Helia || In your eyes

Revenir en haut
Aller en bas

-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

 

- Helia || In your eyes -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Peonia Città :: Uva Giardino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tosca MalhotraLa myrtille, fruit obscure
Tosca Malhotra
https://www.ciao-vecchio.com/t9071-tosca-malhotra https://www.ciao-vecchio.com/t9118-tosca-o-43-ans-o-fromagere-a-son-compte#298270
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : Aishwarya Rai ; doriana + signature ; sandrine
Sujets sensibles : //
Thème·s abordé·s : Fausse couche, coma, amnésie
Helia || In your eyes D1238f2a0bfeeed1a53dd54f6b54da898204fa11
Âge : 43 ans
Métier : Fromagère
Messages : 79 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Helia || In your eyes Empty
# Sujet: Helia || In your eyes ( le Dim 10 Oct 2021 - 22:53 )
Avec toute l’appréhension du monde, Tosca n’avait pas posé la moindre question et avait accepté de rencontrer Helia. A travers le message qu’elle avait laissé, l’Indienne avait bien senti que quelque chose n’allait pas et si son premier réflexe aurait été de demander si elle était sûre de vouloir d’elle à ses côtés, elle se ravisa. Elle avait même hésité un instant à parler à son mari du message qu’elle avait reçu pour qu’il lui en dise plus sur la jeune femme qu’elle s’apprêtait à rencontrer, mais elle n’avait pas envi de le déranger. Sentiment dont elle avait du mal à se départir. Elle ne saurait vraiment décrire ce qu’elle ressentait mais Tosca le sentait très présent pour elle. Peut-être même un peu trop ? C’était sûrement ridicule de penser de cette façon mais il y avait une certaine fausseté dans sa façon de faire. Dans sa façon de la prendre contre lui lorsqu’il sentait qu’elle était ailleurs. Par moment, elle avait juste envie qu’il la laisse tranquille et avait même décidé de faire chambre à part parce qu’elle avait du mal à supporter les mains d’un inconnu sur son corps. Ce qui ne l’a pas empêché de venir la voir tard le soir dans sa chambre pour voir si elle ne manquait de rien. L’Indienne avait essayé d’en toucher un mot à sa mère pour lui demander s’il était toujours comme ça, aussi… présent ? Elle ne voyait pas vraiment de quoi elle parlait. Dans un sourire gêné, elle s’était passé une main dans les cheveux avant de mettre fin à la discussion. Dans toute la vie qu’on lui racontait, quelque chose manquait. Ou quelqu’un ? Elle n’en savait rien. Ce qu’elle ressentait le plus souvent était une grande solitude avec la sensation qu’il lui manquait une partie d’elle qu’elle n’arrivait pas à retrouver. Pièce manquant d’un puzzle qui l’obligeait à être deux personnes différentes. Celle qu’on attendait d’elle et celle qu’elle pensait être.

En route pour rencontrer Helia, elle ne savait pas vraiment quelle Tosca est-ce qu’elle devrait être. Une part d’elle avait envie d’être là pour la jeune femme et être la femme qu’on lui a décrite tous ces mois. Mais une autre avait envie de penser à elle pour une fois et de s’écouter. Dans un soupir, elle coupa court à ses pensées et rangea son téléphone dans son sac avant de franchir l’entrée du jardin dont les souvenirs étaient encore flous. Une sensation d’être déjà venue ici sans vraiment arriver à mettre le doigt sur un souvenir clair. L’heure n’était de toute façon pas à ce qu’elle essaie de faire fonctionner sa mémoire défectueuse. Elle marcha quelques mètres avant qu’une silhouette qu’elle devinait être celle d’Helia se dessina au loin. Sans se poser plus de questions, elle se dirigea vers elle d’un pas lent et peu assuré. Arrivée à sa hauteur, sans faire un bruit, Tosca posa sa main sur l’épaule de la jeune femme pour l’avertir de sa présence et s’installa à ses côtés. Simple coup de blues ou une détresse palpable, le voile de peine qui alourdissait les épaules de la jeune femme raisonna en elle avec une telle intensité, que Tosca sentit son cœur se briser dans sa poitrine. Très vite, les doutes que l’Indienne pouvait avoir sur sa façon de se comporter en la présence d’Helia, s’évaporèrent aussitôt à tel point qu’elle imposa une étreinte sans même prendre la peine de demander à la jeune femme si c’était ce dont elle avait besoin. Les yeux fermés aussi forts que ses bras qui ne voulaient pas la lâcher avec l’espoir de faire partir cette tristesse, Tosca la tenait fermement contre elle.


Make my love like a river I said thinking it would be, covering the in-between and joining you to me. See I knew that you would wander and I thought you could be free, I guess I thought that this is what you wanted. But I won't love like this again because it wears the heart too thin.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Helia || In your eyes -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Peonia Città :: Uva Giardino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut