V21 | Nuit des étoiles - Page 2

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

 

- V21 | Nuit des étoiles -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Peonia Città :: Uva Giardino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Caitlin LoweLa cerise, fruit de la réussite
Caitlin Lowe
https://www.ciao-vecchio.com/t9379-caitlin-lowe#301861 https://www.ciao-vecchio.com/t9389-caitlin-o-40-ans-o-redactrice-en-chef#302023
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Meghan Markle
Thème·s abordé·s : automutilation, diffusion de photographies, harcèlement, lesbophobie internalisée, violences sexuelles
V21 | Nuit des étoiles - Page 2 Tumblr_inline_ocdz5q1JPM1u3u0uv_250
Âge : quarante ans.
Messages : 65 Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
V21 | Nuit des étoiles - Page 2 Empty
# Sujet: Re: V21 | Nuit des étoiles ( le Mar 7 Juin 2022 - 14:37 )
Le même visage, les mêmes traits, avec quelques années en plus qui ne dégradent pas le paysage. Le temps qui s’est écoulé ne l’a pas rendue moins belle. Au contraire, elle a gagné en maturité. Quant à son tempérament, celui-ci est en phase avec celui qu’elle a connu il y a des années de ça, lorsqu’elle la collait littéralement. Caitlin est même convaincue que l’étudiante qu’elle était autrefois s’est imaginée être amie avec elle. Ce qui n’était pas le cas. Harassée de se répéter sans que ça n’ait de conséquences, elle avait tout simplement arrêté de lui redire les mêmes choses, avait fini par accepter sa présence par défaut, non sans souffler, soupirer très fort lorsque Maia l’agaçait. C’est qu’elle parle beaucoup.
- C’est bien la seule chose que j’ai maîtrisé dans notre… « lien ».
La coupure de contact. Caitlin avait même été soulagée de ne plus donner de nouvelles à personne, de ne plus les voir physiquement. L’entrée à l’université a été difficile, mais représentait une page qui se tourne. Fuir était devenu une nécessité. Tout comme l’automutilation, réponse à son envie de disparaître, de se punir. Toutes ces choses s’embrouillent dans son esprit, alors qu’elle reprend contenance, motivée par sa pique. Est-ce un reproche ?
- Pourquoi l’aurais-je fait ? Nous n’étions pas amies.
Aurait-elle dû ne pas être aussi cash pour la préserver ? D’un autre côté, Maia parle comme s’il s’agissait d’une évidence, qu’elles auraient dû se revoir après le secondaire, mais lui a-t-elle demandé ce qu’elle désirait ? Ses besoins, à elle ? Ou est-ce trop difficile pour elle de se faire à l’idée que ces derniers sont différents des siens ?
- Faut croire que rien ne change.
Son attitude pas aimable, elle la connaît, notamment parce que sa réputation la poursuit. Caitlin n’en reste pas moins professionnelle. Ce qui ne semble pas non plus être un frein pour son ancienne camarade qui l’a poursuivie à la fin de sa scolarité à Naples et qui continue de se heurter à elle, alors que la conversation est très loin d’être agréable. Un instant, elle s’interroge, se dit que, peut-être, Maia aime ça, les difficultés, que c’est plus divertissant que de parler à des gens qui l’accueillent correctement. Lorsqu’elle montre le chemin, son regard se pose sur ce dernier, consciente qu’elles devront emprunter le même. Elle pourrait tout aussi bien ouvrir la marche. De la sorte, Caitlin n’aurait pas à s’inquiéter de sa présence. Interpelée par sa réflexion, ses pensées se stoppent. Aussitôt, son regard se plante dans le sien. C’est à présent déstabilisée par ce geste soudain qu’elle l’observe. Durant quelques secondes, elle reste interdite.
- Maia, souffle-t-elle, en saisissant sa main. Doit-elle en rire ? Ou en pleurer ? Elle est effarée par son attitude. Tu es au courant, au moins, que l’on ne touche pas les gens comme ça ?
C’est tellement surprenant qu’elle peine à croire ce qui vient de se passer. Cette manière d’attraper une mèche de ses cheveux pour tirer dessus. Mais qui fait ça ? Si ce n’est Maia.
- Ce que tu peux être envahissante. Il y a vraiment des gens pour supporter ça dis-moi ? Ce mélange de…
De quoi ? Caitlin plisse les yeux, puis détourne ses yeux, en ajoutant : De spontanéité, d’insouciance et de culot. Je ne sais pas encore très bien me prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
 
- V21 | Nuit des étoiles -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Peonia Città :: Uva Giardino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2