Ne me quitte plus. // Jun-Ho

Revenir en haut
Aller en bas

-45%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.75 € 42.99 €
Voir le deal

 

- Ne me quitte plus. // Jun-Ho -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Athenais SpiliotisLa myrtille, fruit obscure
Athenais Spiliotis
https://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commenc https://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @Longanis
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Religion catholique et suicide de son père.
Messages : 503 Ne me quitte plus. // Jun-Ho 906b92c570bf8d5726e255d4065b0084ed9b3faa
Âge : 32 ans
Métier : Sans travail.
Ne me quitte plus. // Jun-Ho Empty
# Sujet: Ne me quitte plus. // Jun-Ho ( le Lun 3 Jan 2022 - 13:42 )
Réapprendre à vivre en faisant un pas à la fois, en se reposa sur Dahlia pour recevoir de sa part un soutien et une compréhension sans faille. Athenais ne pouvait pas minimiser l’impact positif qu’avait sa meilleure amie dans sa vie. Il y aurait-il une femme sans elle d’ailleurs ? Elle lui avait offert un toit, elle lui avait apporté du réconfort et lui avait insufflé la force de ne pas abandonner. Sa foi, qui était pourtant toujours aussi forte, faisait pâle figure face à l’influence de Dahlia. Jun-Ho était parti après leur première escapade dans la nature qui s’était soldée par une nuit dans la même tente. Athenais n’avait que très peu de nouvelles de lui et quand elle pouvait lui parler : elle lui cachait tout. Il ne servait à rien qu’il s’inquiète : il ne pouvait rien faire de toute façon loin d’elle. Aujourd’hui, il revenait de quatre mois d’expédition et elle avait promis de venir le retrouver sur le port. C’était avant son kidnapping. Avant qu’elle ait dû courir plusieurs kilomètres pour sa vie. En se regardant le miroir pour se préparer à ces retrouvailles, elle souffla longuement : le marin verrait ses traits fatigués, pâles. Elle avait une mauvaise mine. Athenais emprunta du maquillage à son amie pour tenter de redonner un peu de vie à ses joues blafardes. Enfilant un épais pull à col roulé et un jeans, elle laça lentement ses converses qu’elle comptait bien user jusqu’à la semelle. C’était la première fois qu’elle sortait sans Dahlia. Elle était terrorisée à cette idée, mais celle de pouvoir serrer dans ses bras Jun-Ho était bien plus forte et lui donnait le courage d’affronter ce qu’elle avait fuit ces derniers mois.

Dehors, elle s’emmitoufla dans son manteau, se cachant le plus possible dans son écharpe pour laisser le moins possible de parcelle de sa peau visible. Se cacher pour se protéger. Une piètre stratégie, mais que pouvait-elle faire d’autres. Au port, elle reconnut au loin la mère et la sœur de Jun-Ho, cependant, elle ne fit pas de premier pas vers elle. Athenais resta dans un coin, sur un banc, regardant l’horizon. À cause de la peur, elle s’était retrouvée à marcher rapidement, trop certainement, elle était donc en avance.

En voyant les voiles arriver, un sourire s’étira bien malgré elle sur son visage. Elle aurait pu faire partie de cette expédition, mais avait gentiment refusé ne se sentant pas de partir aussi longtemps en mer. Elle avait encore peur de cet élément qui était lié au suicide de son père. Un traumatisme que seule sa meilleure amie et le capitaine connaissait. Un jour, Jun-Ho serait dans la confidence. Un jour.

Laissant les marins déchargés les équipements, l’ancienne bonne sœur laissa son ami retrouver sa famille avant de se lever et de faire savoir sa présence d’un simple mouvement de la main. En voyant son visage, son cœur se serra un peu plus tandis que des larmes naissantes brûlaient ses yeux. Elle était si heureuse de le voir… Elle qui pensait ne plus jamais avoir cette chance. À sa portée, elle passa ses bras autour de lui. Sans rien dire. Naturellement, elle glissa sa tête dans son cou et le serra contre elle.

“Tu m’as manqué.” Ce fut la seule chose qui sortit de ses lèvres dans un souffle chaud. Ainsi, contre le marin, elle se mit à trembler. Ce n’était pas à cause du froid qui s’était abattu sur Naples. C’était la peur qui contrôlait ces soubresauts. “Pars plus.” Articula-t-elle à nouveau en espérant qu’il l’entend. Qu’il comprenne à demi-mot que quelque chose était arrivée pendant qu’il était parti. “S'il te plaît...”


Souffrance.
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le Diable lui-même.
V for Vendetta + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Jun-ho GonettiLa pomme, fruit libéré
Jun-ho Gonetti
https://www.ciao-vecchio.com/t6956-jun-ho-gonetti https://www.ciao-vecchio.com/t6987-jun-ho-o-33-ans-o-plongeur
ID : BW, Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Park Seo Joon@moonaetics
Style RP : Pronoms RP : Il / Jun-Ho
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Thème·s abordé·s : Maladie - Deuil
Messages : 476 Ne me quitte plus. // Jun-Ho Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
Ne me quitte plus. // Jun-Ho Empty
# Sujet: Re: Ne me quitte plus. // Jun-Ho ( le Jeu 6 Jan 2022 - 19:32 )
Ne me quitte plus
@Athenais Spiliotis & Jun-Ho Gonetti
Quatre moi sur les vagues. Quatre mois à naviguer de ports en ports. Beaucoup disait que Jun-Ho avait ça dans le sang, qu’il était né pour vagabonder au gré des marées. Le brun avait adoré chaque moment, en profitant pour capter les paysages azur sur son polaroid, les expressions de l’équipage quand le vent se levait brusquement. Durant son temps libre, le marin s’appliquait à tout noter sur un carnet que sa sœur lui avait donné avant de partir. Une façon de ne rien oublier, de pouvoir se replonger dans les souvenirs une fois de retour sur la terre ferme. Plusieurs fois, l’équipage avait amarré dans un port d’Europe, découvrant une nouvelle langue et une nouvelle culture. Beaucoup trouvait des femmes sur place, profitant d’un peu plus que de la nourriture local. Jun-Ho préférait se balader dans les rues et trouver d’autres sortes de trésors. Des petits cadeaux à ramener à sa famille ou à Athenaïs. La jeune femme ne cessait de hanter ses pensées. Depuis qu’ils avaient passé la nuit ensemble – chastement évidemment – le marin ne pouvait s’enlever le sourire de la brune de la tête. Qu’importe les longues jambes des femmes tentant de le draguer, il n’y prêtait aucune intention. Cette fois, il ne pouvait pas se voiler la face : il était amoureux. L’ancienne bonne sœur lui avait retourné le cœur et les kilomètres n’y changeait rien. Plusieurs fois il avait essayé de l’appeler, mais il s’avérait toujours difficile de rester longtemps au téléphone. Sur la mer il y avait peu de réseau et surtout beaucoup de travail, le marin n’avait pas vraiment le loisir de passer des heures sur son mobile. Heureusement il restait les sms, et l’Italien les utilisait beaucoup pour avoir des nouvelles de sa famille…Ou d’Athenaïs.

La dernière journée en mer avait été particulièrement éprouvante. Et pour cause, Jun-Ho avait cru frôler la mort durant une mission sous-marine. L’Italien faisait pourtant toujours attention à son matériel, il savait que chaque geste était important une fois sous l’eau. Mais alors qu’il s’aventurait près d’un rocher, le tuyau d’oxygène s’y agrippa, coupant l’arrivé d’air. On avait toujours dit à Jun-Ho de ne pas paniquer dans ce genre de situation, que cela ne ferait qu’empirer la chose. Mais la raison n’avait que peu de place dans l’esprit du marin à ce moment. Heureusement, avec l’aide d’un autre plongeur, il avait réussit à remonter à la surface avant que ses poumons ne lâchent. Prenant une grande bouffée d’air, il toussa plusieurs fois en s’accrochant à son collègue. Pas question d’y retourner, c’était bien la preuve qu’il était temps de rentrer sur terre.

Les premiers marins descendirent du bateau pour retrouver leur famille et Jun-Ho fit rapidement la même chose. Sa petite sœur lui sauta dans les bras et il la serra doucement contre lui. « Tu m’as manqué p’tite terreur. Tu t’es bien occupée d’Eomma j’espère ? » La jeune demoiselle hocha la tête et le marin prit sa mère dans ses bras avant de lui offrir un petit cadeau. Nora regarda son frère avant de montrer Athenaïs d’un signe de tête « Je crois que quelqu’un d’autre t’attend… » Ne pouvant pas s’empêcher de sourire, Jun-Ho passa rapidement sa main dans les cheveux de sa sœur avant de s’avancer vers la femme qui occupait son cœur. Bien sûr il remarqua ses traits fatigués, mais il se laissa happer par la chaleur de l’étreinte, pouvant à peine parler tellement son palpitant semblait en cavale. « Tu m’as manqué aussi… » Pourtant, la suite lui fit froncer les sourcils. Il sentait que la demande d’Athénaïs n’était pas que dû au manque des derniers mois. Il resserra son étreinte, respirant son odeur avant de la lâcher doucement. Son doute se confirma en croisant son regard. Alors – n’écoutant que son cœur – il leva doucement la main pour lui caresser la joue « Je ne pars plus sans toi ». Oubliant que l’équipage était encore autour, ainsi que sa famille, le marin approcha son visage de celui de l’ancienne bonne sœur pour l’embrasser.  C’était doux, presque timide, mais la proximité de leurs corps rendait le moment magique. Il ne comptait plus partir et c’était sa façon de le lui faire comprendre.


code by exordium.





☽☽ What a man gotta do?
To be totally locked up by you
What a man gotta say?
What a man gotta pray?
To be your last "Goodnight" and your first "Good day"

Revenir en haut Aller en bas
Athenais SpiliotisLa myrtille, fruit obscure
Athenais Spiliotis
https://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commenc https://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @Longanis
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Religion catholique et suicide de son père.
Messages : 503 Ne me quitte plus. // Jun-Ho 906b92c570bf8d5726e255d4065b0084ed9b3faa
Âge : 32 ans
Métier : Sans travail.
Ne me quitte plus. // Jun-Ho Empty
# Sujet: Re: Ne me quitte plus. // Jun-Ho ( le Sam 15 Jan 2022 - 11:28 )
L’ancienne bonne-soeur laissa son ami saluer sa famille, elle avait gardé le contact avec elles. De loin, par des sms et des appels courts où la mère de Jun-Ho puis sa sœur faisaient la conversation. Si elles avaient été au courant de son attaque par le psychopathe, elles ne l’avaient jamais mentionné. Peut-être qu’elles le diraient à Jun-Ho et comme ça : Athenais n’aurait pas à le faire. Cela lui ferait une belle jambe et l’arrangerait au fond. À la place de parler de ses problèmes, lors de ces conversations, elle se contentait d’écouter, elle était douée pour ça Athenais. Une des seules choses qu’elle savait faire. Ça et prendre la misère du monde sur ses épaules. Elle était devenue experte dans ce domaine également. Non pas que cela était une bonne chose.

Athenais réalisait en serrant Jun-Ho contre elle que la possibilité de ne plus jamais le revoir avait belle et bien été réelle. Plusieurs fois, au plus profond de la nuit, elle s’était imaginé des retrouvailles bien différentes. Dahlia au port, habillée de noir, venue annoncer la nouvelle au marin que leur connaissance commune n’était plus. Une fin tragique pour une vie qui l’était encore plus. Une fin presque digne au fond de son destin obscure. Pourquoi était-elle encore en vie ? Par quelle miracle Dieu l’avait sauvé ? Athenais ne le savait pas. Les faits étaient là. Aujourd’hui, elle pouvait avoir dans ses bras Jun-Ho et respirer doucement son odeur bien malgré elle. Un geste déplacé sur beaucoup de points, tant sur le plan intime qu’amical, mais elle s’en moquait. Pour une fois dans sa vie, elle avait laissé son corps, son cœur parler pour venir se réfugier dans ses bras qui l’avaient déjà réceptionné une fois lors de l’expédition dans la montagne.

En entendant Jun-Ho dire que le manque était partagé, elle avala difficilement sa salive, mais cela ne fut pas assez pour que ses épaules se détendent. Elle savait qu’il en faudrait plus pour retrouver cette fébrile confiance en elle. Athenais ne pouvait pas continuer de vivre dans la peur, pourtant, c’était bien la seule chose qu’elle semblait avoir gardée de ces années au service de Dieu. La chaleur, l’amour de Dahlia dénouait les situations, la faisait redresser doucement, mais sûrement, mais le chemin était encore long. S’éloignant pour le regarder dans les yeux, elle frissonna au contact de sa main sur sa joue. Faisant la promesse qu’il ne la quitterait plus, il scella ce vœu pieu par un baiser. Athenais avait vu venir la chose, pourtant, elle était restée immobile. Docilement, elle avait refusé de bouger d’un iota. Parce qu’elle en avait envie. Parce qu’elle n’avait plus les barrières de la religion et de son statut de bonne sœur. Elle pouvait faire ce qu’elle voulait. Dieu l’avait sauvé de la mort, elle devait vivre.

Répondant timidement à cet échange, elle glissa avec une certaine maladresse ses mains dans le cou de Jun-Ho : elle n’avait jamais échangé un baiser avec quiconque. Elle n’avait pas été aussi proche avec quelqu’un. Des étreintes, elle en avait eu avec Dahlia, rien de comparable à ça. Malgré son inexpérience, ses sens étaient enivrés et elle se savait déjà accro. Rompant le contact, elle garda ses yeux fermés et se mise sur la pointe de ses pieds pour coller son front au sien.

“D’accord… On ne se quitte plus.” Articula-t-elle, mordant sa lèvre inférieure pour se rassurer que ce n’était pas un rêve. Même dans ceux qu’elle faisait, cette fin n’avait jamais caresser son esprit. Le manque de confiance en elle et sa peur de ne pas être assez s’occupaient de changer l’histoire des rêveries une fois ses yeux fermés.

Rouvrant ses yeux, elle s’éloigna, juste assez pour ne pas avoir à loucher et passa ses doigts dans une mèche qui était tombée sur le front de Jun-Ho. Accepter l’évidence, ce qui avait toujours été dans son cœur la déstabilisait. En une seconde, elle venait de briser une règle qu’elle s’était imposée toute sa vie de femme. Alors, elle s’approcha à nouveau et l’embrassa. De son propre chef. Rassurée après que le marin ait fait le premier pas. Cependant, en entendant l’équipage siffler et applaudir, elle s’arrêta et recula vivement sa tête. Retour à la réalité. Elle enleva ses mains de son cou et se sentit soudainement idiote. Le rouge aux joues, elle replongea dans sa tête dans son écharpe et son manteau comme une tortue.

“Tu veux rester un peu avec ta maman et ta sœur ?” Demanda-t-elle en sortant juste assez de sa tête pour qu’il puisse l’entendre. Elle ne savait pas si elle pouvait venir avec eux. Si elle le voulait également. Athenais avait peur qu’elles soient au courant, qu’elle la prenne en pitié comme beaucoup le faisaient quand ils apprenaient ce qui lui était arrivé. “Cela ne me dérange pas, on peut se retrouver plus tard.” Même s’ils venaient de se promettre de ne plus se quitter.


Souffrance.
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le Diable lui-même.
V for Vendetta + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Ne me quitte plus. // Jun-Ho Empty
# Sujet: Re: Ne me quitte plus. // Jun-Ho ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Ne me quitte plus. // Jun-Ho -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut