un pique-nique tranquille - Ellen #2

Revenir en haut
Aller en bas


 

- un pique-nique tranquille - Ellen #2 -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Lungomare di Mergellina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miguel MaginaTu te bonifies avec l'âge… ou pas
Miguel Magina
https://www.ciao-vecchio.com/t8133-miguel-magina https://www.ciao-vecchio.com/t8141-miguel-o-36-ans-o-designer-dessinateur-de-sa-bd
ID : bella ciao ♀ emi.
Pronom : elle.
Faceclaim : oscar Isaac - Proserpine <3 (avatar) * beylin (signature)
Style RP : j'écris au pronom "je". je m'adapte facilement, et toutes situations me va (flashback,hot..).
Thème·s abordé·s : décès, sa fille.
Je suis absent-e : présence réduite du 6.04 au 24.04
Messages : 148 - Points : 353
un pique-nique tranquille - Ellen #2 Tumblr_inline_ogyhw1hcLS1qlt39u_250
Âge : trente six ans
Métier : designer pour une grande boite d'italie, mais aussi il créer sa propre bd.
un pique-nique tranquille - Ellen #2 Empty
# Sujet: un pique-nique tranquille - Ellen #2 ( le Dim 11 Juil 2021 - 17:57 )

Un pique-nique 
tranquille
Un jour ça peut être la joie parfait, mais le second ça peut-être la pire panique que l'on ne puisse avoir.
Après ce noël passer auprès de toi, mais pas que. Il y a eu d’autre petit moment, des moments ou je te laissais Ana pour que vous puissiez profiter toutes les deux, mais aussi des soirées ou nous étions tous les deux. Des moments où on a peuvent apprendre à mieux se connaître, j’ai envie de dire, des moments qui nous on fait du bien pour le coup. On a appris à se parler, mais surtout à se comprendre, à comprendre comment on pouvait réagir l’un envers l’autre et surtout comment ont pu en venir à nous détester pendant une certaine période. C’est vrai que pendant que j’étais en couple avec ta meilleure amie, mais aussi la mère de ma fille nous n’avons jamais cherché à se connaître réellement. Depuis son départ, nous avons changé tous les deux, surtout moi. Ça m’a totalement changé de devoir élever une petite fille sourde et muette, une petite fille hyperactive, une petite fille qui ne se sent pas a sa place dans cette société. Mais je dois trouver des tas de moyens pour qu’elle se sente bien. Heureusement que tu es là pour m’aider, me soutenir, mais aussi que tu as toutes l’attention qu’une mère peut avoir pour un enfant. Alors qu’on était en train de discuter, tu me rappelles le soir qu’on sait donner rendez-vous pour un pique-nique au bord de la plage. J’avoue qu’on a trouvé le bon endroit surtout qu’en ce moment les temps sont assez chauds, le temps est à la baignade si on le peut pour le coup. Surtout pour cette petite fille qui est plus que presser de se retrouver dans l’eau, de pouvoir flotter comme un petit canard qui aime ça. J’avais fait quelques petites courses pour ce pique-nique, mais surtout prévu des choses assez rapides à manger pour que l’on ne s’embête pas. Alors que j’avais couché ma fille qui était encore bien éveillée, j’arrive à l’endormir. Une fois fait, je vais moi aussi me coucher, car cette journée était assez active pour ma fille. L’école étant finie, même si elle va au centre de temps en temps aujourd’hui ce n’était pas le cas. J’avais pris deux jours, pour elle. Aujourd’hui, mais aussi demain. Ce n’est pas une mauvaise chose, j’ai tellement de boulot à faire que j’ai besoin de prendre du temps pour moi. Même si l’on doit partir au Portugal fin août, peut-être que tu nous accompagneras qui sait ? Ça ne serait pas mal du tout bien au contraire.

Alors que le soleil vient me frapper le visage, chocolat me lécher le visage aussi pour me dire que je dois me lever. Je grimace doucement puis je me l’essuie quand je me redresse dans mon lit doucement. Posant pied à terre pour me lever, j’entends aussi ma fille se réveiller. Je viens faire les gros yeux à mon chien, car je sais qu’il n’est pas si innocent dans son réveil. Laissant mon corps vaquer jusqu’à la cuisine pour préparer le petit-déjeuner de ma fille, puis mon café en même temps. Elle arrive tout excitée. Je vais devoir l’occuper jusqu’à ce dont on part te rejoindre. Ce n’est pas un problème, elle aime tellement le dessin que j’arrive à lui faire passer des heures dessus pour qu’elle puisse s’exprimer tranquillement. J’en profite pour aller prendre une douche, puis commencer à préparer ce qu’il nous faut. Serviette puis nous deux, la nourriture que l’on a besoin. C’est de là que je lui dis qu’elle doit prendre sa douche, mais aussi s’habiller. Ce qu’elle fait sans râler. Une fois sa douche prise, son maillot installé dessous sa robe qu’elle préfère parce que c’est tata Ellen qui lui a offert. Je la laisse faire, ce qui me fait sourire. Regardant quand même ma montre pour voir l’heure qu’il ait pour ne pas être en retard. Alors que je prends en main la nourriture, je t’avais demandé si je pouvais prendre chocolat. Ça m'a fait plaisir quand tu m’as dit oui. Ana attacher derrière, chocolat dans le coffre comme d’habitude, on prend la route jusqu’au point de rendez-vous. Ana se détache une fois que je suis garé puis sors tranquillement, elle m’attend, car elle sait qui à du monde, elle sait qu’elle ne veut pas me perdre comme c’est souvent arriver. Mais quand je fais sortir Chocolat, je peux la voir courir vers toi prête à te sauter dans les bras. Je ne peux m’empêcher de sourire à la voir faire. Je tiens mon chien puis dans l’autre main le sac. « Salut Ellen. » Je te dis en m’approchant de toi tout en gardant le sourire aux lèvres, puis je viens t’offrir un baiser sur ta joue. C’est une bonne idée, mais aussi la bonne idée, c’est que tu as trouvé le coin parfait où il n’y a pas tant de monde que ça, ou Ana ne se sentira pas trop perdu, mais aussi, on pourra la surveiller et laisse mon chien s’amuser aussi.
(c) princessecapricieuse


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
 
- un pique-nique tranquille - Ellen #2 -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Lungomare di Mergellina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut