Daphne | Quel plaisir de te revoir !

Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

 

- Daphne | Quel plaisir de te revoir ! -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Messages : 64 Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Empty
# Sujet: Daphne | Quel plaisir de te revoir ! ( le Jeu 21 Oct 2021 - 15:43 )
« Mauvaise vente pour la nouvelle collection de Gionata… » Titre qui se noie dans les pages d’actualité d’un magazine sur la mode et qu’il ne termine pas, tournant aussitôt la page pour y lire d’autres choses, plus intéressantes, et surtout qui l’aideront à oublier son ancien colocataire. C’était bien la peine de lui voler son travail… Avec ce dernier, il a connu de très beaux jours, a été engagé dans une maison de haute couture dans la ville que tout styliste envie : Milan, la plus belle, Milan, la merveille. Les journalistes, et les gens du métier ont vu en Gionata une étoile montante. Une belle surprise. Sa collection a tellement plu qu’elle s’est retrouvée dans de nombreux défilés, durant toute la saison printanière, transformant sa période préférée par une période très compliquée, où il se rappelle tous les ans du préjudice subit, pour lequel il n’a eu droit à aucun dédommagement, puisqu’il n’a pas su prouver ce qu’il avançait. Son ex-ami n’a aucun talent, ou seulement un savoir-faire, sans la créativité. Il aurait été incapable de pondre la collection avec laquelle il a gravité des échelons rapidement et le prouve au fil des années, en baissant dans la côte, en n’étant plus à la Une des magazines, mais sa réputation n’est pour autant pas détruite, et ça l’embête bien. Ilhan aimerait le pourrir, se venger, avant de se rendre compte que de là où il est, il ne peut faire grand-chose. Ce n’est qu’un tout petit gars, inexistant même. Personne ne sait qui il est. Sauf s’il se présente avec son nom de sa famille, et là, ça le renvoie aussitôt à la multinationale de sa mère. Le temps passe, et au fur et à mesure, Ilhan se dit que son père n’avait pas tort, que la mode ne lui apporterait rien.

L’homme relève les yeux vers le bar, puis cherche des yeux un serveur. Pourquoi est-il ici déjà ? La plupart du temps, il occupe le Dolce Vita, un bar huppé, dans lequel il se sent assez à l’aise et où le personnel est bien sapé et ne fait pas attendre la clientèle, ce qu’il ne trouve pas ici. Ca fait bien cinq minutes qu’il est installé et personne ne vient à sa rencontre, de quoi l’agacer. Et alors qu’il pensait déjà être au plus bas de sa soirée, voilà qu’une tête apparaît dans son champ de vision et lui fait un signe de la main. Daphne. Ah. Elle. Cette… femme, sans intérêt, mais à qui il fait des sourires hypocrites pour feindre le plaisir. Daphne, c’est la pote de Thomas. Il se demande encore comment il peut la fréquenter, mais ce n’est pas son problème. Enfin… Si, là, en l’occurrence, ça l’est, puisqu’elle s’approche de sa table.
- Bonsoir Daphne ! s’exclame-t-il. Ca me fait très plaisir de te revoir, dit-il, en cherchant des yeux le serveur qui n’arrive toujours pas. Ca tombe un peu mal, j’allais m’en aller. Le personnel laisse à désirer ici, ajoute-t-il, en se levant. Il ne faudrait surtout pas qu’elle s’installe. Surtout pas.


Revenir en haut Aller en bas
Daphne AnticiL'abricot, fruit du bonheur
Daphne Antici
https://www.ciao-vecchio.com/t8914-daphne-antici https://www.ciao-vecchio.com/t8935-daphne-o-32-ans-o-conseillere-principale-d-education
ID : Maxi, @Cinderella
Pronom : Elle
Faceclaim : Jenna Coleman (Cinderella)
Style RP : Flashback : oui.
RPs hot : avant/après, pas pendant.
Longueur : j'écris sans pression, je m'adapte à mes partenaires, je peux faire du 300/400 mots comme plus de 1000 ! J'écris à l'inspiration, et quand j'écris beaucoup je n'attends pas de même en face, chacun écrit comme il le sent !

Sujets sensibles : Les relations toxiques; zoophilie
Thème·s abordé·s : abandon; décès des parents
Messages : 593 Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Ce1d7cea4ee5c75333ef8b05b48f6f56004fbff2
Âge : 32 ans (11.10.1989)
Métier : Conseillère Principale d'Education
Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Empty
# Sujet: Re: Daphne | Quel plaisir de te revoir ! ( le Lun 22 Nov 2021 - 19:39 )
Une soirée au bar avec des collègues pour se détendre et passer un bon moment. Daphne avait hésité à accepter, surtout car depuis la rentrée, elle était bien chargée, elle n'arrêtait pas que ce soit au boulot ou en dehors, si bien qu'elle aurait bien besoin d'une soirée off, au calme chez elle. Mais ça ne serait pas pour ce soir là, car convaincue par ses collègues, elle avait accepté. C'est ainsi qu'elle se retrouvait à rejoindre un de ses bars habituels dans le quartier de Spagnoli. Et pour ne pas changer des bonnes habitudes, elle était la première arrivée. Un long regard dans la salle lui confirme cela, car aucune trace de ses ami.e.s à leur table habituelle ou ailleurs. Par contre, si ses pupilles claires ne tombent pas sur ses ami.e.s mais sur un visage qui lui est familier: celui d'Ilhan Mori. Un ami de Thomas, qu'elle a rencontré au cours d'une soirée et avec qui elle a bien accroché. Enfin c'est ce qu'elle pense, sans savoir pour que le jeune homme, c'est tout le contraire...
Néanmoins, en le voyant, la jeune femme lui adresse un signe de la main, tout sourire, avant de venir en sa direction, à quelques pas de là où elle était. Il était seul à une table, le pauvre. Et comme elle était seule, elle pouvait bien le saluer en attendant l'arrivée de ses compères, ça ne mangeait pas de pain comme disait son père quand elle était enfant.

- Bonsoir Ilhan !

Dit en souriant la Antici en arrivant à sa hauteur, ravi de le voir, sans se douter une seule seconde de ce que pensait vraiment l'ami de Thomas. Un peu trop naïve la Antici. Naïve et optimiste, voulant toujours voir le bon côté du monde et des choses.

- Moi aussi je suis ravie de te voir !

Et elle, elle était sincère quand elle disait cela.

- Je ne pensais pas te croiser ici pour être honnête.

Ajouta-t-elle rapidement, toujours souriante. Un sourire qui se réduisit un peu quand elle l'entendit dire qu'il allait partir. Parce que le service laissait à désirer selon ses mots. La brune venait souvent ici et n'avait jamais rien eu à dire à ce sujet, mais cela ne voulait pas dire que tout allait bien.

- Oh... je suis désolée de l'entendre. D'ordinaire le service est pas mal ici, pourtant...

Elle émit une légère grimace en disant cela, sincèrement navrée pour Ilhan. Mais ça ne l'empêche pas de perdre le fil de la conversation et sa politesse, qui l'amène à prendre des nouvelles du jeune homme, malgré ce qu'il avait dit.

- Comment vas-tu sinon ?




I am and always will be the optimist. The hoper of far-flung hopes and the dreamer
- of improbable dreams
Revenir en haut Aller en bas
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Messages : 64 Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Empty
# Sujet: Re: Daphne | Quel plaisir de te revoir ! ( le Lun 29 Nov 2021 - 17:12 )
Ravie de le voir, rien que ça. Et en même temps, il n’est pas étonné. Lors de la soirée où iels se sont rencontré·e·s, Daphne avait bien accroché, lui faisant la discussion, et le poussant à parler alors qu’il n’avait pas la moindre envie de sympathiser. Il la trouvait ennuyante et c’est encore le cas maintenant. Même ses phrases d’approche sont soporifiques. Ou alors est-ce parce qu’il manque d’objectivité et que tout ce qui sort de sa bouche lui plombe le moral. Ilhan arbore néanmoins un sourire qui ne le quitte pas, comme il sait si bien le faire. Grâce à son environnement familial, il a appris à jouer sur les apparences, feindre le bonheur, lorsque ce sentiment n’était pas à l’ordre du jour, si bien que sa façade hypocrite ne se remarque pas.
- Ah ouais ? Et pourquoi ça ?
À quoi s’attendait-elle ? À le rencontrer à l’extérieur, en train de créer des dessins de rue ? Et qu’entend-elle par là ? Qu’il n’a pas la tête à passer un bon moment dans un bar ? Le San Calisto n’est, certes, pas son bar préféré, mais il apprécie y passer un moment, de temps en temps. Il est accessible, bien que lorsqu’il touchera une fortune, il l’oubliera très rapidement. Ilhan aime les endroits où l’on paie un café cinq euros, juste pour montrer qu’il a de l’argent.
- Tu trouves le service pas mal ? Mais quels sont tes critères Daphne, pour dire pareille chose ?
Il se racle la gorge, sentant que sa question, ainsi que le ton pris, sont condescendants. Iels n’ont pas les mêmes valeurs, ne viennent pas du même monde.
- Hm… Comment je vais… répète-t-il, en clignant des yeux. Il hallucine. Il vient de lui dire qu’il allait s’en aller, que le service ne lui convenait pas, et peut-être aurait-il dû comprendre, entre les lignes, qu’il avait hâte de quitter les lieux, mais non. Non, Daphne lui fait… la discussion.
- Oh tu sais, un jour de plus dans le monde des pauvres. On fait aller.
Il y a pire ? Pour d’autres, oui, pour Ilhan, il est déjà dans le pire et avec elle dans les pattes, il appelle ça l’Enfer.
- Et toi ? Tu attends des ami·e·s ?
Secrètement, il espère que oui, que d’ici quelques minutes, des personnes entreront dans le bar et l’interpelleront en criant son nom, après l’avoir reconnue.
- Habillée comme ça ?
S’il ne se contenait pas, il lui demanderait si elle n’a pas honte.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Daphne | Quel plaisir de te revoir ! Empty
# Sujet: Re: Daphne | Quel plaisir de te revoir ! ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Daphne | Quel plaisir de te revoir ! -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut