(terminé) Moira | Il faut tout oublier

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

- (terminé) Moira | Il faut tout oublier -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
(terminé) Moira | Il faut tout oublier Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

(terminé) Moira | Il faut tout oublier Empty
# Sujet: (terminé) Moira | Il faut tout oublier ( le Dim 22 Aoû 2021 - 19:53 )
La journée avait pourtant bien commencé pour la blonde qui avait décidé d’accompagner quelques enfants de l’association des sourd.es et malentendant.es qui était en partenariat avec l’école où elle enseignait. Le beau temps avait été au rendez-vous toute la journée, les enfants s’étaient bien amusés, mais il était maintenant temps de rentrer, les bonnes choses avaient toujours une fin, aussi déchirante soit-elle. Alexandra était chargée de rassembler tout ce petit monde et d’aller chercher les récalcitrant.es dont un, qui avait décidé de jouer à cache-cache. La jeune femme commençait à légèrement perdre patience, surtout lorsqu’elle le voit grimper à un arbre dans le but de lui échapper, mais elle ne se dégonfle par pour autant et tente de le déloger en grimpant elle aussi avant de se rappeler qu’elle ne pouvait pas lutter contre la gravité. Sur la terre ferme, Alexandra attend les bras croisés, un air mécontent collé sur le visage ce qui décide finalement le jeune garçon grimpeur qui entreprend une descente peu prudente. Tellement peu prudente que son pied loupe la branche, le faisant trébucher dans le vide, la jeune femme se place alors juste en dessous pour amortir la chute inévitable, se prenant l’enfant en plein sur le visage. Tout va très vite, la blonde ne voit rien venir, ni la chute, ni le pet qu’elle se prend en plein dans le visage. Sérieusement ? Est-ce qu’elle venait de se faire péter dessus par un gamin ? Ce sera la dernière chose à laquelle elle pensera à vrai dire, puisqu’elle tombe à la renverse, cognant sa tête contre le tronc d’arbre, assez fort pour la faire sombrer dans l’inconscience.

La panique l’envahit lorsqu’elle se réveille dans une chambre d’hôpital ou plutôt une sorte de box où l’on plaçait les patients en attente d’un examen. Alexandra tente de rassembler ses souvenirs, sa tête lui faisait mal, mais c’était supportable. Une infirmière qui se trouvait non loin de là, vient à sa rencontre et lui demande si elle se souvient de quelque chose et tout ce qu’elle trouve à faire, sur le moment, c’est de secouer la tête, encore traumatisée par le dernier souvenir qu’elle a. « Je ne me souviens de rien. Rien du tout. » Bien sûr qu’elle se souvenait, mais avouer ce qu’il s’était passé, c’était juste au-dessus de ses forces, la honte. Et son cas est apparemment pris au sérieux puisqu’on l’emmène directement faire un scanner. D’abord tentée de dire que tout lui était revenu, Alexandra n’en fait rien, profitant des soins qu’on lui prodiguait. Installée dans une chambre confortable, on lui informe que la personne à contacter en cas d’urgence allait bien arriver. La blonde comprend bien vite qu’il s’agissait de sa jeune sœur, alors elle hausse les épaules, jouant le jeu jusqu’au bout. Est-ce qu’elle allait pouvoir jouer cette comédie jusqu’au bout ? Elle était bien tentée en tout cas. Une belle petite anecdote à raconter au prochain repas de famille, elle allait pouvoir leur jouer son meilleur tour, sans penser pour le moment aux conséquences, ni au fait que cela pouvait se retourner contre elle. Advienne que pourra, l’occasion était trop belle. Le médecin qui s’occupe de son dossier revient la voir pour faire les vérifications d’usage. Elle n’avait rien de grave, pas même une commotion, mais son "amnésie" était à surveiller, cela pouvait arriver dans certains cas de désorientations. Alexandra écoute religieusement en hochant de la tête, se retenant de sourire à la vaste blague qu’elle était en train de mettre en place. De nouveau seule dans sa chambre, attendant l’arrivée de Moira, Alex pianote sur son téléphone à l’abri des regards, racontant le coup du siècle à la seule personne à qui elle voulait confier ce secret, son partenaire de rp, aucun risque qu’il ne l’ébruite, l’avantage des relations virtuelles. Un léger coup à la porte l'a fait sursauter et en quelques secondes, elle verrouille son téléphone, le balançant sur la table de chevet, se préparant à jouer le meilleur rôle de sa vie, celui de l’amnésique.


Dernière édition par Alexandra Lazzari le Ven 20 Mai 2022 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moira Le LézardLa cerise, fruit de la réussite
Moira Le Lézard
https://www.ciao-vecchio.com/t8093-moira-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t8117-moira-o-32-ans-o-responsable-d-evenementiel
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : adelaide kane, hidden falls
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : famille recomposée
Âge : 31 ans
Métier : responsable d'événementiel
Messages : 1483 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

(terminé) Moira | Il faut tout oublier Empty
# Sujet: Re: (terminé) Moira | Il faut tout oublier ( le Dim 5 Sep 2021 - 1:10 )
Pas encore !? Décidément ce n’était pas la journée de Moira qui se retrouvait encore avec un vêtement brûlé. Elle devrait essayer de faire plus attention lorsqu’elle s’amusait avec des bougies. Le bon côté était que ça aurait pu être pire, elle aurait pu ne pas se rendre compte à temps que sa manche était en train de prendre feu et aurait pu cramer elle aussi. Autre bon côté, ce n’était pas sa chemise mais celle de sa sœur qu’elle avait emprunté sans son autorisation. Bien que. Elle avait techniquement demandé l’autorisation lorsqu’elle était arrivée chez cette dernière – exprès lorsqu’elle n’était pas là – et a hurlé sa question en sachant qu’elle n’obtiendrait pas de réponses. De toute façon, tant qu’on ne la confronterait pas, elle ne dirait rien parce qu’elle n’avait pas envie de s’attirer ses foudres gratuitement comme ça.

Alors qu’elle parcourait son dressing à elle pour chercher de quoi se revêtir, Moira pensait qu’elle devrait vraiment refaire sa garde robe parce que trop c’était trop. Au même moment où elle trouva enfin une jolie robe à enfiler, son téléphone sonna. Elle hésita un moment à faire comme si elle n’avait pas vu qu’on l’appelait parce qu’elle n’était pas d’humeur à parler à qui que ce soit avant de se dire qu’il s’agissait peut-être d’une urgence. Et comme son instinct ne l’avait pas trompé, Alexandra était aux urgences et elle devait s’y rendre immédiatement. Paniquée, elle posa quelques questions tandis qu’elle se dépêchait d’enfiler ses chaussures. L’appel terminé, ni une ni deux, elle fonça au chevet de sa sœur sans prévenir personne. Elle n’avait pas envie d’inquiéter sa mère ni ses frères et sœurs qui avaient déjà assez à gérer de leur côté. Dans la précipitation, Moira avait enfilé un côté de chaussure différent à l’autre et ne s’en était même pas rendue compte. Klaxonnant à tout va, roulant à toute allure et insultant tous les feux tricolores de la ville, elle arriva enfin à destination et miraculeusement en un seul morceau. Elle se présenta à l’accueil pour demander où se trouvait sa sœur avant de foncer dans les couloirs comme si elle avait le diable aux fesses.

Ce ne fut qu’une fois devant la porte de la chambre où se trouvait Alexandra, que Moira s’arrêta pour reprendre son souffle. Quelques coups secs sur la porte, elle n’attend même pas qu’on l’invite à rentrer qu’elle le fait toute seule. Avant d’y pénétrer entièrement, la jeune femme passa la tête pour être sûre qu’il s’agissait de la bonne chambre. Elle battit très vite des cils pendant quelques secondes pour que ses yeux puissent s’habituer à la lumière de la chambre tout en cherchant une tête familière. Lorsque son regard rencontra le visage de son aînée, sans retenue elle entra dans la chambre en faisant claquer la porte derrière elle et alla serrer sa sœur dans ses bras. « Alexandra. » Souffla-t-elle en tenant la blonde contre elle. « Est-ce que ça va ? Qu’est-ce qui s’est passé ? On m’a appelé pour me dire que tu étais à l’hôpital, j’ai bien essayé de poser des questions mais j’étais tellement inquiète que j’ai rien écouté. » Et la nervosité faisait parler Moira. « Est-ce que ça va ? Tu vas bien ? » Elle reposait la même question de façon différentes, toujours aussi peu sereine mais elle voulait s’assurer que tout aille bien.


J'aimerais que le temps s'arrête lorsqu'on se parle et qu'apparaisse en plein jour dans le ciel un milliard d'étoiles, pour que je fasse un vœu sans que mon soleil se voile.Et qu'on puisse être à nouveaux deux sans se faire ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra LazzariLa myrtille, fruit obscure
Alexandra Lazzari
https://www.ciao-vecchio.com/t9534-alexandra-lazzari https://www.ciao-vecchio.com/t9538-alexandra-o-36-ans-o-institutrice-en-reconversion
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Shantel VanSanten © Hidden Falls
Thème·s abordé·s : deuil, nyctophobie
(terminé) Moira | Il faut tout oublier Tumblr_inline_o3zn58tj4A1rifr4k_500
Âge : 36 ans (24/03/1986)
Métier : Institutrice en reconversion
Messages : 752 Style RP : Pronoms RP: j'écris en elle
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

(terminé) Moira | Il faut tout oublier Empty
# Sujet: Re: (terminé) Moira | Il faut tout oublier ( le Dim 17 Oct 2021 - 1:42 )
À quel moment Alexandra avait cru que c’était une bonne idée au juste ? Sur le moment, elle avait cru que ce serait la meilleure blague qu’elle pourrait faire à ses proches sans même penser aux conséquences que cela pourrait provoquer par la suite. Elle ne savait pas encore combien de temps elle pourrait tenir, mais elle savait que ce moment avec sa sœur serait déterminant pour la suite. Prévenue de son arrivée imminente, l’institutrice essaie d’établir un plan dans sa tête, essayant de trouver le meilleur moyen de lui apprendre la nouvelle. Là encore, ce n’était pas trop compliqué, elle avait de l’imagination la blonde. Mais elle ne savait pas encore si elle arriverait à garder son sérieux. Elle n’a pas tellement d’y réfléchir plus longtemps, des coups sont frappés à la porte et la jeune femme a juste le temps de se réinstaller dans son lit que déjà, elle voit la tête de Moira passer la porte. Alexandra garde son calme, essaie de garder une attitude neutre, voire totalement détachée. Ses mains cachées sous le drap, elle se tord les doigts, serrant également son poing pour éviter tout rictus au niveau de son visage. Très vite, Moira se rapproche pour la serrer contre elle et Alex comprend très vite que cela serait compliqué. Elle sentait bien que sa jeune sœur était inquiète et si les rôles avaient été inversés, il en aurait été de même pour elle. Elle profite d’avoir le visage caché dans les cheveux bruns de Moira, pour faire une petite moue, soudainement peu sûre d’elle. Mais elle n’allait pas reculer maintenant. Elle fait son possible pour rester stoïque alors que sa sœur la serre dans ses bras et soupire légèrement alors qu’elle la relâche pour lui faire face.

Se contentant d’un haussement d’épaule, la blonde ouvre la bouche pour dire quelque chose qui ne sort pas. À vrai dire, elle ne trouve réellement rien à dire sur le moment, ne sachant même pas quoi dire sur l’instant, mais cela la sert totalement à cet instant, renforçant son côté perdu. « Je.. Je ne sais pas. J’imagine oui ? » Et là encore, elle était dans le vrai. Physiquement, elle allait bien, même si elle avait encore un peu mal à la tête, mais elle avait surtout honte quand elle repensait aux circonstances qui l’avaient menée ici. « Je ne me souviens de rien. » Elle ne précise pas exactement ce dont elle voulait parler pour le moment histoire de voir sa réaction, avant de préciser le fond de sa pensée. « On m’a dit qu’un enfant m’était tombé dessus et que je m’étais cognée, mais je ne m’en rappelle pas. » Oh que si, mais elle avait bien trop honte rien qu’en se rappelant les détails. Entre la honte et l’amnésie, elle avait choisi. Tout ça pour un pet quand même. « En fait, je ne me souviens de rien du tout. Je ne sais même pas qui vous.. qui tu es. » Alexandra regarde en direction de la fenêtre, n’arrivant même pas à soutenir le regard de Moira devant un mensonge aussi énorme et elle devait calmer ce fou rire qui montait en elle tel un cheval au galop. Elle serrait si fort les dents pour lutter, que les larmes lui montaient aux yeux et elle s’efforçait de les garder ouverts pour accentuer ce picotement pour que cela soit plus réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Moira | Il faut tout oublier Empty
# Sujet: Re: (terminé) Moira | Il faut tout oublier ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Moira | Il faut tout oublier -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut