(terminé) Maladresse. // Liam

Revenir en haut
Aller en bas

-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 

- (terminé) Maladresse. // Liam -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences :: 47. Via Partenope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lilith CarsonLa pomme, fruit libéré
Lilith Carson
https://www.ciao-vecchio.com/t9229-lilith-carson https://www.ciao-vecchio.com/t9231-lilith-o-32-ans-o-gerante-d-une-maison-funebre
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Emma Stone ©Cilaos
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : adoption, dépression, pensées suicidaires, violences.
(terminé) Maladresse. // Liam Tumblr_inline_nrzfz0p2fW1qik5uw_500
Âge : 32 ans
Métier : Gérante de pompe funèbre, elle à une formation de thanatopracteur, mais ne peut pas l'utiliser. Cela ne l'empêche pas de participer aux soins mortuaires.
Messages : 82 Style RP : Pronoms RP : Elle / Lilith / Lili
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Lun 18 Oct 2021 - 16:44 )
Il pleuvait à torrent sur Naples. Elle qui pensait que venir ici empêcherait la pluie de suivre : elle s’était trompée. La ville avait des airs de Londres quand elle était sous ce mauvais temps. De quoi la faire sourire bien malgré elle. C’est vrai après tout que les jours pluvieux étaient ses préférés à défaut d’avoir de la neige souvent.

Jour de repos voulait dire faire quelques courses : juste de quoi tenir jusqu’au week-end avant qu’ils ne fassent un gros plein avec Liam. Son sac à dos plein de vivres, sa main droite sous la bretelle, sa main gauche tenait le parapluie. À quelques mètres de leur appartement et alors qu’elle s’imaginait déjà en pyjama sous une couverture devant un film : elle marcha sur son lacet défait perdant l’équilibre avant de tomber la tête la première sur le bitume. Personne pour l’aider, évidemment, au contraire : elle pouvait entendre les passants rires alors qu’elle se redressait difficilement. Le parapluie s’était retournée et son pantalon était maintenant troué. Un goût métallique se fit sentir tandis qu'une brûlure au genou la fit grincer des dents. Elle porta ses doigts à ses lèvres et grimaça en comprenant que ses dents s’étaient enfoncées dans sa peau. Lilith resta assise de longues minutes, malgré la pluie, sa capuche qui était tombée et le parapluie retourné. C’était bien sa veine. Cela faisait depuis quelques jours qu’elle se savait poissarde et cela commençait réellement à l’énerver… Au plus haut point !

Finalement, elle prit une longue inspiration et refit son lacet avant de se relever : laissant le sang s’écouler de sa lèvre. Le sourire des passants qui étaient restés planter là à regarder la jeune femme se perdit en voyant l’état de son visage. Elle leur fit d’ailleurs un beau doigt d’honneur avant de continuer sa route. Lilith et son sens du dramatique ne faisaient qu’un. Ouvrant la porte de l’appartement, elle alpagua Liam :

“Je ne sais pas ce que j’ai fait, mais franchement, le sort s’acharne sur moi !” Commença-t-elle en posant le sacs pour enlever son manteau trempé et qui était bon pour le pressing à cause du sang dessus. Ses chaussures gorgées d’eau qui faisaient flic floc à chaque pas furent lancé à la va vite dans l'entrée. Elle n’avait même pas pris la peine de récupérer son parapluie retourné. “Je suis tombée et je me suis bien ouverte la lèvre…” Articula-t-elle.

L’idée d’aller à l’hôpital se faire recoudre ne lui plaisait absolument pas. Le cœur au bord des lèvres, elle abandonna la tâche de ranger les courses. Elle ne se sentait pas bien. Lilith n’avait pas besoin de se regarder dans le miroir pour savoir qu’elle était pâle. Laissant le sacs là où il était, elle alla dans la cuisine pour prendre du papier essuie tout et tenter d’arrêter les saignements : gardant sa tête légèrement en arrière pour éviter d’en mettre partout. “Mais au moins, on a de quoi bouffer pour les jours à venir !” En entendant aucune réponse, elle fronça les sourcils : “Liam ?”

Lilith se mit à le chercher avant de comprendre qu’il n’était pas là. Se rattrapant à l’îlot centrale, elle souffla longuement. Déception. Le sang continuait de couler. Elle chercha sur Google les techniques pour les lèvres coupées, passa sciemment les paragraphes sur les urgences avant d’aller chercher un glaçon, de l'enrouler dans un mouchoir pour se le coller sur la lèvre tout en se laissant tomber sur le canapé.

“J’te parie qu’il est avec sa greluche !” Grommela Lilith à Salem qui sortit de sa chambre en s’étirant. “Tu as pissé sur ses affaires comme je te l’ai demandé ?” Le chat miaula, elle espérait que cela soit un oui. “T’en fais pas Salem, elle ne nous volera pas Liam.” Elle ne laisserait personne lui arracher son meilleur ami. À défaut d’avouer ses sentiments, elle pouvait saboter ses relations en attendant de trouver le courage.

Révulsant sa tête, elle ferma les yeux. Lilith avait évidemment pensé à envoyer un message à Ian pour savoir ce qu’elle devait faire, pour confirmer si Google avait raison, mais elle savait qu’il travaillait dur et ne voulait pas le déranger. En entendant la clé dans la serrure, elle se redressa pour regarder Liam. Il allait devoir ranger les courses, elle ne l’avait pas encore fait.

“Tu veux bien t’occuper des courses ? Je me suis coupée la lèvre en tombant.” Lilith n'était même pas certaine qu'il puisse la comprendre tant parler était difficile.


“I know not if fate would have us live as one or if by love's blind chance we've been bound. The wish I whispered when it all began, did it forge a love you might never have found?” The Wolven Song


Dernière édition par Lilith Carson le Dim 22 Mai 2022 - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam RoyLa cerise, fruit de la réussite
Liam Roy
https://www.ciao-vecchio.com/t9230-liam-roy https://www.ciao-vecchio.com/t9244-liam-roy-o-35-ans-o-gerant-d-une-maison-funeraire-marbier-menuisier-et-fossoyeur#299474
ID : Maurane. ☆ Moo.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Ryan Gosling. ☆ Liloo_59. ( Avatar ). ☆ Tumblr. ( Gifs.)
Sujets sensibles : Violence sur les animaux.
Thème·s abordé·s : Mort. ☆ Amitié. ☆ Famille.
(terminé) Maladresse. // Liam 6At
Âge : Il est venu au monde le 31 octobre 1986. ☆ Il a 35 ans.
Métier : Patron d'une maison funéraire qu'il tient avec Lili mais il est menuisier et marbier de formation. C'est lui qui fabrique les cercueils. Il construit et aménage les sépultures. Il donne également un coup de main en tant que fossoyeur au cimetière.
Messages : 703 Style RP : Pronoms : Il. Elle. ☆ Flash B. ☆ Sujets Hot. ☆ Entre 300 et 1000 mots.
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Mar 19 Oct 2021 - 9:06 )
Par la fenêtre de sa chambre, Liam se rend compte d'un coup d'oeil que la pluie s'abat sur Naples. Il soupire légèrement. Pourtant, il ne compte absolument pas annuler ses plans. Puisqu'ils sont en repos aujourd'hui,  il doit se rendre au cimetière. Il n'a qu'une parole. De ce fait, Liam ne peut vraiment pas lui passer un coup de téléphone à la dernière minute pour lui annoncer qu'il ne viendrait pas. Puis, l'excuse du temps qu'il fait n'en est pas une bonne. Il sort ainsi de l'appartement très rapidement après être sorti de sous sa couverture avec sa gourde isotherme remplie de sa boisson favorite : de l'horchata. Après un trajet de quelques minutes durant lequel il a conduit prudemment sur la route, il se gare et rejoint l'homme d'entretien qui bosse pour eux alors qu'avant ils bossaient avec eux, en courant doucement  jusqu'à son local. Ils prennent le temps de converser ensemble un court instant avant de lancer corps et âme dans leurs tâches : Ils entretiennent les chemins en arrachant les mauvaises herbes, arrosent les plantes sur toutes les tombes et en plantes d'autres au cours des heures suivantes. Il ne part qu'après.  

Maintenant,  c'est à la maison funéraire que Liam se rend. Il ne fait qu'un rapide passage. C'est seulement le temps de prendre les quelques jouets en bois qu'il a fait de ses mains au cours de ces dernières semaines. C'est ce qu'il fait de son temps libre. Il les remet après aux bénévoles d'une association pour qu'ils les donnent à des enfants dont les parents sont dans le besoin. Il les range dans un grand sac auquel il ne manque plus que la couleur rouge pour ressembler à celui du Père Noël avant de reprendre la voiture. Ceci, non pas après l'appel surprise d'un client.

A peine a t il passer le pas de la porte d'entrée de l'appartement que le jeune homme manque de tomber sur les chaussures de son amie et les sacs de courses pleins qui sont au sol. « Bien le bonjour à toi aussi, colocataire ! » la taquine t il en posant son sac près des autres. Il enlève ses chaussures qu'il laisse dans l'entrée ainsi que son sweat qu'il pose sur le dossier de la chaise parce que ces derniers sont trempés. « Je m'en occupe tout de suite. » Seulement, au lieu de prendre les sacs et de se les amener dans les cuisine, Liam s'approche de la jeune femme qui tient ferment un mouchoir contre sa lèvre. « Qu'est-ce qui s'est passé ? » lui demande t il en prenant dans ses bras la boule de poils pour lui faire quelques caresses et déposer ses lèvres sur le haut de sa tête. La santé de la jeune femme est clairement bien plus importante que les tâches ménagères. Ces dernières ne sont plus à quelques minutes près. « Allez, montre moi ça ! » lui ordonne t il gentiment en reposant le chat avant de poser ses fesses sur la table basse, en face d'elle. « Tu as mal autre part ? » Il n'y a peut être pas que sa lèvre qui a pris un coup lorsqu'elle est tombée.


« toi & moi c'est pour la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilith CarsonLa pomme, fruit libéré
Lilith Carson
https://www.ciao-vecchio.com/t9229-lilith-carson https://www.ciao-vecchio.com/t9231-lilith-o-32-ans-o-gerante-d-une-maison-funebre
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Emma Stone ©Cilaos
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : adoption, dépression, pensées suicidaires, violences.
(terminé) Maladresse. // Liam Tumblr_inline_nrzfz0p2fW1qik5uw_500
Âge : 32 ans
Métier : Gérante de pompe funèbre, elle à une formation de thanatopracteur, mais ne peut pas l'utiliser. Cela ne l'empêche pas de participer aux soins mortuaires.
Messages : 82 Style RP : Pronoms RP : Elle / Lilith / Lili
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Mar 19 Oct 2021 - 22:31 )
Ian répondait à ses messages, comment dit dans le sms : elle se leva pour aller prendre du paracétamol et mit une alarme sur son téléphone pour en reprendre dans six heures. De retour sur le fauteuil, elle prit une photo de sa lèvre et lui envoya. Elle sourit, avant de se maudire en sentant la douleur s’accentuer un peu plus. Lilith se savait chanceuse. Ses frères seraient toujours là pour elle, comme elle pour eux. C’est pour ça qu’ils étaient aussi soudés et surtout essentiels à son bon fonctionnement. Rassurée de savoir qu’il viendrait, si jamais Liam lui disait d’aller à l’hôpital : elle aurait cette carte dans sa manche. Ian lui faisait une belle faveur !

En entendant la porte s’ouvrir et en voyant Salem courir vers cette dernière : elle comprit que Liam était de retour. Et seul. À la bonheur. Pensa-t-elle sans faire part de ces pensées à voix haute. Elle faisait son possible pour respecter le bonheur de son meilleur ami. Il semblait heureux… Même si ça faisait mal au fond de le voir avec une autre. En l’entendant, elle sourit avant de jurer : elle n’apprenait donc pas de ses erreurs. Elle aurait répondu en temps normal, mais Lilith n’avait pas le cœur à faire une telle chose. Elle se faisait violence pour ne pas vomir tant elle avait des hauts de cœurs. Les plaies ouvertes n’avaient jamais été bien accueillies par son corps.

“Mon lacet était défait, j’ai glissé puis je suis tombée.” Articula-t-elle difficilement. Lilith espérait que son colocataire la comprenne. Abdiquant, elle enleva le sopalin avec le glaçon dedans pour montrer les dégâts : “Ian m’a dit de prendre du paracétamol. Il va venir tout à l’heure pour inspecter la plaie.” Voilà, comme ça elle coupait l’herbe sous le pied de Liam. Pas d’hôpital pour Lilith ! Elle remit le glaçon, leva son genou : “Mon jean est bon pour être réparé.” Heureusement que le pressing près de chez eux faisait des retouches au besoin. “Je vais avoir un bel hématome."

Relevant ses yeux vers lui, elle laissa ses épaules tombées : il avait cet effet-là sur elle. Lilith pouvait se reposer sur Liam. Elle n’avait pas peur de baiser toutes ses défenses. Au contraire, elle aimait qu’il prenne soin d’elle.

“Tu as passé une bonne journée ?” Après tout, cela l’intéressait. Elle ne voulait pas que tout tourne autour d’elle. Liam était tout aussi important, même bien plus. “Tu … Elle n’est pas avec toi ?” La jeune femme voulait savoir. “Je t’ai pour moi toute seule ?” Qu’elle se prépare sinon à le partager. Pouvait-il seulement la comprendre ? Elle ne savait pas. Lilith souffrait à chaque fois qu’elle parlait, elle faisait des efforts, mais elle ne serait pas étonnée qu’il ne puisse pas comprendre un seul mot.


“I know not if fate would have us live as one or if by love's blind chance we've been bound. The wish I whispered when it all began, did it forge a love you might never have found?” The Wolven Song


Dernière édition par Lilith Carson le Dim 24 Oct 2021 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam RoyLa cerise, fruit de la réussite
Liam Roy
https://www.ciao-vecchio.com/t9230-liam-roy https://www.ciao-vecchio.com/t9244-liam-roy-o-35-ans-o-gerant-d-une-maison-funeraire-marbier-menuisier-et-fossoyeur#299474
ID : Maurane. ☆ Moo.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Ryan Gosling. ☆ Liloo_59. ( Avatar ). ☆ Tumblr. ( Gifs.)
Sujets sensibles : Violence sur les animaux.
Thème·s abordé·s : Mort. ☆ Amitié. ☆ Famille.
(terminé) Maladresse. // Liam 6At
Âge : Il est venu au monde le 31 octobre 1986. ☆ Il a 35 ans.
Métier : Patron d'une maison funéraire qu'il tient avec Lili mais il est menuisier et marbier de formation. C'est lui qui fabrique les cercueils. Il construit et aménage les sépultures. Il donne également un coup de main en tant que fossoyeur au cimetière.
Messages : 703 Style RP : Pronoms : Il. Elle. ☆ Flash B. ☆ Sujets Hot. ☆ Entre 300 et 1000 mots.
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Mer 20 Oct 2021 - 10:38 )
En entrant, Liam trouve son amie de toujours assise dans le salon avec ce qu'il semble être un mouchoir sur sa lèvre. Il se demande alors ce qui a pu se passer durant ces quelques heures où il a eu la mauvaise idée de la laisser toute seule avec Salem. Autant il a un pouvoir ronronnant extrêmement réconfortant et qui détend après un longue et épuisante journée de boulot, autant il n'en a pas pour garder un oeil sur Lili. Il faut qu'ils aient une conversation entre hommes ! Liam acquiesce au récit de sa chute. « C'est moche. » grimace t il lorsqu'elle enlève le mouchoir de sa lèvre. Mais il n'empêche que ce n'est pas grand chose. Il en déduit qu'entre les trombes d'eau qui tombent dehors et les sacs de courses, sa colocataire n'a pas vu son lacet. A moins de prendre le bus, la chute semblait être inévitable. « Tu fais venir ton frère parce que tu t'es ouvert la lèvre ? » se moque t il en souriant. Elle a bien fait. Il l'aurait sûrement fait lui même sinon. Apres tout, il est médecin. Ce serait drôlement dommage de ne pas le contacter à la moindre blessure. Puis il ne viendra pas pour rien puisqu'au passage il regardera son genou. « Tu devrais peut être lui envoyer un sms pour lui demander ce que tu dois faire pour ton genou. » Si Lili ne lui a rien dit c'est sûrement que Ian n'a pas eu le droit à une description voire une photo de l'état dans lequel se trouve son genou. Il n'est pas médecin mais peut être que la jeune rouquine devrait poser de la glace dessus et après de la crème histoire qu'il ne grossisse pas. « Je l'emmènerai au pressing demain. » dit il en souriant. Cela ne lui fera qu'un petit détour lorsqu'il ira déposer son sac de jouets en bois dans les locaux de l'association.  

Liam acquiesce d'un mouvement de la tête. « J'ai fais un saut au cimetière pour aider Enzo avec l'entretien. Puis après à la maison funéraire pour récupérer tous les jouets que j'ai fais pour pouvoir les ramener demain au siège de l'association. » dit il avec un grand sourire aux lèvres en se levant de la table basse. Il retourne dans l'entrée de l'appartement pour récupérer le grand sac de jouets. « Tu veux les voir ? » Il ne garde pas son passe temps secret. Encore.moins avec Lili. Il lui montre les dessins de ce qu'il a envie de faire et les jouets même s'ils sont encore en construction. Mais ceux là,  sa colocataire ne les a pas encore vus terminés. En tout cas pas tous. « J'ai aussi eu un appel d'un des enfants de Mr Bado. Il veut changer l'épitaphe. » lui annonce t il en grimaçant. « La mauvaise nouvelle c'est que j'avais terminé alors ça veut dire que je vais devoir tout recommencer et la bonne nouvelle c'est qu'ils veulent nous dédommager pour ce changement de dernière minute. » dit il dans un haussement d'épaules ne sachant pas s'il a vraiment envie de leur demander de l'argent en plus.

Liam abandonne son sac au pied de la table basse. « Heureusement que l'on se connait depuis qu'on est enfant parce que sinon je ne comprendrais rien à ce que tu dis ! » dit il en riant. Il a la câble maintenant ce qui veut dire que même avec des petites perturbations, il arrive à décrypter ce que Lili peut lui dire. « Tu m'as rien que pour toi pendant encore quelques heures et après, tu devras me partager avec Luisa. » lui annonce t il en s'asseyant près d'elle tout en sortant les jouets du sac. Il les pose sur la table basse. « Tu les trouves comment ? Je vais devoir commencer à en fabriquer pour mes neveux et nièces si je veux qu'ils les aient à Noël. » Ça prend du temps de les fabriquer ces petites choses et comme il le fait en plus du boulot, il ne va pas avoir d'autres choix que de s'y prendre avec beaucoup d'avance.



« toi & moi c'est pour la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilith CarsonLa pomme, fruit libéré
Lilith Carson
https://www.ciao-vecchio.com/t9229-lilith-carson https://www.ciao-vecchio.com/t9231-lilith-o-32-ans-o-gerante-d-une-maison-funebre
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Emma Stone ©Cilaos
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : adoption, dépression, pensées suicidaires, violences.
(terminé) Maladresse. // Liam Tumblr_inline_nrzfz0p2fW1qik5uw_500
Âge : 32 ans
Métier : Gérante de pompe funèbre, elle à une formation de thanatopracteur, mais ne peut pas l'utiliser. Cela ne l'empêche pas de participer aux soins mortuaires.
Messages : 82 Style RP : Pronoms RP : Elle / Lilith / Lili
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Jeu 21 Oct 2021 - 23:39 )
Faisant une moue déçue, elle retroussa son nez. C’était aussi douloureux que moche. Lilith avait pu voir l’étendue des dégâts en envoyant la photo à Ian. Elle savait que ce n’était pas beau, mais que pouvait-elle faire ? À part suivre les conseils de Google et de son frère : elle était impuissante. Heureusement, Liam était là et elle espérait qu’il reste à ses côtés pour la soirée. Elle n’avait nullement l’envie de le partager… Encore moins quand elle n’allait pas bien ou quand elle était blessée, comme en cet instant. Lilith n’était pourtant pas ce genre de personnes, mais il y avait certains membres de son cercle privé qui avait ce privilège - ou bien le malheur - d’en faire partie.

“J’ai pas demandé… Il s’est proposé, car il sait que je n’aime pas les hôpitaux !” Rétorqua Lilith comme si Liam venait de l’attaquer. “Je ne vais pas l’embêter encore plus… S’il vient ce soir, je lui montrerai.” Son ami avait raison, cependant, elle avait déjà du mal à le plier. Elle n’osait pas imaginer la douleur demain. Quand son colocataire lui assura qu’il emmènerait lui-même le pantalon au pressing, cela la fit sourire. Toujours aussi attentionné.

Elle écouta attentivement la réponse de Liam quand il expliqua sa journée, ils travaillaient ensemble, mais il y avait des jours où ils ne se voyaient pas trop. Heureusement, ils pouvaient se voir le voir et c’était déjà parfait pour Lilith qui s’était résignée à accepter de le partager avec une autre. Jusqu’au jour où elle le quitterait et elle serait à nouveau la seule femme dans la vie de Liam.

“Bien sûr que je veux les voir !” Cela évitera qu’elle pense à la douleur qui émanait de sa lèvre et de son genou. Elle avait besoin distraction. “Tu es tellement doué.” Elle ne manquait jamais une occasion de lui dire. Lilith fronça les sourcils en entendant la nouvelle : “Ce n’est pas comme si on leur avait demandé genre un zillion de fois ce qu’ils voulaient et s’ils étaient certains.” Elle était désolée pour Liam, vraiment. Il allait devoir tout recommencer. “Ils ne se rendent pas compte du travail, je crois.” Elle réfléchit : “Tu pourrais demander à notre stagiaire de le faire ?” Cela serait un bon entraînement après tout : “Il peut utiliser la stèle qui est déjà faite pour s’exercer et après en faire une nouvelle ?” Il était hors de question de gâcher la matière première.

Et puis, Lilith prit le risque de demander s’il allait la laisser toute seule pour retrouver sa petite-amie. Comme toujours, elle retenait sa respiration et à défaut de se mordre la lèvre : elle pressa le glaçon un peu plus et bougea son genou en même temps pour ressentir la douleur plus intensément.

“Elle vient ici où tu vas chez elle ?” Histoire qu’elle sache si Luisa allait encore pouvoir attirer le mauvais œil - à comprendre Lilith - sur elle ou non. Liam assit à côté d’elle, elle admira son travail en souriant en coin malgré la coupure. “Ils sont géniaux.” Fatiguée, elle posa sa tête sur son épaule : “T’en fais pas pour les tâches ménagères hein ? Je vais m’en charger, comme ça tu auras plus de temps pour eux.” Elle se retenait de dire que Luisa n’était qu’un frein à sa productivité, mais elle se retenait. “Ils vont venir à Naples ou tu vas aller à Londres ce Noël ?” Elle réfléchit : "Je me dis qu'on pourrait avoir un réveillon rien que nous deux si c'est le cas avant que partes ?" Elle avait déjà prévus les cadeaux.


“I know not if fate would have us live as one or if by love's blind chance we've been bound. The wish I whispered when it all began, did it forge a love you might never have found?” The Wolven Song


Dernière édition par Lilith Carson le Dim 24 Oct 2021 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam RoyLa cerise, fruit de la réussite
Liam Roy
https://www.ciao-vecchio.com/t9230-liam-roy https://www.ciao-vecchio.com/t9244-liam-roy-o-35-ans-o-gerant-d-une-maison-funeraire-marbier-menuisier-et-fossoyeur#299474
ID : Maurane. ☆ Moo.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Ryan Gosling. ☆ Liloo_59. ( Avatar ). ☆ Tumblr. ( Gifs.)
Sujets sensibles : Violence sur les animaux.
Thème·s abordé·s : Mort. ☆ Amitié. ☆ Famille.
(terminé) Maladresse. // Liam 6At
Âge : Il est venu au monde le 31 octobre 1986. ☆ Il a 35 ans.
Métier : Patron d'une maison funéraire qu'il tient avec Lili mais il est menuisier et marbier de formation. C'est lui qui fabrique les cercueils. Il construit et aménage les sépultures. Il donne également un coup de main en tant que fossoyeur au cimetière.
Messages : 703 Style RP : Pronoms : Il. Elle. ☆ Flash B. ☆ Sujets Hot. ☆ Entre 300 et 1000 mots.
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Ven 22 Oct 2021 - 16:04 )
« D'accord. » acquiesce t il simplement en levant les mains avec un sourire inscrit sur les lèvres. Ce n'est peut être pas si mal que Ian passe constater de lui même la gravité des blessures de la rouquine parce que de toute évidence, elle ne s'est vraiment pas ratée en tombant. C'est vrai que sa lèvre est vraiment très moche mais son genou semble être dans le même état. Il faudrait peut être qu'elle s'en occupe aussi. Il se note au passage qu'il va devoir lui ramener un sachet de légumes congelés ainsi que de la crème en revenant de la cuisine. En aucun cas, il n'oublie pas qu'il doit toujours ranger les courses qu'elle a fait un peu plus tôt. Si tous ces petits soins de premiers secours font leur boulot, Ian ne décidera pas que Lili doit vraiment faire un tour aux urgences. Ce serait un triste spectacle pour leurs voisins et les passants que de les voir tous les deux en train de la trainer jusque là bas alors qu'elle se débat comme une enfant de trois ans. A moins qu'après avoir eu la photographie, il prévoit le coup en prenant quelques trucs avec lui pour pouvoir la soigner à l'appartement. Ce serait encore mieux ! Et si par hasard il est retenu et qu'il ne vient pas alors Liam n'aura pas le choix que de jouer les méchants. Tant pis, il assumera totalement !

« C'est gentil mais tu n'es absolument pas objective. » dit il en souriant. Elle lui fait souvent ce compliment. Il doit très certainement répondre toujours la même chose aussi. Après tout, ce sont des amis d'enfance. Ils sont aussi colocataires et co gérants d'une entreprise. Elle ne peut tout simplement pas l'être. Par contre, il sait qu'il ne s'en sort pas trop mal lorsque les bénévoles de l'association lui font des retours sur l'avis des enfants qui les reçoivent ou lorsqu'il voit la réaction de neveux et nièces.

Liam comprend la réaction de la jeune femme. C'est vrai qu'ils insistent tout le temps auprès de leurs clients (es) de prendre tout le temps dont ils ont besoin pour choisir les cercueils ou les inscriptions sur les tombes ou les plaques de marbre. Ils ne sont malheureusement pas à l'abri d'un changement d'avis de dernière minute comme c'est le cas aujourd'hui. « Ils viennent de perdre leur père, Lili. » dit il en souriant. Autrement dit, il n'est pas totalement d'accord avec son point de vue, sur le fait qu'ils ne se rendent pas compte du temps de boulot que ça représente. Il semblait en plus vraiment désolé au téléphone. « Ce n'est pas grave. » Puis il ne lui a pas dit au téléphone qu'il avait déjà terminé la sépulture sinon il serait peut être revenu sur sa demande. C'est juste qu'ils ont d'autres clients et donc qu'il en a d'autres à faire. Il pensait être dans les temps voire en avance et ce n'est plus le cas. Tant pis. Quoique rien n'est perdu parce que Lili a une solution. « Alors ça, c'est vraiment une très bonne idée ! » Cela lui ferait un bon exercice au stagiaire et ça ne viendrait pas chambouler tout son planning. « Tu es la meilleure ! » dit il en venant déposer un bakser sur sa tempe en souriant après s'être assis près d'elle.

« Chez elle. » C'est ce qu'ils avaient prévu normalement mais vu la tournure de la journée de Lili, il changera peut être ses plans pour ne pas la laisser toute seule avec une lèvre et un genou en moins. « J'irai qu'une fois que Ian sera venu. » Et surtout s'il ne leur dit pas qu'elle doit de rendre aux urgences pour quelques points et une radio. « Si jamais il ne vient pas, j'annulerai ou je lui dirai de venir elle. » Il est hors de question de la laisser toute seule. Sait on jamais ce qui peut se passer ! Puis de toute façon, Lili passe et passera toujours avant Luisa ou quelqu'un d'autre.

« Merci. » le remercie t il lorsqu'elle lui dit que ses jouets sont géniaux. Il s'apprête à les ranger de nouveau dans le sac lorsqu'elle mise sa tête sur son épaule alors, il s'arrête et passe son bras autour de sa taille. « Non. Toi, tu ne bouges pas d'ici.  Je vais ranger les courses et aller te chercher de la crème et un sachet de légumes congelés pour ton genou. Et après j'irai prendre une douche. » Parce qu'après plusieurs heures dans le cimetière, il en a vraiment besoin d'une.  « Je ne sais pas encore si je pars à Londres ce Noël mais si c'est le cas, on se fera un réveillon rien que tous les deux. Promis. » lui répond t il en souriant avant de se lever du canapé. Il récupère les sacs de courses et va dans la cuisine. Il les pose sur le plan de travail avant de prendre ce sachet dans le congélateur et un torchon propre avant de revenir vers Lili. « Tiens, mets ça sur ton genou. » Une fois qu'elle a pris le tout, il retourne dans la cuisine et commence à tout ranger dans le frigo et les placards. « Avant que j'aille à la douche, tu veux que je te ramène un verre de thé glacé ou un café avec ton sirop ? » lui demande t il assez fort pour qu'elle l'entende.  



« toi & moi c'est pour la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilith CarsonLa pomme, fruit libéré
Lilith Carson
https://www.ciao-vecchio.com/t9229-lilith-carson https://www.ciao-vecchio.com/t9231-lilith-o-32-ans-o-gerante-d-une-maison-funebre
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Emma Stone ©Cilaos
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : adoption, dépression, pensées suicidaires, violences.
(terminé) Maladresse. // Liam Tumblr_inline_nrzfz0p2fW1qik5uw_500
Âge : 32 ans
Métier : Gérante de pompe funèbre, elle à une formation de thanatopracteur, mais ne peut pas l'utiliser. Cela ne l'empêche pas de participer aux soins mortuaires.
Messages : 82 Style RP : Pronoms RP : Elle / Lilith / Lili
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Dim 24 Oct 2021 - 18:30 )
“Tu sais très bien que je le suis.” Elle sourit : “Je t’ai déjà dit plusieurs fois quand tu pouvais faire mieux.” Lilith n’aimait pas mentir à Liam, elle ne voulait pas que leur relation soit basée sur des noms dits. Depuis le temps qu’ils se connaissaient : il ne servait à rien de faire des ronds de jambes.

C’est pourquoi elle exprima son avis sur leurs clients qui ont décidé de changer l’épitaphe sur la stèle. Elle comprenait le chagrin, elle comprenait la peine. Pourtant, elle savait que Liam travaillait dur, avec passion : devoir refaire son dur labeur la peinait évidemment. Un autre employé aurait été dans le même cas, Lilith n’aurait probablement pas réagit de la même façon.

“Je sais…” Souffla-t-elle pour ne pas passer pour une sans cœur. “Il est mort en paix, entouré des siens. Quand j’ai préparé son corps, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un corps si… Paisible. C'est la plus belle chose qu'on puisse demander quand on passe l'arme à gauche.” En un sens, il était chanceux. Laissant son cerveau cogité un peu, elle émit l’idée de laisser le stagiaire s’entraîner sur la stèle qui ne sera pas utilisée. Autant ne pas perdre la matière première. “Puis ce qui n’est pas utilisé pourra toujours être utilisé pour faire des ornements hein ?” Lilith avait regardé bien trop souvent son colocataire travailler pour ne pas savoir les petites combines. Elle sourit en sentant le baiser sur sa tempe. Elle fit taire son cœur qui s’emballait toujours un peu plus à chaque contact.

De toute façon, ce dernier déchanta vite quand Luisa pointa le bout de son nez dans la conversation : amenée cette fois-ci par la rouquine. Hochant la tête, au moins, elle ne la verrait. Une maigre consolation. “Tu entends ça Salem ? Soirée avec ta maman !” Le chat s’étira en s’approchant du canapé pour sauter dessus et attendre que Lilith s’y installe pour de bons. “Profite donc d’avoir quelqu’un.” Dit-elle d’un ton résigné. “Je ne suis pas à l’article de la mort et Ian va passer de toute façon.” Évidemment, et comme sous-entendus plus tôt, elle aimerait le garder à ses côtés, mais elle ne pouvait rivaliser plus que cela avec Luisa.

En attendant qu’il parte, elle pouvait profiter de lui au moins et attendit qu’il montre les jouets. Lilith était admirative de son travail, pour ça elle était biaisée c’est certain. Et avant qu’il ne range ces merveilles, elle posa sa tête sur son épaule. Elle avait eu une dure journée et voulait quelques secondes avoir de l’affection sans le dire ouvertement. Comme un chat.

Dit-elle en fermant ses yeux. “Tu ne pues pas tant que ça t’en fais pas.” Restant ainsi, elle demanda ce qu’il avait prévu pour Noël qui venait plus rapidement que Lilith ne le voudrait. Elle n’avait jamais été friande de cette période. Elle ne savait pas pourquoi. Les Carson avaient toujours passé de bons moments ensemble, cette aversion n’avait pas d’origine connue pour la concernée. “Promis.” Répéta-t-elle histoire que les deux soient fixés. Elle se redressa et le laissa s’éloigner d’elle sans chercher à le retenir plus longtemps.

Liam partit, elle se hissa hors du fauteuil pour commencer à marcher vers sa chambre et à enfiler sa combinaison en polaire : histoire de se mettre à l’aise. Elle savait déjà que retirer son t-shirt allait être difficile, mais elle ne pouvait pas rester plus longtemps dans des vêtements humides. Souriant en voyant les attentions de son colocataire, cela valait la peine de sentir sa peau s’étirer.

“Je ne sais pas si je vais pouvoir boire quelque chose… Sauf à la paille.” Lilith se préparait à manger de la soupe pendant quelques jours, voir rien. Cela ne la dérangeait pas de rien avaler. “On verra ça quand tu sortiras va, je vais me changer avant.”

Elle posa tout le nécessaire pour ses blessures sur le canapé et alla mettre son pyjama. Comme prévu, cela fut un véritable parcours du combattant. Des plaintes sortaient de sa bouche manquant presque de lui arracher des larmes. Lilith ne prit pas la peine de ranger les vêtements et les laissa à terre. Une fois confortable et au chaud dans sa combi d’hiver, elle alla sur le canapé et tira la couverture sur elle : sac de glace sur le genou et nouveau glaçon sur sa lèvre. Télécommande à la main, Salem se glissa sous la couverture pour se mettre sur le torse de sa maîtresse malade :

“On va être bien tous les deux ce soir hein Salem ?” Elle gratta le derrière de son oreiller et commença à chercher ce qu’elle pouvait regarder. Elle le connaissait par cœur, au moins si elle s’endormait devant : cela ne serait pas un mal. En entendant Liam sortir, elle se redressa : “Tu veux regarder quelque chose en attendant Ian ?” Il avait dit qu’il resterait après tout jusqu’à ce que son frère arrive. “Si tu demandes gentiment, on partage la couverture avec Salem.”


“I know not if fate would have us live as one or if by love's blind chance we've been bound. The wish I whispered when it all began, did it forge a love you might never have found?” The Wolven Song
Revenir en haut Aller en bas
Liam RoyLa cerise, fruit de la réussite
Liam Roy
https://www.ciao-vecchio.com/t9230-liam-roy https://www.ciao-vecchio.com/t9244-liam-roy-o-35-ans-o-gerant-d-une-maison-funeraire-marbier-menuisier-et-fossoyeur#299474
ID : Maurane. ☆ Moo.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Ryan Gosling. ☆ Liloo_59. ( Avatar ). ☆ Tumblr. ( Gifs.)
Sujets sensibles : Violence sur les animaux.
Thème·s abordé·s : Mort. ☆ Amitié. ☆ Famille.
(terminé) Maladresse. // Liam 6At
Âge : Il est venu au monde le 31 octobre 1986. ☆ Il a 35 ans.
Métier : Patron d'une maison funéraire qu'il tient avec Lili mais il est menuisier et marbier de formation. C'est lui qui fabrique les cercueils. Il construit et aménage les sépultures. Il donne également un coup de main en tant que fossoyeur au cimetière.
Messages : 703 Style RP : Pronoms : Il. Elle. ☆ Flash B. ☆ Sujets Hot. ☆ Entre 300 et 1000 mots.
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Mer 3 Nov 2021 - 18:35 )
« C'est vrai. » admet il en penchant la tête légèrement. C'est vrai que la jeune femme a raison : ils se disent les choses entre eux. C'est toujours sincère et dit gentiment. Et ceci seulement dans le but que l'autre s'améliore et progresse. C'est exactement cela la clef du succès entre deux personnes. Cela les réussit, en tout cas. Après tout, ils ont tous les deux plus de trente ans et ils sont amis depuis qu'ils sont enfants. C'est vraiment du sérieux ce qui les unis. Puis, ils ne sont pas prêts de se séparer les deux là : que ce soit au niveau personnel, avec tous ces sentiments qu'ils se taisent ou que ce soit au niveau professionnel. Ils vivent tous les deux un rêve et le caractère de chacun fait qu'ils sont complémentaires et surtout que l'entreprise marche. Il acquiesce simplement d'un signe de la tête en souriant lorsque son amie donne son impression sur l'expression de l'homme pour lequel il doit refaire son boulot. Ce sera le stagiaire, en fait. Il sait d'avance qu'il va être content de pouvoir s'occuper de cela. Il l'a vu plusieurs fois le faire alors, il n'y a pas de raison qu'il ne s'en sorte pas tout seul. « Exactement. » En fonction de ce qu'il restera de la matière première, ils fabriqueront des ornements. « Il va vraiment être aux anges lorsque je lui annoncerai ça demain. » dit il en parlant bien entendu de leur stagiaire.

Il doit se rendre dans quelques heures chez Luisa, normalement. Mais cela l'embête beaucoup maintenant de se sauver de l'appartement alors que sa rouquine est blessée. Peut être qu'ils peuvent changer leurs plans : cela ne le dérange absolument pas que Luisa vienne au lieu que ce soit lui. Sinon, ils peuvent aussi annuler .. Cela ne semble néanmoins pas être ce que veux son amie. « Hum .. D'accord, comme tu veux. » dit il en haussant légèrement les épaules. Il ne s'en ira pas tant que Ian n'est pas venu mais puisqu'apparemment cela ne la dérange pas, il partira chez Luisa juste après.

Liam ne sait pas encore ce qu'il compte faire pour les fêtes de Noël. Il ne sait pas s'il retourne à Londres ou si ce sont ses parents ainsi que ses frères et soeurs avec leurs enfants qui viennent à Naples. Evidemment que ca ne le gêne pas qu'ils viennent tous. Bien au contraire, même. Ce sera néanmoins beaucoup plus simple que ce soit lui qui fasse le déplacement. Il faut qu'il en discute avec tout le monde mais s'ils ne viennent pas eux alors ils se feront une soirée rien que tous les deux. C'est une promesse qu'il compte bien tenir coûte que coûte.  

« Ca marche. » C'est vrai que qu'avec sa lèvre, la jeune femme va avoir beaucoup de mal à manger quelque chose sans avoir mal. « Crie si tu as besoin d'aide. » dit il tout fort en la voyant se traîner jusque dans sa chambre. Il fait de même quelques instants après. Il récupère des vêtements propres et va dans la salle de bains.

Il revient dans le salon de longues minutes plus tard. Il la trouve avec Salem sous une couverture devant la t.v. « Hum .. Je mourrai de froid, tant pis. » dit il en souriant tout en s'approchant d'eux. Il s'accroupit devant son amie et la regarde droit dans les yeux. « Est ce que tu .. vous .. » dit il en regardant la boule de poils une demie seconde. « .. accepteriez de partager votre couverture avec votre humble serviteur ? » lui demande t il le regard suppliant. « Si je te ramène un verre avec une paille et que je te laisse choisir le film, tu peux pas me refuser un bout de couverture, si ? » Il n'a sans doute pas besoin de l'amadouer mais il le fait quand même.


« toi & moi c'est pour la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilith CarsonLa pomme, fruit libéré
Lilith Carson
https://www.ciao-vecchio.com/t9229-lilith-carson https://www.ciao-vecchio.com/t9231-lilith-o-32-ans-o-gerante-d-une-maison-funebre
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Emma Stone ©Cilaos
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : adoption, dépression, pensées suicidaires, violences.
(terminé) Maladresse. // Liam Tumblr_inline_nrzfz0p2fW1qik5uw_500
Âge : 32 ans
Métier : Gérante de pompe funèbre, elle à une formation de thanatopracteur, mais ne peut pas l'utiliser. Cela ne l'empêche pas de participer aux soins mortuaires.
Messages : 82 Style RP : Pronoms RP : Elle / Lilith / Lili
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Ven 31 Déc 2021 - 21:09 )
Lilith pencha sa tête en même temps que lui, tenant le glaçon contre sa lèvre. Elle ne savait même plus si son regard pouvait la trahir. Elle le trouvait chaque jour un peu plus beau, comme si elle le re découvrait. Il fut un temps où tous ces petits gestes n’avaient aucun effet sur elle, mais aujourd’hui, l’histoire était bien différente à son plus grand désarroi. Elle devait ravaler tous ses sentiments si elle voulait avoir une chance de pouvoir continuer de vivre avec lui. Une chose impensable tant ils étaient complémentaires. Comment ne pas voir l’évident ? Elle ne savait pas. Elle acceptait de l’aimer dans le silence le plus total. Tant qu’elle pouvait l’entendre rire, tant qu’elle pouvait continuer de vieillir à ses côtés. Jusqu’à quand ? Elle préférant ne pas penser à la réponse de cette question. C’est qu’un jour, il trouverait quelqu’un, fonderait une famille même. Lilith n’aurait alors que ses yeux pour pleurer, mais tant pis. C’était comme ça.

“Vrai qu’il est toujours prêt à travailler dur, encore plus pour que tu sois fier de lui ! Je ne sais pas si tu l’as remarqué, mais tu es un héros pour lui !” Et Lilith ne pouvait pas le blâmer.

L’idée que Luisa vienne était insupportable pour la rousse qui supportait de moins en moins sa présence. Si c’était pour l’entendre glousser aux moindres mots et aux gestes de Liam : elle pouvait rester là où elle était. Cela voulait dire qu’elle serait seule, mais tant pis. Elle avait appris à apprécier sa présence et à savourer ses moments de solitude. Et puis, Salem lui tiendrait compagnie également. Ce n’était pas un mal au fond, il n’était pas contraignant et semblait toujours d’accord avec elle. À défaut de passer la soirée avec lui, Lilith demanda à Liam ce qu’il comptait faire pour Noël. S’il allait à Londres, Ian allait avoir l’honneur de la supporter. Elle était certaine que Garrett ne serait pas loin non plus. C’est qu’ils devaient s’assurer que leur frère ne s’ennuie pas ! Avec les problèmes qu’il a en ce moment, il était question de prendre soin de lui.

Une fois changée, elle retourna dans le salon et se remit sur le canapé. Elle était toute courbaturée et la douleur allait, venait au gré des battements de son cœur. De quoi la fatiguée un peu plus. Et comme un enfant malade, Lilith voulait de l’attention? Ian n’étant pas là, ni Garrett, c’était Liam qui devait subir cela. Allongée, elle se plongea dans les grands yeux de son colocataire sans vouloir cligner ses paupières des fois qu’il partirait. En l’entendant demander à Salem et à elle s’il pouvait se joindre, elle ne put s’empêcher de sourire : même si cela raviva la douleur et la fit grimacer.

“Deal !” Elle se redressa le temps qu’il allait tout chercher. Et puis, elle chercha ce qu’elle pouvait mettre. C’est la famille Adam qui commença avant qu’elle ne mette en pause. Liam de retour, elle prit le verre d’eau et bu quelques gorgées avant de le reposer. Son ami de retour, elle se glissa dans ses bras sans gêne. Luisa n’était pas là. C’était sa place. “Il faut qu’on voit ce qu’on fait pour ton anniversaire et Halloween. Qu’on parle costume également.” Hors de question sur la petite amie actuelle de son meilleur ami s'installe entre eux. “J’espère que ta copine ne compte pas avoir un costume avec toi parce que là, il y aura un affront.” Elle était mi-sérieuse, mi-amusée. Une demie mesure qui était bien souvent utilisé pour parler de cette jeune femme qui au fond n'avait fait de mal à personne et rendait même heureuse Liam de ce que savait Lilith. Se calant un peu mieux, elle ferma ses yeux et savoura ce contact grisant qui était pourtant si ordinaire entre eux. "Si je te demande de rester... Sans que tu fasses venir Luisa, tu réponds quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Liam RoyLa cerise, fruit de la réussite
Liam Roy
https://www.ciao-vecchio.com/t9230-liam-roy https://www.ciao-vecchio.com/t9244-liam-roy-o-35-ans-o-gerant-d-une-maison-funeraire-marbier-menuisier-et-fossoyeur#299474
ID : Maurane. ☆ Moo.
Pronom : Elle.
Faceclaim : Ryan Gosling. ☆ Liloo_59. ( Avatar ). ☆ Tumblr. ( Gifs.)
Sujets sensibles : Violence sur les animaux.
Thème·s abordé·s : Mort. ☆ Amitié. ☆ Famille.
(terminé) Maladresse. // Liam 6At
Âge : Il est venu au monde le 31 octobre 1986. ☆ Il a 35 ans.
Métier : Patron d'une maison funéraire qu'il tient avec Lili mais il est menuisier et marbier de formation. C'est lui qui fabrique les cercueils. Il construit et aménage les sépultures. Il donne également un coup de main en tant que fossoyeur au cimetière.
Messages : 703 Style RP : Pronoms : Il. Elle. ☆ Flash B. ☆ Sujets Hot. ☆ Entre 300 et 1000 mots.
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le Sam 30 Avr 2022 - 0:41 )
Peut être que ce n'est pas commun de rêver d'être propriétaire d'une maison funéraire mais, Liam aime vraiment beaucoup ce qu'il fait. Il aime être celui qui tient les outils mais, il aime aussi et presque tout autant, enseigner ce qu'il sait faire aux jeunes et futurs menuisiers et marbiers. Il trouve ça important de former ceux qui prendront la relève. Par contre, il n'aime pas perdre son temps. Il est, de ce fait, assez exigeant lors des entretiens de recrutement. Il est aussi très clair sur les quelques règles à suivre. Il ne l'a encore jamais fait mais il les prévient toujours qu'il est capable de les foutre dehors au moindre problème de comportement ou en cas de grosse flemme. Il ne sait pas si c'est ça mais, il n'a jamais eu d'incidents ou a se plaindre de leurs stagiaires jusque là. Au contraire, ils sont tous partis de la maison funéraire avec de bonnes notes et appréciations et en ayant ait beaucoup de pratique et pas que de l'observation. Evidemment que certains stagiaires étaient plus en phase avec ce boulot et plus à l'aise dans ce genre d'établissement. Pas méchamment, jamais, mais ils ont beaucoup rit de certains. Liam doit bien reconnaître que le stagiaire qu'ils ont en ce moment est vraiment l'un des meilleurs qu'ils ont eu. « Je crois qu'il n'a pas eu de chance avec ses maîtres de stage précédents parce que je fais seulement ce que je dois faire. » Autrement dit, il ne pense pas être un héros.  C'est seulement qu'il ne se contente pas de le  faire observer ce qu'il fait. Sous sa supervision et même si ça le boulot en lui-même prend un peu plus de temps, il fait pratiquer dès que c'est possible. C'est comme ça que le métier rentre. Mais il est conscient que tout le monde ne voit pas ça de la même façon que lui. « Mais je suis vraiment content si jamais j'ai réussi à lui donner le goût à ce boulot. » dit il tout sourire.

Après de brèves négociations, Liam obtient la permission de s'asseoir auprès d'eux sous le plaid. Alors, une fois la boisson de la rouquine sur la table basse, il déplace sans aucune gêne le chat qui ne ne gêne pas non plus pour exprimer son mécontentement sous forme de petits miaulements. Puis, il s'assoit et le pose sur ses genoux, le caressant au passage pour s'excuser du dérangement. Un sourire se dessine sur ses lèvres lorsque Lili se glisse dans ses bras après avoir bu sa gorgée. « Je veux une fontaine de vin chaud aux épices et une autre d'hochata. » dit il des étoiles pleins les yeux tel un enfant en imaginant avoir accès à  ses boissons favorites en non stop. « On pourrait très bien trouver un costume assortie pour trois. » la taquine t il en riant légèrement. Pour être honnête, il faudra qu'il la questionne à ce sujet parce qu'en fait, il ne sait pas ce que Luisa pense de la fête d'Halloween.

Liam passe son bras autour de son amie et pose la sienne contre la sienne lorsqu'elle se cale un peu mieux dans ses bras. « Je te réponds que je vais lui envoyer un message pour la prévenir que l'on ne se verra pas ce soir .. » répond t il en caressant du bout des doigts le bras de la rouquine. « Je reste avec toi. » Parce que Lili passera toujours avant et si ça dérange Luisa ou même quelqu'un d'autre, il s'en fous totalement.


« toi & moi c'est pour la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Maladresse. // Liam Empty
# Sujet: Re: (terminé) Maladresse. // Liam ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Maladresse. // Liam -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences :: 47. Via Partenope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant