[Agatha] He's Back

Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Agatha] He's Back -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elio BenucciLa figue, fruit de l'amour
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme - Homophobie
Messages : 1073 [Agatha] He's Back E1d33eadab8fdb2bce0ceedcb52559e3479ed0b5
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

[Agatha] He's Back Empty
# Sujet: [Agatha] He's Back ( le Mer 26 Jan 2022 - 13:07 )
Guess who's back ?
@Agatha Benucci & Elio Benucci
La journée avait commencé tout à fait normalement. Ryu s’était levé avant le soleil et c’est un rapide baiser avant son départ au travail qui avait tiré Elio du lit. Le brun avait ensuite préparé le petit-déjeuner et réveillé les enfants pour aller à l’école. Charlie avait traîné, voulant rester sous les couvertures alors que Meï mangeait sagement ses céréales. C’est après cinq minutes de négociations que l’enfant avait finalement daigné sortir de sa chambre, et habillé en plus !  Le trajet jusqu’à l’école s’était passé sans encombre, la bonne humeur retrouvée de Charlie le fit parler durant les 10 minutes de marche. Et c’est après un baiser sur les cheveux de chaque enfant qu’Elio les avait regardé s’installer dans leur salle de classe. Comme à son habitude, il attendit un dernier signe de main de son fils avant de quitter le couloir. Ils avaient leurs rituels et Elio n’en dérogeait jamais. Cette routine lui plaisait, et il ne cesserait jamais de répéter qu’il s’épanouissait pleinement dans ce rôle de papa au foyer. C’était à l’encontre de beaucoup de traditions, mais rien dans sa vie ne semblait suivre les dictats de la société.

Sur le chemin du retour, il était passé faire quelques courses et c’est les bras chargés de commissions que sa journée avait totalement basculée. Il avait d’abord pensé à une mauvaise hallucination, au fruit de son imagination bien trop débordante. Mais alors qu’il se trouvait au milieu du trottoir, son cauchemar se dessinait devant ses yeux. Son géniteur. Celui qui avait réussis à le briser durant toute son enfance se trouvait devant un bar. Il était sorti de prison, avait purgé sa peine au yeux de l’état. Tremblant, mettant quelques minutes à réaliser tout ce que cela voulait dire, Elio se mit à courir jusqu’à chez lui. Son géniteur ne l’avait pas vu, il en était certain. Mais c’est vers sa sœur que toutes les pensées du brun se tournèrent. Elle ne devait pas être au courant et l’idée que leurs père puisse encore lui faire du mal retourna les tripes du grand frère. Alors sans attendre, il envoya un sms à sa cadette et monta sur son scooter. Les sacs de courses étaient restés en plan dans le hall de l’entrée, cela était la dernière de ses préoccupations. Alors qu’il mettait son casque, il sentit son téléphone vibrer. Sa sœur voulait savoir ce qu’il se passait. Ne répondant pas, il démarra le véhicule et se dirigea vers la salle de sport. Il savait qu’elle n’aimerait pas le silence mais Elio préférait mille fois recevoir un savon de sa cadette plutôt que de l’imaginer faire une crise d’angoisse en sachant leur géniteur dehors. Grillant un feu rouge, il arriva plus vite qu’il ne l’aurait dû. Il gara rapidement le scooter et enleva le casque tout en entrant dans le bâtiment. En voyant sa sœur attendre à l’entrée il la prit dans ses bras en soufflant de soulagement. Mais avant qu’elle ait le temps de poser plus de questions, il enchaîna. « Il est sorti » Elio n’avait pas besoin de préciser de qui il s’agissait. Ses gestes, son inquiétude et la peur qui perçait dans son regard valait tout le prénom du monde.



code by exordium.





No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Agatha BenucciL'abricot, fruit du bonheur
Agatha Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t8837-agatha-benucci https://www.ciao-vecchio.com/t8838-agatha-29-ans-medecin-urgentiste
ID : Ingrid // Sharky
Pronom : Elle
Faceclaim : Alycia Debnam-Carey @Doriana the amazing
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1773 Âge : 29 ans
Métier : Médecin urgentiste, sa première année en tant que titulaire.
Style RP : Pronoms RP : Elle / Agatha
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

[Agatha] He's Back Empty
# Sujet: Re: [Agatha] He's Back ( le Dim 30 Jan 2022 - 15:46 )
Agatha ne supportait pas quand Elio envoyait un message vague, ou bien disait quelque chose qui avait clairement besoin d’explication. Elle se faisait une joie de profiter un peu de temps pour elle : faire du sport et continuer de progresser en escalade faisait partie de son plan. Cependant, en recevant le message de son frère : cela avait volé en éclats. Malgré ses nombreux appels, Elio ne répondait pas à son téléphone, de quoi la faire sortir de ses gonds un peu plus : elle qui pourtant n’était pas si facilement mise hors d’elle-même. Rangeant son téléphone dans son pochon de magnésies, elle frotta ses mains et continua d’escalader. Voulant jouer sa tête de cochon, elle n’était pas décidée à s’arrêter et pourtant… Sa conscience lui intima de stopper cette frénésie et d’aller attendre à l’entrée que son frère arrive. Agatha était toujours aussi en colère contre lui, pourquoi il continuait d’agir comme ça alors qu’elle lui dit un million de fois qu’elle ne supportait pas ce genre de comportement ? Qu’est-ce qu’elle devait faire pour qu’il comprenne ? Elio, quand il agissait ainsi, créait chez elle une anxiété qui ne demandait déjà pas beaucoup pour être stimulée un peu plus. S’en rendait-il seulement compte où faisait-il semblant de ne pas savoir ? Elle ne savait pas. Agatha était décidée à lui en reparler et lui faire promettre d’arrêter ce comportement idiot qui ne servait à rien, ni à personne. Qui aimait laisser les gens dans l'interrogation totale ? Elle n’avait jamais rien fait pour mériter une telle chose.

Les bras croisés, elle attendait de pieds ferme : les lèvres pincées et le regard noir qu’il daigne arriver puisqu’il lui avait dit qu’il était en chemin. Elle le laissa passer ses bras autour d’elle, sans répondre à l’étreinte. Elle n’était pas d’humeur non. Agatha entendit ses trois mots. Très peu surprise, encore bien trop énervée par le silence d’Elio.

“Et ?” Elle était sérieuse. “Tu pensais réellement qu’il allait finir sa vie en prison ?” Avoir foi dans le système judiciaire ? Pourquoi ? “S’il n’a pas été tué derrière les barreaux, évidemment qu’il allait sortir.” Répondit-elle froidement. Se refusant de se laisser happer par le désespoir et la peur qui remontaient à la surface. Elle fit un pas en arrière, arrêtant ainsi l’étreinte. “Ce n’était qu’une question de temps. Je me suis préparée à ça depuis des années. A dire vrai, je ne me suis jamais sentie en sécurité. Jamais je ne me suis reposée sur mes deux oreilles. Pas toi ?” Agatha avait encore ses bras croisés. “Il risque de nous re contacter. Ban-Ryu m’a dit la dernière fois qu’il comptait aller à Séoul. Va avec lui. Prenez les enfants avec vous.” Elle pouvait prendre soin d’elle-même. "Avant que tu ne me dises que je devrais venir et tout, tu as Charlie et Mei à ta charge. Ce sont eux la priorité." Le mal était déjà fait pour elle. Pour Elio aussi.


Big brother
“Un frère est un ami donné par la nature.”
Gabriel Legouvé by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Elio BenucciLa figue, fruit de l'amour
Elio Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t3758-elio-counting-stars-delai-jus https://www.ciao-vecchio.com/t3804-elio-how-to-save-a-life
ID : Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Bob Morley @sweet poison
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme - Homophobie
Messages : 1073 [Agatha] He's Back E1d33eadab8fdb2bce0ceedcb52559e3479ed0b5
Âge : 35 ans(12/08/86)
Métier : Au chomage depuis son licenciement
Style RP : Pronoms RP : Il / Elio
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

[Agatha] He's Back Empty
# Sujet: Re: [Agatha] He's Back ( le Dim 30 Jan 2022 - 23:47 )
Guess who's back ?
@Agatha Benucci & Elio Benucci
En voyant l’air de sa sœur qui attendait à l’entrée de la salle de sport, Elio savait qu’elle était de très mauvaise humeur. Il l’avait rarement vu ainsi, et le plus souvent son silence en était la cause. Il s’en voulu quelque peu de ne pas avoir parlé avant mais il avait bien trop peur pour lui annoncer une telle nouvelle par sms. La prenant dans ses bras, il oublia un instant son air meurtrier. Il était bien trop heureux de la voir saine et sauve. Elio avait toujours été protecteur envers sa sœur. Leur passé y jouait beaucoup. La réaction d’Agatha le laissa cependant sans voix. Le brun l’a laissa se reculer pour le regarder, ayant une façon de prendre la nouvelle bien trop à la légère au gout de l’ainé. Il se passa nerveusement la main sur la barbe avant de répondre. « Je me sentais en sécurité » Du moins, depuis qu’il était de nouveau avec Ryu. « L’innocence et le sourire de Charlie m’a fait revivre » Sa vie de famille lui avait presque fait oublier l’homme qui avait hanté son enfance. Sachant le monstre derrière les barreaux, il n’avait pas peur de sortir avec les enfants et le croiser accidentellement au détour d’une rue. Mais maintenant que leur géniteur vivait dans cette ville, Elio savait qu’il serait incapable de continuer la sienne aussi sereinement.

Agatha semblait déjà avoir trouvé les solutions et Elio sentit son cœur de grand frère se serrer. « Comment tu peux me demander ça aussi facilement ? » Il était sérieux « Avoir Charlie et Meï ne change pas le fait que tu restes également l’une de mes priorités Agatha. J’pensais que c’était clair » Il soupira longuement en hochant négativement la tête « Fuir ? Et pour combien de temps ? Charlie à l’habitude de te voir toutes les semaines, tu crois qu’il ne vivrait pas mal la séparation si soudaine ? » Même si c’était pour le protéger. Elio savait pertinemment pourquoi sa sœur agissait comme cela, mais ça lui brisait le cœur pour accepter sans rien dire. « J’ai déjà appelé l’école pour dire que je viendrai chercher les enfants avant le repas » Il était bien trop anxieux pour les laisser à l’école toute la journée « Viens avec moi. On peut rentrer à la maison et en discuter calmement. Puis je suis certain que Ryu aura aussi une solution. Il en a toujours une » Et avant qu’elle le contredise, il ajouta « S’il te plait ?   »




code by exordium.





No one's gonna love you like me

(c)crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Agatha BenucciL'abricot, fruit du bonheur
Agatha Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t8837-agatha-benucci https://www.ciao-vecchio.com/t8838-agatha-29-ans-medecin-urgentiste
ID : Ingrid // Sharky
Pronom : Elle
Faceclaim : Alycia Debnam-Carey @Doriana the amazing
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Messages : 1773 Âge : 29 ans
Métier : Médecin urgentiste, sa première année en tant que titulaire.
Style RP : Pronoms RP : Elle / Agatha
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

[Agatha] He's Back Empty
# Sujet: Re: [Agatha] He's Back ( le Jeu 3 Fév 2022 - 19:50 )
Agatha était certainement trop dure avec son frère, assurément même. Elle aurait dû se jeter dans ses bras, le serrer contre elle pour tenter de lui remonter le moral, car il était clair qu’Elio avait tous les signes de quelqu’un qui allait donner une mauvaise nouvelle. Le docteur savait de quoi elle parlait, elle devait souvent avoir la même tête quand elle devait annoncer la mort d’un proche à la famille. Qu’importe la mine déconfite de son frère, elle ne dérogea pas à sa colère provenant directement du silence imposé par ce dernier. Nullement surprise par cette nouvelle, elle expliqua à Elio que jamais elle ne s’était sentie en sécurité. Elle ne fut pas non plus surprise d’entendre dire que son frère l’a été. Il avait Ban-Ryu. Un homme qui d’un seul regard faisait taire tous les possibles dangers. Quelqu’un sur qui Elio pouvait maintenant se reposer et bien qu’heureux pour lui : Agatha était inexorablement jalouse de lui en un sens. Elle aussi voulait pouvoir se reposer de temps en temps sur quelqu’un, une autre personne que son frère cela allait de soi. Elle ne pourrait pas toujours vivre avec eux. Ils avaient besoin de leur propre cercle intime bien que pour toujours lier par un amour fraternel indestructible. Son aîné avait également un enfant, ce qu’elle n’avait pas même si elle était une mère pour Charlie, elle le savait. Se retenant de faire un commentaire qui n’avait pas lieu d’être, elle hocha la tête pour approuver les paroles d’Elio.

Arquant un sourcil, évidemment qu’il n’allait pas aimer ça. Agatha le savait déjà, mais quelles autres solutions avaient-ils ? “Je sais que je reste une de tes priorités, mais tu dois penser à eux avant moi. C’est l’ordre naturel des choses.” Ils étaient ceux à protéger. “Le mal est déjà fait pour nous.” Le docteur était lucide. Elle ne voulait tout simplement pas que Mei ou Charlie aient les mêmes traumatismes. “Je ne dis pas que ça ne va pas être facile, mais vous allez dans un autre pays : il aura mille et une chose à voir. Curieux comme il est, il y aura des moments difficiles, mais il passera à autre chose. Et on s'appellera en visio.” Agatha restait convaincue que partir était la meilleure solution pour Elio. “Tu ferais mieux de les laisser à l’école. Ils vont s’inquiéter sinon et se demander pourquoi ils rentrent plus tôt. En plus, si tu veux qu’on parle librement, vaut mieux pas qu’il soit autour non ?” Soufflant longuement en entendant son frère, elle hocha négativement la tête en le laissant terminer. “Je dois reprendre le travail à six heures et je ne peux pas appeler malade ou dire que je ne viens pas.” Il n’y avait rien de grave en soit. Si. Mais elle refusait de le voir. Elle ne voulait pas accepter que le danger qui la terrifiait était devenu encore plus réel. “Ok j’abdique, je viens jusqu’à ce que mes horaires commencent.” Et elle tourna les talons pour aller récupérer ses affaires et enfiler son sweat-shirt. Elle n’aura pas vu Ugo aujourd’hui.

Dehors, elle sortit ses clés de voiture : “Je te suis.” Elle déverrouilla la porte du pick-up et rentra dans l’habitacle avant de suivre Elio jusqu’à leur appartement chic et moderne comme elle avait dit à la crémaillère. Pour sûr que Ban-Ryu avait de l’argent et devait combler sa famille de tout le nécessaire. Elle se gara sur le parking et referma sa voiture avant d’aller attendre son aîné à l’entrée pour qu’il puisse lui ouvrir.


Big brother
“Un frère est un ami donné par la nature.”
Gabriel Legouvé by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Agatha] He's Back Empty
# Sujet: Re: [Agatha] He's Back ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Agatha] He's Back -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» (terminé) C'est qui Agatha ? // Ugo