Winnie - Did you miss me ? - Page 2

Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 

- Winnie - Did you miss me ? -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: San Giovanni a Teduccio :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Percy SenbergLa pomme, fruit libéré
Percy Senberg
ID : BW, Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Jake Gyllenhaal @tearsflight
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : //
Messages : 24 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 C2ebb4d2c9afe3e39e4ac987e486c899
Âge : 41 ans
Métier : Artiste peintre. Il tient également une petite galerie d'art
Style RP : Pronoms RP : Il / Percy
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Ven 4 Fév - 22:35 )
Did you miss me ?
@Winefride Schrödinger & Percy Senberg
Percy regarda les murs de la villa. C’était un superbe endroit pour vivre, mais il manquait cruellement de décorations et de ce qui faisait une maison : Sa maison. « Je t’aiderai alors. J’suis plutôt bon pour ça » Il avait l’œil et savait rendre un endroit cosy, sans beaucoup d’effort. Cela n’empêchait pas son amie de voyager autant qu’elle le voulait, c’était un plaisir qu’ils partageaient. L’artiste et la cheffe avaient la bougeotte, n’arrivant pas à rester sur place bien longtemps. Pourtant, l’âge avançant, ils avaient maintenant des responsabilités et des métiers les enchaînant à un endroit. « Avec le restaurant tu vas passer de plus en plus de temps ici » Autant faire de l’endroit une demeure dans laquelle elle se sentait bien. C’était important de trouver une maison sécurisante aux yeux du brun. « Et promis, on partira quand même en vacances » La conversation dériva sur le prochain vernissage du peintre. Un évènement important qui pouvait faire une grosse différence pour son compte en banque et sa notoriété. Il se savait chanceux d’avoir une amie aussi douée que Winefride pour s’occuper du buffet. Il avait une totale confiance en elle et accepterait ses idées les yeux fermés. Et même si elle voulait garder le buffet secret jusqu’à la dernière seconde, il n’aurait aucune crainte. En la voyant si enjouée à l’idée de s’occuper de la nourriture, un sourire se dessina sur le visage du brun. Il l’admira, ne pouvant s’empêcher de la trouver magnifique quand elle était aussi passionnée. Son regard se fit plus doux, jute quelques secondes, avant de se reprendre en attrapant la bière. « Prends juste la soirée, ça commencera aux alentours de 19h, pas avant. » Il en ferait son invitée d’honneur sans aucun doute. « J’ai hâte » Il bu quelques gorgées à la soirée en perspective tout en l’écoutant. « Des affaires ? Tout va bien ? » Il fronça les sourcils, inquiet. Il ne posait pas plus de questions que nécessaire mais il s’assurait que Winnie pouvait tout lui dire si elle le voulait.

En parlant de sujet qui fâche, Percy enchaina sur l’homme qui envoyait des sms à Winnie avant son départ. « Il lâche pas l’affaire » Cela l’agaçait, même s’il ne voulait pas comprendre pourquoi . Il bu une gorgé quand elle avoua avoir été voire un verre avec lui. « No offense mais il a l’air d’un réel idiot de toute façon. Je l’ai directement sentit » Oui, à travers quelques SMS. Comme il avait sentit que l’ex fiancé de la cheffe était un pourri.

Posant la bière sur l’ilot central, Percy se passa la main dans les cheveux avant de commencer son récit. « J’y suis allé pour bosser j’te rappelle, je n’ai pas passé mon temps à vagabonder » Grace à des connaissances en Angleterre, il avait eu un poste de remplaçant dans un centre d’art. « J’me suis fait reprendre 50 fois sur mon accent Americain et ils m’appelaient le Cowboy » Il se mit à rire « Tout ça parce que j’ai mis de la country en arrivant en voiture un jour ! » Il haussa les épaules « Mais j’ai quand même gouté de nouvelles choses ! Bu des tonnes de bières et rencontré du monde alors c’était positif » Il lui lança un sourire «Puis j'ai fais quelques planches de BD, faut que j'te les montre »

code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Winefride SchrödingerLa figue, fruit de l'amour
Winefride Schrödinger
https://www.ciao-vecchio.com/t9340-winefride-schrodinger https://www.ciao-vecchio.com/t9360-winefride-39-ans-cheffe-etoilee-chez-farfalle-che-cantano
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Anne Hathaway - © Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Tromperies.
Messages : 99 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 The-hustle-anne-hathaway
Âge : 39 ans
Métier : Cheffe étoilée chez « Farfalle Che Cantano ».
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Sam 5 Fév - 18:10 )
"Mais après si tu t'occupes de la décoration, tu vas vouloir rester vivre." Elle rigola. "Je ne sais pas si je suis mentalement prête à vivre avec un garçon." Pourtant, Percy serait bien le seul homme qu'elle aimerait avoir à ses côtés quand elle rentre du travail. Hors de question de l'avouer. Ce qu'ils avaient été parfaits, pourquoi vouloir changer une équipe gagnante ? Winefride n'aimait pas forcément le changement dans ses relations intimes. "Ouais… Je sais. Parfois, je me dis que j'aurai mieux fait de continuer d'écumer les routes." Mais ils n'avaient plus 20 ans. Au moins, maintenant, elle avait de l'argent pour voyager au lieu de dormir dans les rues de villes inconnues. "J'ai déjà trouvé notre prochaine destination, on y va dès que tu es prêt à repartir." Car elle l'était toujours.

Mais avant, il y avait le vernissage de la nouvelle gallérie. Évidemment qu'elle allait s'occuper de la nourriture. Cela n'était pas discutable. Percy savait. Winefride se devait de le taquiner. Elle avait ce genre de réception. C'était un défi. De trouver des recettes bonnes, mais facilement mangeables. Pendant des années, elle avait refusé de se prêter au jeu. Aujourd'hui elle ne le fait que pour Percy. Mais une fois de plus, il n'avait pas à le savoir. La cheffe ne rata pas le regard de son ami qui la fit rougir. Alors, elle but presque goulûment pour chasser ces tiraillements dans ses intestins.

"T'es mignon toi faudra que je prépare tout avant et apporte ça à la galerie. Je prévoirais large. Que tu ne stresses pas à cause de ça." Hochant la tête, elle ne s'attarda pas sur le sujet des affaires. "Toujours la même rengaine." Les Gnocchis rendaient leur vie agaçante. Elle espérait qu'ils n'essayent pas de saboter le vernissage de Percy.

Parlant de l'homme qui ne la lâchait pas d'un iota par SMS, Winefride n'embellissait pas le personnage. Il n'y avait rien à mettre en valeur. Il était insipide. Probablement, car sa barre était trop haute pour quiconque.

"La prochaine fois qu'il m'envoie un SMS tu n'as qu'à répondre et te faire passer pour mon copain va." Cela ne la dérangerait pas. "On sait tous les deux que je suis nulle pour choisir la bonne pantoufle à mes pieds."

Winefride écouta attentivement son ami. Percy revenait de Londres. Elle sourit en l'entendant affirmer avec vigueur qu'il n'y avait pas été en vacances. Mais quand même. L'un comme l'autre ne manquaient jamais une opportunité pour marcher dans les rues des villes qu'ils visitent. Sans raison. Sans but. Juste parce qu'ils le peuvent. Elle rigola en entendant Percy dire qu'il avait été surnommé Cowboy.

"J'ai toujours aimé ton accent. Ils sont juste jaloux va." Winefride termina sa bière et alla en rechercher une. Elle en rouvrit une également pour Percy. "Bouge pas, Cowboy." Elle se redressa et demanda en allemand de mettre de la musique country. "Tiens comme ça, tu seras comme au pays." Winefride aimait les aventures que son ami dessinait. Elle posa son coude sur l'îlot, sa tête dans sa main. "Dis-moi tout. Tu lui as fait vivre quelles aventures ?"


Wonderwoman.
C’est comme d’être dans un train qui roule à 300 km/h. Ce serait vraiment, vraiment très chouette de descendre et de rester sur le quai une petite minute.▬ Grey's Anatomy + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Percy SenbergLa pomme, fruit libéré
Percy Senberg
ID : BW, Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Jake Gyllenhaal @tearsflight
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : //
Messages : 24 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 C2ebb4d2c9afe3e39e4ac987e486c899
Âge : 41 ans
Métier : Artiste peintre. Il tient également une petite galerie d'art
Style RP : Pronoms RP : Il / Percy
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Lun 21 Fév - 17:55 )
Did you miss me ?
@Winefride Schrödinger & Percy Senberg
« Ce qu’il faudrait surtout savoir c’est si un garçon serait mentalement prêt à vivre avec toi ! » Il rigola, jamais le dernier pour lancer des piques à son amie « Il faudrait être maso ou délibérément fou pour faire ce choix » Et pourtant il passait le plus clair de son temps avec elle, depuis des années. Percy décidait même de la retrouver en voyage lorsqu’ils étaient séparés. Le brun savait surtout qu’il serait bien trop jaloux si un homme s’installait dans la vie de Winnie. Il ne le disait jamais à haute voix non, il osait à peine se l’avouer lui-même. Pourtant les sensations étaient bien présentes, surgissant quand il s’y attendait le moins. « Notre prochaine destination ? Dis-moi tout » Il fronça les sourcils, tout de suite intéressé par la conversation. Il y avait encore tellement d’endroits que l’Americain voulait visiter. Tant de cultures à découvrir, tant de langues à écouter et de mets régionaux à goûter.

Mais le vernissage devait se faire avant. Evidemment Percy demanda de l’aide à la cheffe pour le buffet. Qui d’autres pouvait s’en charger ? « Tu as les clefs de la galerie de toute façon, tu pourras venir quand tu veux. J’aurai tellement de boulot que je risque de courir partout jusqu’au commencement » Ce qui n’était pas un problème à ses yeux, il aimait l’adrénaline que ce genre de journée lui apportait.

Alors qu’il se trouvait en Angleterre, Percy avait énormément pensé à Winnie. Et bien sûr, il s’était demandé si elle avait rencontré l’homme lui envoyant tant de SMS. Pas besoin d’être un génie pour comprendre les intentions de l’inconnu. « Avec plaisir, je lui répondrai à ta place » Il réfléchissait déjà à ce qu’il allait écrire « T’inquiète pas va. Quand tu seras vieille et toute ridée je pousserai ton fauteuil roulant » Autrement dit, elle n’avait pas besoin de trouver quelqu’un d’autre. Ils avaient toujours pris soin l’un de l’autre après tout, pourquoi changer cela ?

Terminant doucement sa boisson, Percy raconta les derniers mois en Angleterre. En entendant son amie parler Allemand, il se tourna vers l’enceinte connectée et sourit en entendant le genre de musique. Bien qu’elle lui posa une question sur ses dessins, Percy se leva, mima de saluer Winnie avec un chapeau de Cowboy et fit le tour de l’ilot centrale pour lui attraper la main. « Le dessin ce sera pour plus tard » L’artiste l’attira au centre de la pièce avant de la faire tourner en riant. Il était toujours le premier à se retrouver sur la piste et son amie le savait…Surtout quand on lui mettait de la country. Déposant sa bière sur l’ilot, il passa un bras  autour des hanches de la cheffe avant de sourire en coin. « Une danse ? » Il était sûrement un peu tard pour demander puisqu’il commençait déjà à bouger au rythme lent de la musique. Mais jamais son étreinte était trop serrée pour que Winnie ne puisse pas s’en défaire. Se rapprochant d’elle, Percy lui glissa à l’oreille « En tout cas, personne ne danse aussi bien que toi là-bas » Sourire en coin et clin d’œil entendu.

code by exordium.




Musique :
Revenir en haut Aller en bas
Winefride SchrödingerLa figue, fruit de l'amour
Winefride Schrödinger
https://www.ciao-vecchio.com/t9340-winefride-schrodinger https://www.ciao-vecchio.com/t9360-winefride-39-ans-cheffe-etoilee-chez-farfalle-che-cantano
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Anne Hathaway - © Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Tromperies.
Messages : 99 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 The-hustle-anne-hathaway
Âge : 39 ans
Métier : Cheffe étoilée chez « Farfalle Che Cantano ».
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Lun 21 Fév - 18:42 )
“Exactement ! Il n’y a pas une âme assez folle pour faire une telle erreur !” Surenchérit-elle en rigolant de plus belle. “Mais bon y’a pire comme sentence, au moins il mangera super bien ! Et on dit toujours que le chemin le plus rapide pour avoir le cœur d’un homme, c’est par son ventre.” Winefride avait testé cette théorie plusieurs fois. “J’ai plein d'exemples pour corroborer cette thèse !” Évidemment qu’elle avait séduit par la seule chose dans laquelle elle est douée selon elle. Sans sa cuisine, qui serait-elle ? “Tu ne veux pas la surprise ? Genre, tu me donnes ton passeport et je prends nos billets ?” Cela pourrait être si amusant. “Après ton vernissage pourquoi pas.” Winefride n’était pas sorti d’Italie depuis trop longtemps. Continuant de boire, elle hocha la tête : “Ton père a rénové le logement au-dessus de la galerie d’ailleurs ? Les hauteurs de plafonds sont tellement belles.” Elle avait longtemps lorgné sur les détails de ce bâtiment magnifique. Pour sûr que c’était un bel endroit. “T’en fais pas hein ? Je serais là pour garder un œil sur tout pour que tu puisses profiter d’un bon bain de foule Monsieur l’Artiste.” Winefride avait toujours cru en son meilleur ami. Elle avait toujours été sa fan numéro un et comptait bien le rester.

Parlant de l’homme qui lui envoyait des messages avant que Percy ne parte, elle le tenait informer de l’évolution : confirmant que cela n’allait pas aller plus loin. Si jamais il devenait trop lourd, elle demanderait à l’homme qui lui faisait face de prendre la relève.

“Il suffira de lui dire ce que tu as dit un peu plus tôt : qu’avoir une relation avec moi, c’est se tirer une balle dans le pied et attendre que la gangrène ronge la jambe.” La cheffe savait qu’elle n’était pas la plus facile à vivre. “Tu es trop aimable. Compte pas sur moi pour te torcher le cul et te laver par contre.” Elle rigolait, mais Percy devait savoir que toutes ces choses, elle le ferait. Parce qu’ils étaient trop importants l’un pour l’autre pour ne pas s’épauler de la sorte.

Continuant de boire, elle était pendue aux lèvres de son meilleur ami. Elle aimait l’entendre parler, raconter ses périples aux quatre coins du monde : la rendant aussi jalouse que curieuse. Il n’y avait que Percy pour autant captiver son attention pour sûr. C’était peut-être pour cela qu’aucune âme n’arrivait à s’implanter dans son cœur : Winefride ne cessait jamais de les comparer à lui. Mettant une playlist pour faire plaisir à l’Américain et lui prouver ainsi que ce n’était pas une tare d’avoir un accent comme le sien, elle s’empressa de lui demander ce qu’il avait dessiné.

En le regardant faire, elle se mit à rire et hocha négativement la tête : elle connaissait Percy trop bien. “Oh ne me fais pas regretter d’avoir mis de la country !” Siffla-t-elle en terminant sa bière pour se donner du courage. “Tu abuses…” Parce que Winefride ne pouvait pas lui dire non. “Il semblerait que tu ais déjà décider de ça…” Répondit-elle quand l’artiste lui posa la question. En entendant la chanson, son sourire s’agrandit : “À croire que tu en as fait exprès…” Même si Percy ne pouvait pas contrôler cette playlist.

Posant sa tempe contre sa joue, elle suivit le mouvement : “Beau parleur.” Souffla-t-elle à son tour en posant ses mains dans son dos, respectueusement même si elle aurait pu les glisser un peu plus bas sans que cela ne soit un souci. “Tu m’as manqué grand crétin.” Ses journées étaient beaucoup plus calme quand il n’était pas là. Malheureusement ou heureusement. “La prochaine fois que tu pars, tu m’emmènes dans tes bagages.” Parce que voyager lui manquait certes, mais avec Percy encore plus.


Wonderwoman.
C’est comme d’être dans un train qui roule à 300 km/h. Ce serait vraiment, vraiment très chouette de descendre et de rester sur le quai une petite minute.▬ Grey's Anatomy + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Percy SenbergLa pomme, fruit libéré
Percy Senberg
ID : BW, Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Jake Gyllenhaal @tearsflight
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : //
Messages : 24 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 C2ebb4d2c9afe3e39e4ac987e486c899
Âge : 41 ans
Métier : Artiste peintre. Il tient également une petite galerie d'art
Style RP : Pronoms RP : Il / Percy
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Lun 21 Fév - 20:47 )
Did you miss me ?
@Winefride Schrödinger & Percy Senberg
« C’est vrai qu’avoir un bon plat en rentrant du boulot c’est toujours un point positif » Lui était absolument terrible derrière les fourneaux. Il avait pourtant essayé plusieurs fois, mais il était plus du genre à rater des pâtes que de sortir un chef-d’œuvre. L’art dans lequel il excellait c’était la peinture. Il aimait aussi l’art dramatique, même s’il était bien moins passionné. « Heureusement qu’Agatha cuisine en gros, sinon je passerai mon temps à avaler des nouilles instantanées » Passant parfois des jours entiers dans son studio, il était un adepte des plats tout prêts. « Allons-y pour la surprise alors ! » Il alla vers son manteau et y sortit son portefeuille. Puisqu’il avait prit l’avion quelques heures plus tôt, son passeport y était encore rangé. Il le posa dans la main de son amie « Et voilà,je te laisse tout arranger » Percy n’avait jamais eu besoin de tout contrôler. Au contraire, il aimait l’adrénaline que lui procurait l’inconnu. Puis il avait assez confiance au jugement de Winnie pour trouver une destination parfaite. Et si elle ne l’était pas…Et bien leur duo la rendrait. L’Américain se mit à rêver de pays exotiques, de températures basses ou de plages au sable fins. « J’ai hâte en tout cas »

« Oui, le logement au-dessus à été terminé un peu avant la galerie. Je pense que ça te plaira » Percy avait toujours su que son amie aimait les locaux. « Je l’ai aménagé. C’est sobre et cosy tu verras » Est-ce qu’il espérait qu’elle viendrait y passer quelques soirées après le travail ? Evidemment. Un autre endroit où ils pourraient se retrouver. « Il faudra aussi que tu admires mon travail » Même si elle aurait le temps de le faire plus tard.

Percy ne se privait jamais de dire ce qu’il pensait des hommes qui tournaient autour de Winefride. Le dernier en date n’avait pas plus d’éloge que les précédents. Aucun n’était assez bien. « Oh. Et je dirai aussi que tu attaques avec des louches ! » Il se mit à rire avant de parler de l’avenir. « Je serai OBLIGE d’appeler une jolie infirmière alors. Quel dommage » L’Americain pourrait passer des heures à racontes ses voyages. Mais Winnie trouva LA seule qui arrêta ses paroles. Un peu de musique et le brun était incontrôlable. Il aimait bien trop danser pour se retenir : surtout devant sa meilleure amie. Il se mit à sourire en l’entendant râler. « Une danse n’a jamais tué personne » Il passa un bras autour d’elle et sourit en réalisant la chanson que l’enceinte avait choisie de jouer. « Je suis innocent. Je ne parle pas Allemand » Il ne pouvait donc pas contrôler l’objet. Il ferma les yeux et continua à suivre le rythme de la musique, se laissant sans difficulté envelopper par l’atmosphère nouvelle de la pièce. « Tu m’as manqué aussi » Moment de sincérité. Il hocha doucement la tête « Tu as mon passeport, j’peux plus partir sans ton aval » Cela le fit sourire. « Ca m’aiderait que tu sois là en plus, parce que tu apparais de plus en plus dans mes planches tu sais ? » Même si le personnage ne portait pas son nom, il s’inspirait grandement de Winnie. La chanson terminée, Percy décala son visage pour la regarder, puis il s’éloigna pour aller rechercher la bière préalablement posée. Les paroles de la chanson l’avaient légèrement perturbé et il chassa tout sentiments avec quelques gorgées. « Tu veux passer à la galerie demain alors ? J’peux rester pioncer ici ? » Il savait déjà plus ou moins la réponse mais demandait quand même


code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Winefride SchrödingerLa figue, fruit de l'amour
Winefride Schrödinger
https://www.ciao-vecchio.com/t9340-winefride-schrodinger https://www.ciao-vecchio.com/t9360-winefride-39-ans-cheffe-etoilee-chez-farfalle-che-cantano
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Anne Hathaway - © Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Tromperies.
Messages : 99 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 The-hustle-anne-hathaway
Âge : 39 ans
Métier : Cheffe étoilée chez « Farfalle Che Cantano ».
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Lun 21 Fév - 21:13 )
Winefride leva sa bière pour saluer cette phrase avant d’en prendre plusieurs gorgées. Elle ne buvait pas en temps normal, mais Percy était revenu en ville : elle ne pouvait pas s’empêcher d’être joviale. Ce soir, contrairement aux autres, il y avait quelqu’un avec elle dans cette grande villa impersonnelle. Et ce n’était pas n’importe qui. “Elle a fait des progrès ?” La cheffe lui avait envoyé des conseils. “Il faudra qu’elle me montre ses progrès.” Les colocataires de Percy la connaissaient. Surprise de le voir se lever, elle le suivit du regard avant d’attraper précieusement le passeport. Posant sa bière, elle ouvrit la première page : “Mooh, j’avais oublié cette bouille cute !” Dit-elle en rigolant. “Je nous organise ça bientôt, promis.” Elle alla le ranger précieusement avec le sien et retourna auprès de son ami. “Il faudra que tu me fasses visiter.” Pour sûr qu’elle allait squatter. La galerie était proche du restaurant.

Continuant de rire aux éclats alors qu’il évoquait à nouveau le coup de louche, elle hocha négativement la tête : “Tu vas me le ressortir encore longtemps ça ? Je ne t'ai même pas fait mal, tu as juste prétendu pour tenter de m’apitoyer. Je te connais Senberg !” Winefride ne tombait plus dans ces pièges. “Prends là avec des beaux cheveux surtout.” Elle lui fit un clin d’œil : “Qu’on puisse partager.” Qui sait si ses goûts changeaient avec les années. En réalité, dire cela était purement un mécanisme de défense. Comme à chaque fois que Percy parlait d’une potentielle autre femme dans sa vie. “Ne dis pas ça, tu sais qu’en France au quinzième siècle un village entier s’est mis à danser ? Il y a eu des morts mêmes !” Une histoire qu’elle avait entendue de la bouche d’une native de ce village. “Tu ne devrais pas rire de ça.” Dit-elle d’un air faussement sérieux en s’approchant de lui pour accepter de danser.

Plongée dans l’instant présent, Winefride savoura ce contact si grisant. Chaque fois qu’ils étaient ainsi, elle laissait son esprit divaguer et tout ce qu’elle pensait ressentir pour Percy remontait à la surface. Demain, elle arriverait à se convaincre qu’ils ne sont qu’amis avec de temps en temps des bénéfices. Mais comme dans toutes les comédies romantiques : elle s’était fait avoir. Tellement pathétique et prévisible que penser ça l’aidait à garder les pieds sur terre. Elle ne serait pas comme les femmes de ces films qui tombaient pour toujours dans les bras de leur love interest.

“Tu veux que je pose pour toi ?” Demanda-t-elle doucement : “Tu me l’as jamais demandé, mais si tu le fais, j’accepterai, tu sais.” Oh cela risquerait de dégénérer. Très certainement. Se plongeant dans son regard à la fin de la chanson. Elle souriait bêtement. Le pire étant qu’elle le savait et cela l’énervait. Le laissant s’éloigner, elle hocha la tête : “Tu peux, mais sur le canapé.” Elle s’approcha de ce dernier et poussa la table : “Je t’ai mis des draps tout propres…” Winefride savait qu’il ne se contenterait pas de ça. “Je t’y accompagnerai, c’est pas loin du travail alors comme ça, je pourrais commencer plus tôt.” Dit-elle en ouvrant le dit lit. “Et voilà, tu vas dormir comme un loir ici !” Elle retourna dans la cuisine. “Une autre bière ?”


Wonderwoman.
C’est comme d’être dans un train qui roule à 300 km/h. Ce serait vraiment, vraiment très chouette de descendre et de rester sur le quai une petite minute.▬ Grey's Anatomy + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Percy SenbergLa pomme, fruit libéré
Percy Senberg
ID : BW, Marie
Pronom : Elle
Faceclaim : Jake Gyllenhaal @tearsflight
Sujets sensibles : Auto-mutilation
Thème·s abordé·s : //
Messages : 24 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 C2ebb4d2c9afe3e39e4ac987e486c899
Âge : 41 ans
Métier : Artiste peintre. Il tient également une petite galerie d'art
Style RP : Pronoms RP : Il / Percy
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant et après tant qu'on en discute ensemble
Longueur : Cela dépend des sujets, je m'adapte facilement. Aucune pression :)

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Mer 23 Fév - 13:01 )
Did you miss me ?
@Winefride Schrödinger & Percy Senberg
« Franchement ? Elle se débrouille plutôt bien ! Mais tu demandes l’avis d’un type qui peut faire bruler des pâtes ! » Il rigola, autant dire qu’il n’avait jamais de grandes attentes niveau repas. Il savait néanmoins reconnaitre le talent de sa meilleure ami. Elle avait la capacité de décupler les saveurs avec une facilité incroyable. Parlant du prochain voyage, Percy alla chercher son passeport pour le donner à Winnie. L’idée de partir à l’aveugle lui plaisait bien. « Et oui ! J’ai la capacité d’être beau, même sur les photos d’identité » Chose qui était loin d’être aisé. Il la suivit du regard alors qu’elle rangeait le précieux objet. « On ira demain si tu veux. Comme ça tu me diras ce que tu en penses »

« Tenter de t’apitoyer ? Tu penses vraiment que je serai capable d’une telle chose ? »
Il prit un air outré, avant d’éclater de rire. « N’empêche, tu vas encore l’entendre longtemps oui » Il saurait l’utiliser dans le futur. Et en parlant du futur, Winefride ne tarda pas a lui indiquer qu’elle ne comptait pas s’occuper de lui plus vieux. Une image qui le fit sourire. Même si son âge ne le dérangeait pas, il avait du mal à s’imaginer ridé et fatigué par la vie. « Partager ? Attends t’es en train de me proposer un plan à trois ? » Il bu une gorgée de sa bière avant de la pousser gentiment du coude. La perche tendue était tellement facile à attraper qu’il s’en serais voulu de ne pas l’avoir utilisée.

La musique changea l’ambiance et c’est sans attendre que le brun attrapa la main de l’hôte pour la faire danser. « Evidemment que tu me sors un fait historique pour prouver que j’ai tort » Il reconnaissait bien sa meilleure amie. Sans plus en ajouter, il posa doucement sa tête contre celle de Winnie et commença à danser. C’était plaisant, trop pour que son cerveau ne divague pas. Mais il était roi dans le domaine de l’auto-persuasion et ravala la tonne de sentiment en s’éloignant pour reprendre sa boisson.

« Poser pour moi ? » Il n’y avait jamais vraiment réfléchit. Parce qu’il connaissait les expression de Winnie par cœur et il lui suffisait de fermer les yeux pour voir nettement son visage. Ainsi il pouvait la dessiner partout, sans même avoir besoin de model. « Pourquoi pas. Ca pourrait être drôle. Puis tu deviendrais ma muse » La cheffe prépara le canapé sous le regard désapprobateur de Percy. Il n’avait aucune envie de dormir ici. « Dormir comme un loir ? J’vais me casser le dos ouais » Il la suivie du regard « Après l’avion j’avais espéré un vrai lit. En plus j’suis grand, j’vais mal dormir » Il exagérait oui, la literie n’était pas si mauvaise. Il montra la chambre d’un signe de la main « J’peux pas squatter le lit ? Je serai sage, promis » Comme une image même



code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Winefride SchrödingerLa figue, fruit de l'amour
Winefride Schrödinger
https://www.ciao-vecchio.com/t9340-winefride-schrodinger https://www.ciao-vecchio.com/t9360-winefride-39-ans-cheffe-etoilee-chez-farfalle-che-cantano
ID : Sharky // Ingrid
Pronom : Elle
Faceclaim : Anne Hathaway - © Proserpine
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Tromperies.
Messages : 99 Winnie - Did you miss me ? - Page 2 The-hustle-anne-hathaway
Âge : 39 ans
Métier : Cheffe étoilée chez « Farfalle Che Cantano ».
Style RP :
Pronoms RP : Elle
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le Mer 23 Fév - 19:36 )
Winefride rigola en l’entendant rappeler le terriblement événement des pâtes brûlées. Pour sûr qu’elle s’en souvenait, comment oublier une telle chose : “Et encore, je pense que les italiens te pardonneront cet affront, mais celui des casser les spaghettis pour les manger, c’est un grand non.” Elle s’était fait assez tapée sur les doigts à son arrivée ici par des collègues italiens pour avoir retenu la leçon. Continuant de sourire, elle ne pouvait pas nier qu’il était beau. Il avait un charme fou et elle l’avait vu l’utiliser sur beaucoup de personnes : on lui demandait souvent comment elle faisait pour résister. La vérité, c’est qu’elle ne le faisait pas, mais était devenue experte dans l’art de le dissimuler. “C’est d’accord.” Cela semblait être un bon plan. Toutes les excuses étaient bonnes pour passer du temps avec Percy maintenant qu’il était de retour à Naples.

“Je pense que si cela était un sport national, tu en serais le champion olympique !” Répliqua-t-elle du tac au tac histoire d’accentuer le visage outré de son ami. “Je m’en fiche ! Je sais que toutes les personnes qui te connaissent se mettront de mon côté pour dire que tu l’as mérité.” Il ne partageait pas forcément le même cercle d’amis, mais il y avait des connaissances communes. Parler du futur ne lui faisait pas peur, car une part d’elle-même resterait toujours convaincue qu’ils seraient dans les années à venir de l’un et de l’autre. “Tsssss ou plutôt toi qui es incontinent dans une autre pièce et moi qui parle à l’infirmière.” Elle n’avait jamais touché une femme, mais savait reconnaître la beauté de ses sœurs.

Danser contre lui était perturbant… Bien qu’agréable. Winefride aimait se sentir tout près de lui. Il avait cette aura apaisante sur elle, ce petit quelque chose qui faisait que son cerveau arrêtait de marcher à cent à l’heure pour pouvoir se poser et profiter de l’instant présent. Percy n’était pas n’importe qui dans son coeur et personne ne pourrait le détrôner. Pour ses proches, il est la raison pour laquelle aucun homme n’arrive à poser son ancre. S’éloignant à nouveau, elle redescendit sur terre avec une proposition inédite.

“Je ne sais pas si muse, je suis, mais mon profil n’est pas dégueulasse à ce qu’il paraît.” Winnefride préférait tourner à la dérision ce compliment qu’on lui avait dit une fois. Percy avait aidé à lui redonner confiance en elle, mais elle restait tout de même remplie d’insécurités. C’était comme ça. S’afférant à préparer le lit, elle ne savait même pas pourquoi elle s’embêtait : il n’allait pas dormir dedans. C’était évident. “La dernière fois qu’on a partagé un lit, ça n’a pas du tout été sage…” Ils avait un peu abusé de la boisson ce soir-là et la cheffe ne regrettait pas au fond de cet écart qui arrivait une fois tous les trois, quatre ans. Quand ils sont trop faibles pour continuer de se résister. Reprenant appui sur l’îlot, elle le regarda doucement : “Prends donc le lit, je dormirai sur le canapé, cela ne me dérange pas.”


Wonderwoman.
C’est comme d’être dans un train qui roule à 300 km/h. Ce serait vraiment, vraiment très chouette de descendre et de rester sur le quai une petite minute.▬ Grey's Anatomy + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Winnie - Did you miss me ? - Page 2 Empty
# Sujet: Re: Winnie - Did you miss me ? ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Winnie - Did you miss me ? -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: San Giovanni a Teduccio :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2