Chi sei? // Neil

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 

- Chi sei? // Neil -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adonis ContiniLa myrtille, fruit obscure
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Henry Cavill @Proserpine & littlewolf (sign)
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Prison ; violence physique par son ancienne femme.
Messages : 485 Chi sei? // Neil Tumblr_inline_p3piitAfAG1t8bm8b_250
Âge : 40 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
Style RP :
Pronoms RP : Il / Adonis
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Chi sei? // Neil Empty
# Sujet: Chi sei? // Neil ( le Jeu 20 Jan 2022 - 20:39 )
Malgré l’incroyable opportunité qui lui avait été donnée : Adonis avait refusé de jouer le Chapelier Fou. Il avait longuement hésité et regretterait probablement un jour cette décision, mais il devait vivre avec ses actions et être une personne qu’il respecte. Cela avait été difficile, encore plus de devoir l’annoncer à son père : mais cela restait la meilleure des solutions. Adonis avait donc reprit le chemin des auditions. Aujourd’hui n’échappait pas à la règle. Il s’était levé, avait préparer le petit-déjeuner à Daria avant de se faire un thermos de café pour aller plutôt dans le théâtre où il avait une audition pour Coppélia. Une comédie-ballet en trois actes écrits par Arthur Saint-Léon, sur un livret de Charles Nuitter et sur une musique de Léo Delibes, d'après le conte d'Hoffmann : “L'Homme au Sable”. Adonis postulait pour le rôle de Franz, l’homme qui tombe amoureux de l’automate Coppélia. C’était la première fois qu’il postulait pour une comédie-ballet, il ne savait pas trop à quoi s’attendre. Juste qu’il avait adoré la voir mise en scène à Paris quand il était encore étudiant. Il y avait même emmené Louise et ils avaient passé un excellent moment.

Arrivé au théâtre, il se tourna une dernière fois : il avait l’impression d’être épié, suivit. Sur plusieurs tournants, une voiture suivait la sienne, puis une fois descendu : c'est un homme qui avait pris le relai bien que ce dernier soit discret. Se faire suivre de la sorte était probablement quelque chose que peu de personnes supporteraient, mais encore plus Adonis. Il avait toujours peur qu’on le reconnaisse, que des détracteurs le pensant coupable s’en prennent à lui. Si sa petite amie avait calmé bon nombre de ses inquiétudes, il y en avait certaines qui ne pouvaient pas disparaître. Prenant une longue inspiration, Adonis mit ce sentiment sur le stress et rentra. Après avoir salué les autres candidats, certains avec qu’il avait déjà travaillé, il posa ses affaires et s’échauffa avant d’être appelé.

Le casting terminé, il retourna rapidement aux vestiaires pour se changer et ressortir le plus vite possible. Il avait vu une ombre s’asseoir, puis se lever. Il partit donc à la recherche de cet individu. Une fois sortit du théâtre, il regarda à droite, à gauche et le vit se glisser dans une des nombreuses petites ruelles de Naples. Sans plus attendre, Adonis s’élança à sa poursuite. Un geste inconscient. Mais tant pis. Il savait se défendre. Il avait appris en prison à le faire. Alpaguant l’inconnu, il leva sa voix pour l’arrêter.

"Vous avez aimé le spectacle ?" Référence au fait qu'il l'avait bien vu assis lors de son audition. “Je peux vous aider ?” Il était sérieux. Bien trop. Son visage était fermé. “Vous me voulez quoi au juste hein ?” Peut-être était-il paranoïaque. Peut-être qu’il avait imaginé que cet homme le suivait. Qu’importe. Mais connaissant sa chance et son passé : pour sûr que cet homme n’était pas là par hasard. “Qui vous envois ?” On ne le remettrait pas en prison. Jamais. Il n'y survivrait pas.


Sans toi les émotions d’aujourd’hui ne sont que la peau morte
des émotions d’autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Neil CallaghanLa myrtille, fruit obscure
Neil Callaghan
https://www.ciao-vecchio.com/t9327-neil-callaghan https://www.ciao-vecchio.com/t9348-neil-o-40-ans-o-detective-prive
ID : Proserpine, Aurélie
Pronom : elle/iel
Faceclaim : Joel Kinnaman ©bone_echo
Thème·s abordé·s : abandon, suicide
Messages : 59 Chi sei? // Neil Tumblr_nbtw1oCvI71rjn473o2_500
Âge : 40 ans (28/10/1981)
Métier : Gagne sa vie comme poucave, fouine professionnelle ou détective privé au choix.
Style RP :
Pronoms RP: j'écris en il
RPs hot : Selon le feeling
Longueur : Selon l'inspiration, pas de pression

Chi sei? // Neil Empty
# Sujet: Re: Chi sei? // Neil ( le Ven 18 Fév 2022 - 0:37 )
Si Neil avait eu la possibilité de se dédoubler, il l’aurait certainement fait pour la journée. Le détective s’était cru capable de gérer deux enquêtes de front et il se rendait maintenant compte que cela était plus compliqué qu’il ne l’aurait cru. Pourtant, il avait besoin de se faire un peu d’argent, son rythme de vie avait changé depuis qu’il résidait à Naples, mais de manière temporaire. Et c’était justement le problème. L’hôtel commençait à être une source de dépense particulièrement importante, sans compter le loyer de son appartement à Milan qu’il fallait continuer de payer. Deux enquêtes n’étaient donc pas du luxe pour Neil qui avait parfois du mal à joindre les deux bouts, mais il s’en tirait toujours, comme il l’avait appris plus jeune. Le détective relit les quelques notes qu’il avait pu prendre lorsqu’il avait rencontré son nouveau client, de peur d’oublier un quelconque détail qui aurait son importance dans cette histoire. Les choses lui paraissaient encore un peu étrange, mais son client lui avait promis un paiement rapide et conséquent ce qui n’était pas sans intérêt et puis l’affaire était pour lui moins importante, Neil n’allait pas suivre n’importe qui. Il hésite longuement sur l’attitude à voir, notamment sur le fait de prendre son arme ou non. Il ne la prenait que très rarement, que lorsqu’il savait que la situation pouvait dégénérer et il ne pensait pas que ce serait le cas aujourd’hui. Ce n’était qu’une mise en jambe après tout, rien d’alarmant. Neil enfile sa veste, lance un regard autour de lui, parcoure la chambre des yeux, se remémorant ce qu’il devait emmener ou non, s’il avait oublié un détail, puis quitte les lieux sans plus tarder.

Depuis qu’il était arrivé en ville, il se déplaçait principalement à pieds ou prenait le métro afin de se fondre dans la masse. Sa voiture était facilement repérable car ancienne et il n’avait pas besoin de cela ici, alors il l’avait stationnée sur un parking gratuit assez loin de l’hôtel où il résidait histoire de brouiller les pistes pour quiconque voulait le trouver, Folco y compris. Aujourd’hui, sa destination était le théâtre. La personne qu’il devait suivre s’y rendait pour des auditions, informations qu’il avait réussi à obtenir de la part de son client bien informé. À lui maintenant de faire son travail et de se familiariser avec sa routine. Le suivre dans les rues de Naples n’est pas bien difficile, l’homme était grand et facilement reconnaissable alors Neil se permet de laisser une bonne distance entre eux, mais cela ne l’empêche pas de tourner la tête lorsque le danseur se retourne, faisant semblant de trouver de l’intérêt à ce qui se trouvait dans la vitrine devant laquelle il passait. Les choses allaient plus ardues qu’il ne le pensait, il semblait suspicieux, mais Neil acceptait le challenge. Sans surprise, ses pas le guident devant le théâtre, mais il ne s’y arrête pas pour le moment, tournant au coin de la rue, plus loin, pour endormir les soupçons de l’homme. Après quelques minutes, il y entre tout de même avant d’aller s’asseoir au fond de la salle de spectacle, ouverte pour l’occasion. Neil observe ce qui se passe et essaie d’y montrer un intérêt pendant quelques minutes avant de poser son menton dans le creux de sa main. Ce n’était clairement pas son domaine de prédilection. Il n’avait rien contre, mais ça manquait de dynamisme et l’ennui le tenaillait, mais il tenait bon, il avait un travail à mener. Les auditions terminées, le détective se lève rapidement pour quitter les lieux et prendre position dans un endroit un peu reculé pour suivre sa cible. Pourtant, il n’avait pas prévu ce revirement qui le fait fuir en directement des petites rues adjacentes au théâtre, il devenait la cible. Neil avait trop tardé à sortir du bâtiment, l’esprit un peu ailleurs, sur son autre enquête, maintenant, il s’en voulait alors qu’une voix retentit derrière lui. Il grimace et s’immobilise avant de se retourner. « J’ai vu mieux. » Inutile de dire qu’il n’y connaissait rien, cela ne confirmerait qu’il n’était pas là par hasard. « Qui vous dit que quelqu’un m’envoie ? » Le détective prend un air faussement confus, espérant paraître crédible auprès de celui qu’il devait suivre les jours qui allaient suivre. Il le détaille un instant et ne correspond pas tellement au portrait que son client avait dressé de lui. Mais ce dernier lui avait dit aussi, de ne pas se fier aux apparences. « Je crois qu’il y a méprise, j’étais juste venu regarder les auditions, je n’ai rien fait de mal. » Ce qu’il disait n’était pas faux, mais pas entièrement vrai non plus, reste à savoir si le danseur était prêt à le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Adonis ContiniLa myrtille, fruit obscure
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Henry Cavill @Proserpine & littlewolf (sign)
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Prison ; violence physique par son ancienne femme.
Messages : 485 Chi sei? // Neil Tumblr_inline_p3piitAfAG1t8bm8b_250
Âge : 40 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
Style RP :
Pronoms RP : Il / Adonis
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Chi sei? // Neil Empty
# Sujet: Re: Chi sei? // Neil ( le Ven 18 Fév 2022 - 15:11 )
La peur de retourner en prison était toujours dans un coin de sa tête. Il y avait terminé alors qu’il n’avait rien fait. Personne ne pouvait garantir à Adonis qu’il ne pourrait pas y retourner en un claquement de doigts. Il ne pourrait pas survivre à une deuxième incarcération. Il avait à peine réussi à sortir vivant de la dernière. Sa carrière non plus n’y survirerait pas. Elle recommençait seulement à fleurir, ce n’était pas pour la tuer à nouveau. Quand il était avec Daria ou bien Ugo, Teo : Adonis se sentait en sécurité. Ils pouvaient être ses alibis. Quand il était seul, la paranoïa n’était jamais loin. Rationalisé, était difficile, voir impossible quand vous voyiez le mal partout. Alors quand la sensation d’être suivis, puis d’être épié se fraya un chemin dans son esprit : la seule chose qu’il put faire fut de courir droit dans cette brèche.

C’est pourquoi, en voyant cette ombre partir à peine son audition terminée, le danseur s’était élancé à la poursuite de cet individu. Qu’on le prenne pour un fou. Cela ne le dérangerait pas, tant que son cerveau pouvait être rassuré que ce n’était pas une folie de croire qu’il était suivi. La confrontation eut lieu près du théâtre où il avait performé quelques minutes auparavant. Les poings serrés, le regard noir : Adonis devait savoir.

“Probablement, car vous n’avez pas la carrure, ni l’attitude d’un danseur.” Adonis avait assez vu ses compétiteurs pour savoir quand quelqu’un n’était pas de ce milieu. Il se trompait évidemment, mais rarement. Être en prison avait au moins eu l’avantage de le former à lire les gens et leur caractère dans leur posture. Celle de l’homme en face de lui le rendait méfiant. “Je ne suis pas un lapin de six semaines.” Il préférait voir le mal là où il n’y en avait probablement pas. La peur de retourner en prison était trop grande pour laisser la place au doute. “Personne ne vient voir les auditions. Sauf si vous veniez voir quelqu’un : or, vous êtes repartis seul et personne ne semblait vous regarder. Vous êtes un agent ? Je peux avoir votre carte de visite ?” Adonis avait eu des gens qui l’ont regardé danser. Par curiosité, quand ce n’était pas des membres de sa famille ou ses amis. Croisant ses bras, il continuait de regarder dans le blanc des yeux cet homme : “Mais si ce que vous dites est vrai, alors vous saurez le sujet de cette audition.” Un bon moyen de savoir si cet homme disait la vérité ou non.


Sans toi les émotions d’aujourd’hui ne sont que la peau morte
des émotions d’autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Chi sei? // Neil Empty
# Sujet: Re: Chi sei? // Neil ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Chi sei? // Neil -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» NEIL | la chasse des ombres