Un caffè. // Loris

Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Apple AirPods Pro à 199€
Voir le deal
199.99 €

 

- Un caffè. // Loris -

Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Agatha BenucciL'abricot, fruit du bonheur
Agatha Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t8837-agatha-benucci https://www.ciao-vecchio.com/t8838-agatha-29-ans-medecin-urgentiste
ID : Ingrid // Sharky
Pronom : Elle
Faceclaim : Alycia Debnam-Carey @Doriana the amazing
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Âge : 29 ans
Métier : Médecin urgentiste, sa première année en tant que titulaire.
Messages : 1774 Style RP : Pronoms RP : Elle / Agatha
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Un caffè. // Loris Empty
# Sujet: Un caffè. // Loris ( le Sam 12 Mar 2022 - 21:34 )
Elio était parti avec Ban-Ryu et leurs enfants en Corée. Bien sûr, elle aurait pu y aller. Évidemment qu’elle aurait été la bienvenue dans le jet privé dans celui qui ne pourra jamais officiellement devenir son beau-frère, mais c’était tout comme. Elle était reconnaissante au fond que son frère puisse se reposer sur un homme comme lui. Agatha n’était pas assez égoïste pour souhaiter de voir Elio malheureux et seul. Comme elle. Au moins, lui était loin. Il était en sécurité, Charlie également. Il ne restait plus qu’elle. Face au serial killier qui hantait les rues de Naples, face à ce père au comportement réprobateur et contre nature. Elle tenait bon. Tant bien que mal. Agatha avait repris l’habitude de regarder par-dessus son épaule quand elle sortait, de bien vérifier que personne ne l’attendait à la sortie de l’hôpital. La peur, vieille amie, revenait lui tenir compagnie.

Malgré ses heures à l’hôpital, malgré la terreur qui sciait ses intestins et pesait dans son estomac : elle avait enfilé son jean, son t-shirt et son hoodie - des vêtements passe-partout - et s’était paré d’un bonnet noir pour couvrir ses cheveux tombant en cascade sur ses épaules.

Passant la porte du café Lorella & Tiziano, elle alla au comptoir pour commander un thé à la menthe et un cookie frais avant de s’installer dans un coin. Le même. On ne pouvait pas les voir de la rue, à croire qu’elle avait déjà un mauvais pressentiment à l’époque. En attendant Loris, elle sortit son calepin et son crayon de bois pour commencer à lire ses notes. Des noms codés pour des patients. Elle étudiait constamment. Elle apprenait de ses erreurs, des erreurs des autres : Agatha ne se reposait jamais sur ses lauriers et mettait en doute ses connaissances constamment.

À chaque son de clochette, elle levait la tête. Anxieuse. À chaque fois, un long souffle sortait de ses lèvres. Agatha ne l’avait pas encore vu aujourd’hui, car oui, elle l’avait déjà vu. Plusieurs fois. De quoi confirmer cette peur qui n’était pas factice. Qui n’était pas inventé. Quand elle croisa enfin le regard de Loris, elle lui fit un petit sourire et lui fit signe. Le laissant commander, une fois proche d’elle, elle le salua en bonne et due forme :

“Bonjour Loris.” Continuant de lui offrir ce sourire qui la caractérisait, elle croisa ses bras sur la table : “Comment tu vas ?” Oui, ils se tutoyaient maintenant. Ils avaient eu la chance et le temps d’apprendre à se connaître.


Big brother
“Un frère est un ami donné par la nature.”
Gabriel Legouvé by Wiise


Dernière édition par Agatha Benucci le Mer 8 Juin 2022 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loris PiccoliniLa figue, fruit de l'amour
Loris Piccolini
https://www.ciao-vecchio.com/t9535-loris-piccolini#303899 https://www.ciao-vecchio.com/t8899-loris-o-36-ans-o-galeriste
ID : Sandrine
Pronom : Elle
Faceclaim : Thom Morell ©Sandrine
Thème·s abordé·s : infidélité, abandon
Un caffè. // Loris Tumblr_pg8q1wOWzB1qeyqvxo4_500
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
Messages : 884 Style RP : Pronoms RP : j'écris en Il. Flashback : non. RPs hot : avant/après. Pas le pendant. Longueur : sans pression. Autre : je ne lis pas le "Tu" qui m'est trop intrusif et je n'aime pas qu'on c/c mes dialogues dans les RP. Je n'écris plus avec les hommes que je ne connais pas.
Un caffè. // Loris Empty
# Sujet: Re: Un caffè. // Loris ( le Mar 7 Juin 2022 - 11:31 )
Spoiler:

La porte poussée, le regard de l’artiste part à la recherche du médecin qu’il aperçoit dans un coin du café. Loris se fige, prend un temps pour souffler. Depuis son accident, en 2018, il lui est arrivé, à plusieurs reprises, de revoir Agatha, de prendre un verre en sa compagnie et de se raconter les nouvelles, mais à chaque fois, c’est s’obliger à faire face aux souvenirs qui remontent, à revoir les images de l’accident, se reprendre en pleine figure qu’il n’a pas su maîtriser son véhicule… La dispute avec Leia, puis la perte de sa jambe. C’est très lourd pour lui. Lorsque ça s’est déroulé, Agatha s’est montrée bienveillante, rassurante et si au début, iels se voyaient encore pour un suivi médical et psychologique, leurs rendez-vous ont pris un chemin différent, leur lien aussi. Il ignore comment le définir.

Après quelques secondes, il s’approche du comptoir pour commander un café, indique la place où il sera, puis rejoint Agatha. Il tire la chaise, s’installe en face d’elle et expire, brisant ensuite son silence pour lui répondre.
- Bonjour Agatha, dit-il, en croisant les bras sur la table. Cette fois-ci, c’est moi qui vais te poser la question en premier.
De cette façon, en ramenant la conversation sur elle, l’italien prend de ses nouvelles, et gagne du temps. Il ne sait pas quoi répondre à ça, ignore s’il va bien ou non. Il y a des hauts, des bas, des moments où la culpabilité s’invite en lui, surtout lorsqu’il se retrouve auprès de sa meilleure amie.
- Comment tu te sens, avec ce qui se passe ? Les jours doivent être pénibles…
Il n’est pas sans ignorer qu’un homme sème la panique à Naples. Ce qui dure de plusieurs mois, et toujours aucune trace ?
Revenir en haut Aller en bas
Agatha BenucciL'abricot, fruit du bonheur
Agatha Benucci
https://www.ciao-vecchio.com/t8837-agatha-benucci https://www.ciao-vecchio.com/t8838-agatha-29-ans-medecin-urgentiste
ID : Ingrid // Sharky
Pronom : Elle
Faceclaim : Alycia Debnam-Carey @Doriana the amazing
Sujets sensibles : Validisme, Zoophilie ainsi que la violence animale en générale et la psychophobie.
Thème·s abordé·s : Violence sur les enfants - Deuil - Alcoolisme
Âge : 29 ans
Métier : Médecin urgentiste, sa première année en tant que titulaire.
Messages : 1774 Style RP : Pronoms RP : Elle / Agatha
Flashback : Oui.
RPs violent : Oui.
RPs hot : Avant, pendant, après, pas de soucis. Les rps de ce genre ne me dérange pas.
Longueur : J'écris sans pression, comme ça me vient et je sais m'adapter au besoin.

Un caffè. // Loris Empty
# Sujet: Re: Un caffè. // Loris ( le Mer 8 Juin 2022 - 23:18 )
Spoiler:

Agatha gardait le lien avec ses patients dont elle pressentait qui avaient encore besoin d’elle. Elle n’avait pas le cœur à les laisser faire face à l’adversité seul, sans les conseils d’un professionnel. Tout était plus rassurant quand quelqu’un qui faisait des études était à vos côtés. Enfin, c’était ce qu’elle pensait et croyait. Loris et Leia étaient les premiers patients qui ont marqué ses études. C’est pour ça qu’elle continuait de les garder dans son champ de vision. Notamment Leia qui avait perdu une jambe dans le processus. Une étape traumatisante, qui à changer sa vie. Et celle de Loris. La culpabilité était toujours tangible quand ils se voyaient. Agatha ne pouvait pas enlever ça, seul le concerné pouvait faire ce travail sur lui.

En voyant Loris, elle lui sourit doucement. Le docteur fut surpris, elle ferma le carnet en accrochant le crayon de bois. “Je t’écoute.” Dit-elle doucement, avec cette voix qui la définissait. Agatha perdit un peu son sourire, elle avala sa salive et remercia le serveur qui apporta sa commande. “Oui, c’est difficile. D’être impuissante… D’espérer que chaque coup de fil de l’ambulance nous donne une chance de sauver une vie… Au lieu de l’accompagner ou de juste l’envoyer en bas.” Agatha savait choisir ses mots. Loris n’était pas du domaine médical, elle lui épargnerait les détails. “Mais ce n’est pas la seule chose.” Elle souffla longuement. Elle n’avait jamais parlé de son père à une autre âme. “Mon père est sorti de prison…” Agatha laissa sa phrase en suspens. Prit une nouvelle gorgée de sa boisson chaude pour se réconforter : “Et je sais qu’il me cherche… Il veut me retrouver.” Plusieurs fois, il l’avait suivi. “Ne t'en fais pas... Ce n'est pas le cas aujourd'hui et de toute façon... Il n'est pas intéressé par les autres.”


Big brother
“Un frère est un ami donné par la nature.”
Gabriel Legouvé by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Un caffè. // Loris Empty
# Sujet: Re: Un caffè. // Loris ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Un caffè. // Loris -
Ciao Vecchio :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Lorella & Tiziano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut