Dahlia | Un étranger dans la villa

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de ...
Voir le deal

 

- Dahlia | Un étranger dans la villa -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences :: Via Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Dahlia | Un étranger dans la villa Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Messages : 102 Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Jeu 21 Oct 2021 - 18:00 )
Si le contact avec ses parents a plus ou moins été rompu à sa majorité, avec le temps, Ilhan n’a pas renoncé à venir aux nombreuses réceptions, sans recevoir d’invitation officielle. Sa soeur est l’initiatrice de celle-ci, de manière indirecte. Il suffit qu’elle lui annonce, au détour d’une conversation, que les Mori organisent une soirée mondaine, pour qu’il la note sur son agenda, sans être sûr d’y aller, mais parfois, ça lui prend, par besoin de se joindre à tous ces gens, de se montrer aussi. C’est son monde, dans lequel il a toujours été très à l’aise. Lui ne se contente pas de se noyer dans la foule, il va au devant des autres, se mêle aux conversations qui ne le concerne pas et ce qu’il préfère plus que tout, c’est profiter du buffet, de la nourriture de très bonne qualité, tout en gênant ses parents avec des remarques bien amères, tout en sourire. Son cynisme, ses sarcasmes, toujours au rendez-vous. C’est plus fort que lui. Il est nécessaire pour Ilhan de leur montrer qu’il existe toujours, tout en leur faisant payer ses tourments sur lesquels il n’arrive pas à passer. Il n’oublie ni la violence subie, ni le silence de sa mère. C’est donc avec assurance, vêtu d’un costume trois pièces qui coûte un bras, ou plutôt un salaire, qu’il pénètre à l’intérieur des lieux, par la porte de derrière, grâce à un Chef cuisinier qu’il connaît bien, pour éviter qu’on l’humilie en lui demandant un carton d’invitation qui n’est pas en sa possession.

Dans la salle, c’est bondé de gens. Et il ne cherche pas à dissimuler sa présence qui se fait remarquer, alors qu’il barre le passage du serveur qui porte un plateau sur lequel sont disposés des petits fours. Ilhan en saisit un, puis s’approche d’un petit groupe où il y a la famille.
- Bonsoir à vous, dit-il, en tendant le bras vers le plateau de champagne cette fois-ci, afin de récupérer une coupe. C’est ici qu’il mange et boit le mieux, c’est certain.
- Alors, toujours pas de faire-part pour son fils tant aimé ?
Là, il boit une gorgée, sans perdre de sa splendeur, puis ajoute :
- Tu as raison Papa. Le contraire m’aurait presque déçu.


Revenir en haut Aller en bas
Dahlia MoriLa cerise, fruit de la réussite
Dahlia Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t8934-dahlia-mori https://www.ciao-vecchio.com/t8939-dahliao-30-ans-o-avocate
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : Melisa Pamuk, hidden falls
Sujets sensibles : .//
Thème·s abordé·s : Féminisme, déconstruction
Dahlia | Un étranger dans la villa 35dfffe324bc3b491dc6a81a73c358fbfe115b17
Âge : 30 ans
Métier : Avocate
Messages : 944 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Lun 25 Oct 2021 - 22:57 )
Une coupe de champagne entre les doigts, Dahlia se tenait bien droite aux côtés de sa mère qui discutait. Elle, elle se contentait de sourire à s’en faire mal aux mâchoires et d’hocher la tête lorsqu’elle sentait qu’on s’adressait à elle. La jeune femme avait tellement l’habitude  de ces soirées mondaines que son comportement était devenu des automatismes, rien de naturel. Plus jeune, elle s’était même fait un guide où elle y avait inclus toutes les astuces pour survivre à ce genre de soirée sans se faire remarquer. Pour ses parents, c’était l’occasion de montrer à tout Naples à quel point iels étaient une famille unie. A chaque fois que sa mère le disait, Dahlia avait envie d’hurler et de lui demander si elle était sûre de ce qu’elle disait. Cela faisait très longtemps que les Mori n’étaient plus une famille unie, à se demander si iels l’avaient déjà été.

Dans un soupir, elle porta sa coupe à ses lèvres pour en prendre une gorgée tandis que son regard se perdait dans la foule et regardait souvent l’entrée. Elle espérait qu’Ilhan soit là ce soir. Dahlia ne doutait pas qu’il avait compris que ce soir se tiendrait une réception, une façon détournée pour elle de lui demander de venir sans pour autant le faire. Elle savait que la présence du jeune homme avait tendance à mettre certains membres de sa famille mal à l’aise, toujours à l’affut de ce qu’il comptait dire ou faire. Si au début, ses réflexions agaçaient la jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi le besoin de toujours être dans la provocation, elle finit par s’y faire. Au contraire, dernièrement il lui tardait même de voir comment il allait se surpasser. Son frère lui manquait. Même si le lien ne s’était jamais vraiment brisé entre les deux adelphes, cela faisait toujours mal Dahlia lorsqu’on faisait exprès de ne pas le citer dans la liste d’invité.e.s à une soirée organisée par ses parents.

Comme si on avait entendu ses prières, elle ne tarda pas à voir une silhouette qu’elle aurait pu reconnaître entre mille. Elle lâcha aussitôt le bras de sa mère et un sourire étira ses lèvres.

- Salut Ilhan dit-elle en se déplaçant pour se mettre à côté de lui. Elle se retint pour ne pas le prendre dans ses bras, une familiarité que sa mère pourrait critiquer et qu’elle avait envie d’éviter. A peine la famille rassemblée que des balles réelles commençaient déjà à être tirées, provoquant un malaise général. Sa mère avait détourné le regard tandis que son père ne prit même pas la peine de répondre. Dahlia elle, plus amusée que gênée décida de mettre fin à ce silence qui commençait à devenir long. T’aimes bien ma robe ? T’étais pas là pour m’aider alors j’ai dû me débrouiller seule. En réalité elle l’avait choisi avec sa mère qui s’était imposée, elle n’avait juste pas eu le courage de lui dire non. La robe n’était pas non plus moche, mais elle savait que si elle l’avait choisi avec son frère les choses auraient été différentes.


Pictures I'm living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud, memories are playing in my dull mind. I hate this part, paper hearts and I'll hold a piece of yours..
Revenir en haut Aller en bas
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Dahlia | Un étranger dans la villa Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Messages : 102 Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Lun 29 Nov 2021 - 17:11 )
Non, toujours aucune réponse ? Ses provocations ne sont pas appréciées à leur juste valeur. Iels préféreraient que leur fils se taise, qu’il ne remette peut-être plus les pieds ici, ou du moins, pas sans y être invité, mais il est hors de question pour lui de leur faciliter la vie. La rancœur est trop intense pour leur ficher la paix. Lorsqu’il est parti, poussé par un père qui ne lui laissait aucun autre choix que de suivre un cursus qui lui plaisait, quitte à rendre Ilhan malheureux, il l’a eu mauvaise, encore plus depuis qu’il mène une vie dans les quartiers pauvres qu’il méprise, mais qu’il ne peut faire autrement que de côtoyer. Ses moyens sont faibles et il vit au-dessus de ces derniers. La banque essaie de le contacter, à plusieurs reprises, à chaque fois qu’il arrive dans le rouge, ou qu’il dépense sans compter et sans faire attention à l’argent qu’il a, et il les évite comme la peste, trouve toujours un stratagème pour leur dire qu’il ne peut se rendre aux rendez-vous. Sa conseillère se tire les cheveux, mais ce n’est pas son problème. Lui, il rêve de grand… Et il sait pertinemment qu’il avait les capacités pour ça, si encore son ancien colocataire ne lui avait pas volé son travail.
- Salut Dahlia, dit-il, en réponse à la seule personne qui lui adresse encore la parole. Sa sœur, l’unique, celle qui n’a jamais cessé de lui parler et qui s’est toujours arrangé pour lui donner un coup de main, dans les pires moments. Si ses parents n’ont pas réussi à faire de lui ce qu’iels désiraient, iels ont eu ce qu’iels voulaient avec le reste de l’adelphie. Eren qui poursuit le chemin tracé par son père, et Dahlia, la petite poupée de leur mère. Tou·te·s les deux mériteraient bien de s’émanciper et vivre la vie qu’iels rêvent, mais avec son quotidien, il ne peut définitivement pas les encourager à tout lâcher. Il n’est néanmoins pas encore prêt à admettre devant tout le monde que ses choix n’étaient peut-être pas les bons et que la vie qu’il a décidé de mener est bien plus difficile qu’il ne l’aurait pensé. Ilhan rêvait de liberté et en est loin.
L’aîné observe sa frangine de haut en bas, détaille la robe portée et franc, donne une réponse qu’elle n’attend pas :
- Elle est horrible ma chérie. Elle ne te met pas du tout en valeur.
Pour un tel événement, c’est moche, mais il ne lui en tient pas rigueur à elle qui s’habille uniquement dans les yeux de sa mère.
- Je suppose que ce mauvais goût, on le doit à notre chère mère qui ne tient pas compte de ce qui pourrait vraiment t’aller.
Sa remarque est dite assez haut, pour que tout le monde l’entende, et continuer à mettre les gens dans l’embarras.
- Quand est-ce que tu te rendras compte que Dahlia n’est plus ta petite poupée que tu peux vêtir comme bon te semble ? Si encore c’était pour son bien.
Que ce soit ça, ou autre chose… Dahlia vit dans l’ombre de leur maman. Il lâche un soupir, puis boit une gorgée de sa coupe, avant de se tourner vers Dahlia qu’il prend en douceur par le bras, afin de l’éloigner un peu du cercle familial.
- Appelle-moi la prochaine fois, pour choisir tes tenues. Ça évitera d'avoir une meringue à côté de moi. Comment tu vas ?
À sa place, il étoufferait, mais Dahlia a toujours su jouer sur les apparences.


Revenir en haut Aller en bas
Dahlia MoriLa cerise, fruit de la réussite
Dahlia Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t8934-dahlia-mori https://www.ciao-vecchio.com/t8939-dahliao-30-ans-o-avocate
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : Melisa Pamuk, hidden falls
Sujets sensibles : .//
Thème·s abordé·s : Féminisme, déconstruction
Dahlia | Un étranger dans la villa 35dfffe324bc3b491dc6a81a73c358fbfe115b17
Âge : 30 ans
Métier : Avocate
Messages : 944 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Lun 14 Fév 2022 - 22:20 )
Est-ce qu’elle s’attendait à autre chose de la part de son frère ? Non. Elle devait elle-même avouer qu’elle n’aimait pas vraiment la robe qu’elle portait ce soir. Que ce soit la coupe, la couleur… ce n’était pas elle. Mais comme à son habitude, Dahlia ne s’était pas imposée et avait laissé sa mère faire ce qu’elle voulait bien de sa personne. Elle avait songé l’espace d’un instant, essayer de s’imposer à elle. Au moins une fois. Le temps d’une soirée. Mais lorsqu’elle avait ouvert la bouche et que son regard avait croisé celui de sa génitrice, le peu de courage qu’elle avait rassemblé quitta son organisme pour ne laisser plus qu’une boule d’angoisse au creux de son estomac. Sur le moment, elle s’était trouvée pathétique et s’était sentie encore plus minable lorsqu’elle croisa l’air satisfait de sa mère qu’elle n’ait rien dit. Parfois, elle se demandait si cette dernière savait qu’elle se comportait de la sorte avec sa fille. Etait-elle consciente qu’elle prenait sa fille pour une marionnette qu’elle dirigeait comme bon lui semblait ? Elle aimait croire que non. Sa mère ne voulait que son bien et l’aidait à prendre le chemin qu’il fallait pour qu’elle atteigne ce bien être là. Comme cette robe qui était sûrement un choix… intéressant pour une telle soirée.

Lorsqu’elle entendit Ilhan commenter sa tenue de façon négative, elle poussa un soupir en lançant un regard en coin à sa mère pour jauger de sa réaction. Ce qu’elle voulait ce soir était d’éviter tout esclandre possible parce qu’elle savait que ça pouvait aller loin. De plus, elle estimait que ce n’était ni l’endroit, ni le moment. Iels étaient en public après tout.

- T’es un peu dur quand même… Elle avait baissé les yeux sur sa robe pour voir jusqu’où allaient les dégâts et voulait surtout faire tampon avec sa mère qui ne répondait pas mais dont les yeux suffisaient à faire passer un message assassin.

- Ilhan, s’il te plait… Souffla Dahlia qui évitait de regarder autour d’elle mais qui arrivait à sentir les regards curieux glisser sur elle. Il voulait un micro pour que toute la salle entende bien ? Elle le savait, son frère faisait exprès pour que le plus de monde l’entende. Et pendant ce temps, ses joues à elle viraient au rouge. A ses dernières paroles, elle se contenta d’ailleurs de baisser la tête. Elle aurait voulu qu’Ilhan se taise et ça l’énervait d’entendre tout haut, ce qu’elle pensait tout bas. Il avait raison dans tout ce qu’il disait et si la jeune femme avait eu son courage, elle n’en serait pas là ce soir. Et ça n’aurait pas été à son frère de dire les choses à sa place. Si elle avait un peu plus de cran, elle l’aurait même stoppé pour recadrer les choses en rappelant que ce n’était pas à lui de parler en son nom. Mais non. Son visage se ferma et elle baissa les yeux à la fois gênée par la situation et par son attitude à elle. Elle en aurait presque pleuré. Elle détestait les embrouilles surtout lorsque ça impliquait Ilhan qui avait été traité injustement par ses parents.

En sentant des doigts attraper son bras, elle leva doucement la tête et sans demander son reste, suivit le mouvement. D’un pas lent et assuré, elle marcha à côté de lui en passant une main sur ses joues sèches mais qu’elle sentait mouillées à cause des larmes qui menaçaient de couler.

- T’exagères, la tenue est pas si moche… Si, elle l’était. Elle a pas que de mauvais goûts tu sais. Et ça restait encore à le prouver vu comment Dahlia était habillée ce soir. Ca va. Je suis contente que tu sois venue, et je crois que maman savait que tu serais là. Elle m’a demandé si on devait s’attendre à une visite surprise de quelqu’un ce soir. Elle n’a pas prononcé ton prénom mais elle n’en a pas besoin… Et toi, comment tu vas ?


Pictures I'm living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud, memories are playing in my dull mind. I hate this part, paper hearts and I'll hold a piece of yours..
Revenir en haut Aller en bas
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Dahlia | Un étranger dans la villa Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Messages : 102 Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Sam 23 Avr 2022 - 13:07 )


Revenir en haut Aller en bas
Dahlia MoriLa cerise, fruit de la réussite
Dahlia Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t8934-dahlia-mori https://www.ciao-vecchio.com/t8939-dahliao-30-ans-o-avocate
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : Melisa Pamuk, hidden falls
Sujets sensibles : .//
Thème·s abordé·s : Féminisme, déconstruction
Dahlia | Un étranger dans la villa 35dfffe324bc3b491dc6a81a73c358fbfe115b17
Âge : 30 ans
Métier : Avocate
Messages : 944 Style RP : Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur :sans pression.

Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Dim 29 Mai 2022 - 22:39 )
- Merci ? Avec Ilhan elle ne savait jamais comment prendre ses paroles. Ici, ça avait l’air d’être un compliment mais elle préférait rester sur ses gardes. De toute façon, peu importe ce que lui dirait son frère, ça ne lui ferait pas l’aimer moins. Elle avait l’habitude des vacheries d’Ilhan et quelque part, elle préférait se dire que c’était sa façon à lui de dire qu’il pensait toujours à elle et ne voulait que son bien. Elle non plus, n’était pas fan de la tenue que sa mère lui avait choisit et peut-être qu’elle aurait dû plus batailler pour se faire entendre. Mais face à sa mère, elle n’avait jamais aucune munition. Il suffisait qu’elle lui adresse un regard pour que Dahlia se taise. Son statut d’adulte n’avait jamais été reconnue par la matriarche qui la faisait se sentir comme la gamine de cinq ans qu’elle pouvait encore contrôler. Et au fond, malgré les années passées, est-ce qu’elle n’est pas toujours cet enfant que sa mère contrôle à sa guise ? Cette pensée l’attristait mais elle voulait justement ne pas s’attarder dessus.

- On a comprit, tu n’aimes pas ma tenue… Dit-elle en soupirant. Elle ne voulait pas passer la soirée à dire du mal de sa mère ce soir. Très vite, elle essaya de passer à autre chose pour ne pas donner plus de temps à Ilhan de dégainer une autre parole comme lui seul savait faire. Mais là encore, est-ce qu’elle n’aurait pas mieux fait de se taire ? Rien n’avait de sens. Elle avait effectivement interrogée Dahlia qui avait préféré ne pas trop se prononcer… Pour ensuite faire en sorte que le jeune homme n’accède pas à la soirée. Peut-être qu’elle avait mal interprété ses paroles, et qu’elle posait en fait la question pour savoir si elle devait doubler la sécurité ce soir. Ca aussi, c’était une pensée qui attristait Dahlia. Voir les membres de sa famille se déchirer comme ça, lui brisait le cœur et elle avait la sensation parfois d’avoir pris parti malgré elle. Elle n’était pas en accord avec tout ce qui se faisait autour d’elle, mais elle ne s’était jamais affirmée pour autant pour le dire à voix haute. Au contraire, elle continuait à ne rien dire pour ne pas perdre le confort auquel elle était habituée.

- L’essentiel c’est que tu es là, non ? Et si jamais on essaie de te mettre dehors, j’interviendrai. Elle savait que ses parents n’oseraient rien faire parce qu’iels étaient en public, elle pouvait donc se permettre ces paroles. Bien qu’il est arrivé au moins une fois par le passé, où elle s’était interposée face au traitement injuste que subissait Ilhan en sa présence.

- Ilhan… Elle poussa un soupir. A t’écouter, je n’ai pas mon mot à dire sur ma propre vie. Ce qui en soit, n’était pas totalement faux. La recherche du prince charmant se poursuit et tu recevras un faire part en temps et en heure. Lorsque moi, je l’aurais trouvé et non pas maman. Elle essayait de se persuader de ces paroles mais avait du mal à le croire elle-même. Elle planta son regard dans celui de son frère et essaya de le soutenir pour indiquer qu’elle ne plaisantait pas, même si elle savait que tous les pores de sa peau transpirait le manque de confiance et le désespoir. Alors qu’elle esquissait un mince sourire pour essayer de détendre l’atmosphère, elle vit au coin de l’œil leur frère, Eren qui commençait à s’avancer vers elleux pour saluer des gens. Ah non, pas lui. Pesta Dahlia qui attrapa Ilhan par le bras pour le tirer. Y a l’autre qui arrive, il va vouloir que j’aille saluer des gens avec lui et j’en ai pas très envie là. Elle n’avait même pas envie de lui parler. Dahlia n’était pas une grande fan de ce frère. Pourtant iels auraient pu s’entendre. Elle le pantin de sa mère. Lui, celui de son père.

Elle tira Ilhan dans un coin plus calme en attrapant au passage une bouteille de champagne et des flûtes. A l’abri des regards, elle s’installa sur un canapé où elle pouvait tout de même avoir un œil sur les soirée.

- Alors parle moi de ta vie dans le commun des mortels. Dit-elle en vidant le champagne. Elle connaissait déjà la vie du jeune homme, du moins à peu près. Mais elle était toujours aussi choquée à chaque fois qu’elle entendait les détails. Tu sais, tu me manques beaucoup ici. La maison n’est pas la même sans toi…


Pictures I'm living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud, memories are playing in my dull mind. I hate this part, paper hearts and I'll hold a piece of yours..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Dahlia | Un étranger dans la villa -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences :: Via Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut