cadet de ses soucis à cet instant, il voulait juste s’assurer qu’elle allait bien, lorsqu’il aurait fini de rire bien entendu. « Je regrette une chose, c’est de ne pas avoir pu filmer ça, l’avantage c’est que ça va rester graver dans ma mémoire à jamais. » Et il allait pouvoir le raconter au reste des orphelin.e.s, avec grand plaisir. Il tend une main en direction de Leia, les hoquets de rire le secouaient toujours, mais il ne pouvait juste plus s’arrêter. « Allez debout, on a un rat à chasser. Si tu t’en sens capable. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Thomas || Ratatouille  Empty
# Sujet: Re: Thomas || Ratatouille ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Thomas || Ratatouille -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut