Heureuse coïncidence. // Leonora

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

 

- Heureuse coïncidence. // Leonora -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Harry LowellLa cerise, fruit de la réussite
Harry Lowell
https://www.ciao-vecchio.com/t9308-harry-lowell https://www.ciao-vecchio.com/t9337-harry-o-45-ans-o-maieuticien
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Paul Bettany @Longanis & @Sandrine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Cancer du sein et deuil
Âge : 45 ans
Métier : Maïeuticien
Messages : 1634 Style RP :
Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Heureuse coïncidence. // Leonora Empty
# Sujet: Heureuse coïncidence. // Leonora ( le Dim 2 Jan 2022 - 16:53 )
Harry avait déposé Athena, la cadette de ses nièces, chez une amie. Il avait décidé de profiter d’être dans le voisinage pour aller voir une patiente qui avait récemment quitté l’hôpital. Il était important pour le maïticien de s’assurer que tout allait bien pour les jeunes parents, notamment la mère. Faire un suivit permettait d’en rassurer beaucoup, il y avait de quoi avoir peur et se sentir submergé, encore plus quand les femmes souffraient de post-partum. Quelque chose qui n’était pas un mythe. Harry était toujours aussi décidé à donner la parole aux femmes et à donner les clés nécessaires à celle qui vont devenir maman. Il y avait encore trop de non-dits, trop de choses inconnues pour beaucoup. En tant qu’homme, cela était souvent mal venu pour lui de parler de telles choses. Malgré tout, il le faisait. Sans se mettre à leur place, sans parler en leur nom : Harry les guidait du mieux qu’il pouvait grâce à ses années de savoir. Il y avait encore un long chemin à faire dans le monde médical pour les femmes. Un combat que sa soeur avait elle-même menée au cours de ses grossesses, c'est d'elle d'ailleurs que le docteur avait beaucoup appris. Le maïticien était le premier à mettre les pieds dans le plat et à empêcher certaines pratiques inutiles qui n’avaient pas lieu d’exister de base, mais qui persistaient.

Se garant devant chez sa patiente, il sortit du coffre un petit sac en papier avec quelques douceurs sous forme de biscuits et de chocolats. Des petites attentions qui faisaient de lui un docteur apprécié par ses patientes dont certaines insistaient pour qu’il soit là lors de leur accouchement. Un honneur, une consécration pour cet homme qui n’hésite jamais à faire des heures supplémentaires pour prendre soin des nouveaux-nés et de leur mère. Tirant sur sa veste de costume pour enlever quelques plis apparus durant la conduite, il monta les quelques marches et alla frapper à la porte de la maison. La patiente était prévenue, il ne venait pas à l’improviste comme ça : sans leur consentement.

En voyant Leonora ouvrir, son cœur s’arrêta et immédiatement, un immense sourire se dessina sur ses lèvres. “Bonjourno.” Il ne s’attendait pas à la voir ici, encore moins aussi rapidement après leur première rencontre. “Est-ce que Philippa est ici ?” Une femme tenant un nourrisson dans les bras arriva finalement : “Docteur Lowell, j’étais contente de recevoir un message de vous !” Elle le fit rentrer : “Voici mon ami-e, Leonora. Leo, voici le docteur Lowell dont je t’ai parlé.” Harry sourit : “On s’est déjà rencontré. C’est un plaisir de vous revoir.” Il était sincère. Il n’était pas le genre de personnes à dire des choses qu’il ne pensait pas. Reportant son attention sur la jeune mère, il tendit le petit sac : “Tenez, c’est pour vous. - Mais… Il ne fallait pas, merci ! - Comment vous allez ? Louna va bien ? - Justement, j’ai quelques questions à vous poser, mais avant toute chose : vous voulez quelque chose à boire ? - Rien, merci. Reposez-vous donc.” Le bébé ne semblait pas de cet avis puisque rapidement elle se mise à pleurer. Philippa s’excusa pour aller la changer. Harry reporta son attention sur iel : “Comment vous allez depuis notre dernière rencontre ?” L'oncle gaga qu’il était pour Althea et Athena ne pourrait jamais assez remercier Leonora d’avoir ramené sa nièce à bon port.


if you can dream it you can do it
Revenir en haut Aller en bas
Leonora FaveroLa pomme, fruit libéré
Leonora Favero
https://www.ciao-vecchio.com/t9145-leonora-favero https://www.ciao-vecchio.com/t9153-leonora-o-32-ans-o-assistant-e-de-direction
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Elizabeth Olsen, © Proserpine
Thème·s abordé·s : abandon, burn-out, mégenrage, embyphobie
Heureuse coïncidence. // Leonora Tumblr_inline_p4c2ahrD0t1v9cklm_250
Âge : 32 ans (28/04/1989)
Métier : Assistant.e de direction dans l'entreprise Clarizio, chargé.e de la communication notamment sur la branche immobilier
Messages : 389 Style RP :
Pronoms RP: j'écris en iel
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Heureuse coïncidence. // Leonora Empty
# Sujet: Re: Heureuse coïncidence. // Leonora ( le Dim 1 Mai 2022 - 18:42 )
Leonora était impatient.e d’arriver chez Philippa qui venait tout juste d’avoir un bébé. Iel n’était pas très doué.e avec les bébés, mais iel aimait beaucoup les regarder dormir ou gazouiller. Pour l’occasion, iel avait acheté un pyjama pour le bébé ainsi qu’un bon pour un instant bien-être pour la maman. Il était assez important de penser à la maman lors de ces moments-là, car au final, c’était elle qui avait tout fait. Ou presque. Tout le mérite revenait aux mamans et donc, à Philippa dans le cas présent. Leonora s’y rend à pied après quelques minutes de bus, d’une démarche enjouée, un sac en papier sous le bras et son sac à main dans l’autre. Sa joie ne dure qu’un instant, lorsqu’iel sent finalement quelque chose de désagréable tomber sur le sommet de son crâne. Prudemment, iel porte sa main au-dessus de sa tête et touche ce qui s’apparente à de la fiente d’oiseau, de pigeon plus précisément. Leo pousse un cri de dégoût et se met à courir en direction de la maison de Philippa qui n’était plus très loin. La jeune maman la fait entrer bien vite non sans se moquer de son ami.e qui pleurnichait de honte. L’assistant.e s’enferme finalement dans la salle de bains et commence à nettoyer ses longs cheveux blonds ainsi que son crâne qu’iel espérait débarrasser de ce caca de pigeon. C’était totalement répugnant et Leo espérait vraiment que cette sensation désagréable disparaisse très vite. Iel avait l’impression de sentir la fiente d’oiseau ou alors était-ce psychologique. Leonora enroule une serviette autour de ses cheveux et de son crâne avant de rejoindre son amie qui était en train de nourrir le bébé. Aussitôt, iel vient à ses côtés et s’amuse tendrement avec les petits pieds du nourrisson, trop occupé à boire son lait. Bientôt, des coups se font entendre à la porte d’entrée et Philippa se tourne vers son ami.e. « Peux-tu aller ouvrir ? Ça doit être le Docteur Lowell.» L’assistant.e acquiesce et n’y voit pas d’inconvénient, iel ne l’aurait pas fait si elle ne lui avait pas demandé, pourtant le nom prononcé lui parlait sans pourtant autant que cela lui revienne à l’esprit.

Leonora ouvre finalement la porte et tout lui revient en mémoire. Ce Docteur Lowell là. « Oh.. Bonjour. » Interdit.e, iel ne sait pas quoi dire de plus sur l’instant, sa visite était totalement inattendue de son côté, iel ne pensait pas le revoir, du moins pas dans ces conditions, surtout après les circonstances un peu bizarres de leur rencontre il y a quelque temps. Mais la surprise est plutôt positive. Se rappelant qu'iel avait une serviette sur la tête, iel l'enlève subitement, libérant ses cheveux qui tombent en cascade avant de se redonner un semblant de contenance et répond à son sourire, mais est interrompu.e dans son élan par Philippa qui les rejoint. « En effet, on s’est déjà rencontré.e.s et le plaisir est partagé. » Inattendu, mais partagé. Leonora les laisse rejoindre le salon, fermant la porte derrière elleux, restant légèrement en retrait, le Docteur Lowell venait pour Philippa et le bébé, iel allait donc se faire discret.e le temps qu’iels discutent. Pourtant, curieux.se comme iel est, iel se permet de regarder dans le sac qu’il offre à son ami.e et lui offre un sourire appréciateur. Ce docteur était décidément trop bon pour le commun des mortels et avant qu’iel ne s’en rende compte, Leo se retrouve face à lui, seul.e. « Je vais bien, je vous remercie. Et vous ? Et votre nièce, Althea ? J’imagine que la gueule de bois n’a pas été très douce. » C’était le revers de la médaille, un revers que Leo ne connaissait que trop bien. Mais iel avait été heureux.se d’être tombé.e sur Althéa ce soir-là qui sait ce qui se serait passé dans le cas contraire.


Your eyes, they shine so bright I want to save that light I can't escape this now Unless you show me how
Revenir en haut Aller en bas
Harry LowellLa cerise, fruit de la réussite
Harry Lowell
https://www.ciao-vecchio.com/t9308-harry-lowell https://www.ciao-vecchio.com/t9337-harry-o-45-ans-o-maieuticien
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Paul Bettany @Longanis & @Sandrine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Cancer du sein et deuil
Âge : 45 ans
Métier : Maïeuticien
Messages : 1634 Style RP :
Pronoms RP : Il
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Heureuse coïncidence. // Leonora Empty
# Sujet: Re: Heureuse coïncidence. // Leonora ( le Lun 23 Mai 2022 - 20:07 )
Harry ne s’attendait pas du tout à se trouver nez à nez avec Leonora. Cette personne qui était une inconnue il y a encore quelques semaines avait ramené à bon port la plus âgée de ses nièces. Elles étaient la dernière chose qui lui restait de sa sœur et sans elles : le docteur n’aurait réellement plus raison de continuer à vivre. Qu’importe son amour pour le travail qu’il exerçait, elles étaient son oxygène. Ne sachant pas s’il reverrait cet.te inconnu.e, ni comment la.le remercier, Harry ne pouvait que se reposer sur le destin et sur l’idée que peut-être un jour il aurait la chance de la.le revoir.

Attardant son regard bien malgré lui sur Leonora qui venait de libérer ses cheveux, Harry rentra et salua la jeune mère qui tenait son nourrisson contre elle. Mentionnant qu’en effet, iels se sont rencontrés, Philippa sembla surprise, mais n’osa pas poser de questions par décence. Refusant de boire quelque chose, il se tourna vers Leonora une fois seul.

“Un bon mal de crâne que des antidouleurs ont soigné ainsi des litres d’eau !” Il rigola : “Je pense qu’elle à appris une leçon et grâce à vous : la fin n’a pas été tragique.” Il souffla longuement : “Ce n’est pas que je ne veux pas qu’elle s’amuse et expérimente les joies d’êtres jeunes… J’ai juste souvent peur de ce qui peut leur arriver.” Parce que le monde est pourri, et même avec son travail de maïeuticien : il pouvait constater ça. “Je me demandais…” Il mit ses mains dans ses poches, fuyant pendant quelques secondes son regard avant de la.le regarder : “Est-ce que vous accepteriez de venir dîner avec moi ?” Harry sourit : “Pour vous remercier d’avoir ramené Althéa à bon port. Je vous invite.”


if you can dream it you can do it
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Heureuse coïncidence. // Leonora Empty
# Sujet: Re: Heureuse coïncidence. // Leonora ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Heureuse coïncidence. // Leonora -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut