Dahlia | Un étranger dans la villa

Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

 

- Dahlia | Un étranger dans la villa -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences :: Via Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Messages : 64 Dahlia | Un étranger dans la villa Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Jeu 21 Oct 2021 - 18:00 )
Si le contact avec ses parents a plus ou moins été rompu à sa majorité, avec le temps, Ilhan n’a pas renoncé à venir aux nombreuses réceptions, sans recevoir d’invitation officielle. Sa soeur est l’initiatrice de celle-ci, de manière indirecte. Il suffit qu’elle lui annonce, au détour d’une conversation, que les Mori organisent une soirée mondaine, pour qu’il la note sur son agenda, sans être sûr d’y aller, mais parfois, ça lui prend, par besoin de se joindre à tous ces gens, de se montrer aussi. C’est son monde, dans lequel il a toujours été très à l’aise. Lui ne se contente pas de se noyer dans la foule, il va au devant des autres, se mêle aux conversations qui ne le concerne pas et ce qu’il préfère plus que tout, c’est profiter du buffet, de la nourriture de très bonne qualité, tout en gênant ses parents avec des remarques bien amères, tout en sourire. Son cynisme, ses sarcasmes, toujours au rendez-vous. C’est plus fort que lui. Il est nécessaire pour Ilhan de leur montrer qu’il existe toujours, tout en leur faisant payer ses tourments sur lesquels il n’arrive pas à passer. Il n’oublie ni la violence subie, ni le silence de sa mère. C’est donc avec assurance, vêtu d’un costume trois pièces qui coûte un bras, ou plutôt un salaire, qu’il pénètre à l’intérieur des lieux, par la porte de derrière, grâce à un Chef cuisinier qu’il connaît bien, pour éviter qu’on l’humilie en lui demandant un carton d’invitation qui n’est pas en sa possession.

Dans la salle, c’est bondé de gens. Et il ne cherche pas à dissimuler sa présence qui se fait remarquer, alors qu’il barre le passage du serveur qui porte un plateau sur lequel sont disposés des petits fours. Ilhan en saisit un, puis s’approche d’un petit groupe où il y a la famille.
- Bonsoir à vous, dit-il, en tendant le bras vers le plateau de champagne cette fois-ci, afin de récupérer une coupe. C’est ici qu’il mange et boit le mieux, c’est certain.
- Alors, toujours pas de faire-part pour son fils tant aimé ?
Là, il boit une gorgée, sans perdre de sa splendeur, puis ajoute :
- Tu as raison Papa. Le contraire m’aurait presque déçu.


Revenir en haut Aller en bas
Dahlia MoriLa cerise, fruit de la réussite
Dahlia Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t8934-dahlia-mori https://www.ciao-vecchio.com/t8939-dahliao-30-ans-o-avocate
ID : Cilaos
Pronom : Elle
Faceclaim : Melisa Pamuk, hidden falls
Style RP : Pronoms RP :Elle
Flashback :Oui
RPs hot : avant/après. Pas le pendant.
Longueur : sans pression.

Sujets sensibles : .//
Thème·s abordé·s : Féminisme, déconstruction
Messages : 914 Dahlia | Un étranger dans la villa 1e1de1c0e44dd2d9d11ce6675b581a9263e869cd
Âge : 30 ans
Métier : Avocate
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Lun 25 Oct 2021 - 22:57 )
Une coupe de champagne entre les doigts, Dahlia se tenait bien droite aux côtés de sa mère qui discutait. Elle, elle se contentait de sourire à s’en faire mal aux mâchoires et d’hocher la tête lorsqu’elle sentait qu’on s’adressait à elle. La jeune femme avait tellement l’habitude  de ces soirées mondaines que son comportement était devenu des automatismes, rien de naturel. Plus jeune, elle s’était même fait un guide où elle y avait inclus toutes les astuces pour survivre à ce genre de soirée sans se faire remarquer. Pour ses parents, c’était l’occasion de montrer à tout Naples à quel point iels étaient une famille unie. A chaque fois que sa mère le disait, Dahlia avait envie d’hurler et de lui demander si elle était sûre de ce qu’elle disait. Cela faisait très longtemps que les Mori n’étaient plus une famille unie, à se demander si iels l’avaient déjà été.

Dans un soupir, elle porta sa coupe à ses lèvres pour en prendre une gorgée tandis que son regard se perdait dans la foule et regardait souvent l’entrée. Elle espérait qu’Ilhan soit là ce soir. Dahlia ne doutait pas qu’il avait compris que ce soir se tiendrait une réception, une façon détournée pour elle de lui demander de venir sans pour autant le faire. Elle savait que la présence du jeune homme avait tendance à mettre certains membres de sa famille mal à l’aise, toujours à l’affut de ce qu’il comptait dire ou faire. Si au début, ses réflexions agaçaient la jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi le besoin de toujours être dans la provocation, elle finit par s’y faire. Au contraire, dernièrement il lui tardait même de voir comment il allait se surpasser. Son frère lui manquait. Même si le lien ne s’était jamais vraiment brisé entre les deux adelphes, cela faisait toujours mal Dahlia lorsqu’on faisait exprès de ne pas le citer dans la liste d’invité.e.s à une soirée organisée par ses parents.

Comme si on avait entendu ses prières, elle ne tarda pas à voir une silhouette qu’elle aurait pu reconnaître entre mille. Elle lâcha aussitôt le bras de sa mère et un sourire étira ses lèvres.

- Salut Ilhan dit-elle en se déplaçant pour se mettre à côté de lui. Elle se retint pour ne pas le prendre dans ses bras, une familiarité que sa mère pourrait critiquer et qu’elle avait envie d’éviter. A peine la famille rassemblée que des balles réelles commençaient déjà à être tirées, provoquant un malaise général. Sa mère avait détourné le regard tandis que son père ne prit même pas la peine de répondre. Dahlia elle, plus amusée que gênée décida de mettre fin à ce silence qui commençait à devenir long. T’aimes bien ma robe ? T’étais pas là pour m’aider alors j’ai dû me débrouiller seule. En réalité elle l’avait choisi avec sa mère qui s’était imposée, elle n’avait juste pas eu le courage de lui dire non. La robe n’était pas non plus moche, mais elle savait que si elle l’avait choisi avec son frère les choses auraient été différentes.


Pictures I'm living through for now, trying to remember all the good times. Our life was cutting through so loud, memories are playing in my dull mind. I hate this part, paper hearts and I'll hold a piece of yours.
Revenir en haut Aller en bas
Ilhan MoriLa myrtille, fruit obscure
Ilhan Mori
https://www.ciao-vecchio.com/t9239-ilhan-mori#299314 https://www.ciao-vecchio.com/t9248-ilhan-o-34-ans-o-professeur-d-arts#299537
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Ilhan Sen
Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Thème·s abordé·s : élitisme, rapport de pouvoir, relation prof/étudiante, violences parentales.
Messages : 64 Dahlia | Un étranger dans la villa Tumblr_nri2ycuUaG1tlmbsuo2_400
Âge : trente-quatre ans.
Métier : professeur d'arts.
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le Lun 29 Nov 2021 - 17:11 )
Non, toujours aucune réponse ? Ses provocations ne sont pas appréciées à leur juste valeur. Iels préféreraient que leur fils se taise, qu’il ne remette peut-être plus les pieds ici, ou du moins, pas sans y être invité, mais il est hors de question pour lui de leur faciliter la vie. La rancœur est trop intense pour leur ficher la paix. Lorsqu’il est parti, poussé par un père qui ne lui laissait aucun autre choix que de suivre un cursus qui lui plaisait, quitte à rendre Ilhan malheureux, il l’a eu mauvaise, encore plus depuis qu’il mène une vie dans les quartiers pauvres qu’il méprise, mais qu’il ne peut faire autrement que de côtoyer. Ses moyens sont faibles et il vit au-dessus de ces derniers. La banque essaie de le contacter, à plusieurs reprises, à chaque fois qu’il arrive dans le rouge, ou qu’il dépense sans compter et sans faire attention à l’argent qu’il a, et il les évite comme la peste, trouve toujours un stratagème pour leur dire qu’il ne peut se rendre aux rendez-vous. Sa conseillère se tire les cheveux, mais ce n’est pas son problème. Lui, il rêve de grand… Et il sait pertinemment qu’il avait les capacités pour ça, si encore son ancien colocataire ne lui avait pas volé son travail.
- Salut Dahlia, dit-il, en réponse à la seule personne qui lui adresse encore la parole. Sa sœur, l’unique, celle qui n’a jamais cessé de lui parler et qui s’est toujours arrangé pour lui donner un coup de main, dans les pires moments. Si ses parents n’ont pas réussi à faire de lui ce qu’iels désiraient, iels ont eu ce qu’iels voulaient avec le reste de l’adelphie. Eren qui poursuit le chemin tracé par son père, et Dahlia, la petite poupée de leur mère. Tou·te·s les deux mériteraient bien de s’émanciper et vivre la vie qu’iels rêvent, mais avec son quotidien, il ne peut définitivement pas les encourager à tout lâcher. Il n’est néanmoins pas encore prêt à admettre devant tout le monde que ses choix n’étaient peut-être pas les bons et que la vie qu’il a décidé de mener est bien plus difficile qu’il ne l’aurait pensé. Ilhan rêvait de liberté et en est loin.
L’aîné observe sa frangine de haut en bas, détaille la robe portée et franc, donne une réponse qu’elle n’attend pas :
- Elle est horrible ma chérie. Elle ne te met pas du tout en valeur.
Pour un tel événement, c’est moche, mais il ne lui en tient pas rigueur à elle qui s’habille uniquement dans les yeux de sa mère.
- Je suppose que ce mauvais goût, on le doit à notre chère mère qui ne tient pas compte de ce qui pourrait vraiment t’aller.
Sa remarque est dite assez haut, pour que tout le monde l’entende, et continuer à mettre les gens dans l’embarras.
- Quand est-ce que tu te rendras compte que Dahlia n’est plus ta petite poupée que tu peux vêtir comme bon te semble ? Si encore c’était pour son bien.
Que ce soit ça, ou autre chose… Dahlia vit dans l’ombre de leur maman. Il lâche un soupir, puis boit une gorgée de sa coupe, avant de se tourner vers Dahlia qu’il prend en douceur par le bras, afin de l’éloigner un peu du cercle familial.
- Appelle-moi la prochaine fois, pour choisir tes tenues. Ça évitera d'avoir une meringue à côté de moi. Comment tu vas ?
À sa place, il étoufferait, mais Dahlia a toujours su jouer sur les apparences.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Dahlia | Un étranger dans la villa Empty
# Sujet: Re: Dahlia | Un étranger dans la villa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Dahlia | Un étranger dans la villa -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences :: Via Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut